Accueil » Le guide des vacances d’été dans les Alpes

Le guide des vacances d’été dans les Alpes

Les Alpes, on les aime toute l’année ! Si proches mais tellement dépaysantes, elles resplendissent de blanc, dans les stations en hiver, et de contraste du printemps à l’automne ! Vertes au nord, minérale dans les hautes vallées et au sud, elles dévoilent également une mosaïque de paysages très différents parfois d’une vallée à une autre. Entre des stations “parcs de loisirs” et les Préalpes provençales baignées de soleil, on trouvera toujours “Alpes” à son pied ! Sur cette page, on vous emmène à la découverte des hauts lieux, mais aussi de nos petits coins de paradis. Mais parce que les vacances ne sont pas forcément actives, pour nous, la montagne peut aussi se vivre comme un décor de vacances farniente ou les pieds dans l’eau. Suivez-nous !

En altitude, là-haut sur la montagne

La montagne, c’est avant tout l’altitude. Avant de vous parler grands lacs, du soleil du sud, on vous emmène dans les hauts lieux de l’altitude. Ces villages, ces alpages, ces cols et sommets mythiques qu’on vous conseille de découvrir au moins une fois… Mais le bonheur se trouve peut-être aussi dans des petits paradis ? Que vous louiez un chalet isolé cet été, un appartement ou une nuit en refuge, chacun trouvera facilement sa montagne, selon le moment et selon ses besoins.

Les village touristiques authentiques

Destination éminemment touristique, les Alpes auraient-elles perdu leur authenticité ? De la Haute Maurienne au Queyras, du Buëch au Vercors, de la Chartreuse au Chablais, l’authenticité est en fait partout ! De beaux villages touristiques vous accueillent pour des vacances reposantes, des images plein les yeux. Voici une sélection de 6 beaux villages touristiques, les perles des Alpes !

Samoëns

Samoëns l’été, c’est incroyable ! A deux pas de Sixt Fer à Cheval et de son cadre extraordinaire et au pied du col de Joux Plane, Samoëns est un très beau village authentique. On y pratique le vélo, la rando et petit plus : on peut découvrir le rafting sur le Giffre, entre Sixt et Samoëns. A 800 mètres d’altitude, il y fait ni trop chaud, ni trop froid ! Et comme partout, on peut aussi s’y reposer, sans faire mille activités. !

Pour aller plus loin :

Voir notre article sur Samoëns
Chercher un hôtel (Booking.com)
Trouver une location (site externe)
Trouver un chalet (site externe)

Chamonix

On ne présente plus Chamonix. La capitale de l’alpinisme est plus une ville qu’un village de montagne. Au pied du Mont-Blanc, le charme opère toujours à Chamonix ! On aime déambuler dans les rues, découvrir les vues sur ces neiges qu’on aimerait éternelles, prendre le train à crémaillère et ce téléphérique féérique qui nous emmène au sommet de l’Aiguille du Midi. Si ici on ne s’ennuie jamais, on appréciera aussi cet art de vivre et la vue sur les glaciers.

Pour aller plus loin :

Chercher un hôtel (Booking.com)
Trouver une location (site externe)
Trouver un chalet (site externe)

Hauteluce

Quel bel endroit, chic et intimiste, que ce village de montagne du Beaufortain ! Hauteluce est le village support de la station des Saisies, d’ailleurs reliée au village par une navette gratuite. A Hauteluce, on aime cette très belle église colorée entourée de maisons, cette situation en balcon du Beaufortain et cette vue sur le Mont Blanc… On aime aussi quelques belles adresses gastronomiques et cette impression d’une montagne vivante mais à taille humaine.

Pour aller plus loin :

Chercher un hôtel (Booking.com)
Trouver une location (site externe)
Trouver un chalet (site externe)

Bonneval sur Arc

Bonneval-sur-Arc : un des plus beaux villages de montagne
© globe-trotter – Fotolia

Tout au bout de la vallée de la Maurienne, surmontée des hauts sommets et glaciers de la Vanoise, Bonneval est une perle préservée d’altitude. Ce beau village de 274 habitants s’ouvre sur un cadre incroyable ! En surplomb, le col de l’Iseran est un des plus hauts cols routiers de France. On vient à Bonneval pour son cadre, pour la montagne, les glaciers, les belles randonnées et un art de vivre tout particulier.

Pour aller plus loin :

Chercher un hôtel (Booking.com)
Trouver un chalet (site externe)

Briançon

Briançon, par Raffaele Sergi, Licence CC, Flickr
Briançon, par Raffaele Sergi

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, Briançon est une très belle ville fortifiée aux couleurs du sud de la France. Sous le soleil des Hautes-Alpes, c’est également un beau bon point de départ d’excursions entre le col du Lautaret, la préservée vallée de la Clarée et le val de Suse en Italie. A deux pas, on aimera également se relaxer aux Grands Bains de Monêtier ou encore paresser dans les beaux hôtels de Serre Chevalier.

Pour aller plus loin :

Chercher un hôtel (Booking.com)
Trouver une location (site externe)
Trouver un chalet (site externe)

Saint Véran

Saint-Véran, Par Pierre Metivier, Licence CC, Flickr
Saint-Véran, Par Pierre Metivier

C’est dit-on la plus haute commune de France. A 2042 mètres d’altitude, Saint Véran est un authentique village de montagne situé dans le cadre de montagnes authentiques du Queyras. A la frontière Italienne, on y trouve un des ciels les plus purs de France et de belles routes d’altitude. On viendra ici pour respirer, se reposer et se balader. Quelques musées et un observatoire astronomique permet de satisfaire votre curiosité.

Pour aller plus loin :

Chercher un hôtel (Booking.com)
Trouver un chalet (site externe)

La liste est trop courte, on aurait aimé vous parler de Châtel et du Val d’Abondance, des Aravis avec la Clusaz et le Grand-Bornand, de Saint-Gervais, du Val-d’Arly, de Beaufort, de Pralognan, de Bessans, de Valloire et de l’Ubaye… Tant de destinations d’altitude au top ! Mais le temps nous manque pour le moment :-). Alors, on en reste là !


Les lieux isolés et les refuges

Au-delà des lieux touristiques, si le bonheur était ailleurs, là où on ne croise presque personne, au contact d’un alpagiste, ou d’un gardien de refuge ? Il existe de nombreuses façons de se “retirer” en montagne. L’option confort, c’est le chalet isolé. Nous en avions listé certains ici. Il en existe en fait des centaines, au confort varié. L’option nature, c’est le bivouac, qui connaît un vrai boom depuis quelques années. Il consiste à poser sa tente en montagne avec un bon duvet et un réchaud pour se faire à manger. Expérience inoubliable… mais fraîche ! Entre les deux, vous pourriez préférer l’option refuge : il en existe pour tous les goûts. On en trouve même maintenant avec des chambres familiales, même si ce n’est pas “l’esprit refuge”. Des refuges, on en trouve à toutes les altitudes : sur les glaciers, au départ ou au milieu des randonnées, à proximité d’un col et même en bord de route. La nouveauté de ces dernières années, c’est le changement d’usage : longtemps point de départ, le refuge est devenu ces derniers temps la destination… L’éventail des possibles évolue, pour notre plus grand plaisir !

On va où ?

Les Alpes en mode bivouac

Le bivouac, c’est la tendance en montagne ! Cette pratique mêle liberté, pleine nature et aventure. Imaginez-vous camper, seuls en montagne, au sommet ou au niveau d’un col avec vue sur le plus beau coucher de soleil de votre vie ! Un instant de calme, une vraie méditation. Vous n’avez pas de matériel ? Qu’à cela ne tienne, Décathlon et les Petits Montagnards (un acteur local) vous louent tout le nécessaire par correspondance à partir de 2 nuits en montagne !

Vous prendrez quelques jours en refuge ?

Mode d’hébergement atypique, parfois rustique, les refuges sont une des rares spécificités de l’hébergement montagnard. Conçus pour faciliter l’approche des hauts sommets, on les fréquente aujourd’hui pour diverses raisons : alpinisme et grande randonnée bien sûr, mais aussi rupture et déconnexion avec le quotidien. Parce que ce sont en effet des lieux parfaits pour se déconnecter (et se reconnecter aux vraies choses), nous avons sélectionné 10 refuges tout à fait adaptés aux familles.

Voir notre sélection

10 chalets isolés

En plus d’offrir un cadre d’exception propice à la déconnexion, les chalets isolés offrent un plus très appréciable : le retour à l’essentiel. Alors que les stations balnéaires et de montagne sont plutôt constituées d’immeubles, les chalets sont parfois situés à plus d’un kilomètre de toute civilisation. De quoi profiter de ses vacances sans soucis et sans trop courir après les enfants !

Voir notre sélection de chalets isolés

Luxe, spa et farniente

Grâce à une longue histoire thermale et à un développement récent de lieux dédiés au bien-être et au luxe, on trouve dans les Alpes, même en été, de nombreux lieux d’exception. On trouvera de beaux hôtels et spas sur les bords des grands lacs de Savoie : Léman, Annecy et Lac du Bourget. Nous y reviendrons plus bas. Mais on en trouve également en altitude. A Chamonix, Megève, Les Gets, Morzine, Châtel, La Clusaz, Serre Chevalier et dans une moindre mesure Val d’Isère, Courchevel et Brides-les-Bains, on trouvera en même temps des infrastructures de bien-être parmi les meilleures de France et de beaux hôtels aux belles prestations.

L’espace balnéo de Forme d’O, P Brault

Quoi de plus agréable qu’une balnéo avec vue sur les montagnes ? Le développement récent de centres d’altitude couplés au thermalisme a permis la création de très beaux sites faisant de la destination montagne un lieu idéal pour se refaire une santé. Parmi les plus beaux spas des Alpes, on compte le QC Therme de Chamonix, les spas thermaux de Saint-Gervais et de Brides les Bains, Forme d’Ô à Châtel, les Grands Bains de Monêtiers et Durancia à Montgenèvre.

Voir notre article sur les plus beaux spas des Alpes

On va où ?

On compte une dizaine de stations dans les Alpes qui cumulent hôtels de luxe, un certain art de vivre et le bien-être. Châtel, Chamonix, Saint-Gervais, Megève, Brides-les-Bains, Courchevel et Serre Chevalier font partie de celle-ci. Voici 3 d’entre-elles !

Chamonix

© J.Galland

C’est à Chamonix qu’on trouve le plus grand nombre de belles adresses de luxe ouvertes en été. Récemment, un centre de bien-être made in Italie y a ouvert : QC Therme. On y trouve par ailleurs un réel art de vivre ainsi qu’une offre touristique et sportive importante ! C’est une adresse de choix pour s’offrir une cure de repos et de bien-être en altitude, au pied du Mont-Blanc.

Pour aller plus loin :

Chercher un hôtel (Booking.com)
Trouver une location (site externe)
Trouver un chalet (site externe)

Saint-Gervais les Bains

© J.Galland

Toujours au pied du massif du Mont-Blanc, cette station thermale historique est une perle. Son spa thermal a été entièrement rénové récemment. Un peu plus haut, dans le village et à Saint-Nicolas de Véroce, quelques beaux hôtels 3 à 5 étoiles offrent des prestations de qualité. La ville, elle, prête à flâner dans son architecture belle époque rehaussée d’œuvres d’art contemporain.

Pour aller plus loin :

Chercher un hôtel (Booking.com)
Trouver une location (site externe)
Trouver un chalet (site externe)

Serre-Chevalier

© Paul Bréchu

Entre Briançon, ville fortifiée classée au patrimoine de l’UNESCO, et le col du Lautaret, Serre Chevalier est un chapelet de villages charmants offrant quelques beaux hôtels et le premier centre balnéoludique créé en montagne : les Grands Bains du Mônêtier. Si les villages ne manquent pas de charme avec leurs grands chalets, on appréciera également le charme des façades colorées de Briançon.

Pour aller plus loin :

Chercher un hôtel (Booking.com)
Trouver une location (site externe)
Trouver un chalet (site externe)

Les stations : parcs d’attractions de pleine nature

Val d’Allos, La Foux d’Allos, Verdon Express

Dans la droite lignée de l’hiver, certaines stations développent en été une offre multiactivité ludique les transformant en parcs d’attractions de pleine nature. Nombreuses d’entre elles ont créé des pass tout compris pour faciliter la pratique de ses différentes activités. Tyroliennes, pas dans le vide, luges sur rails, filets géants et descente en kart font partie de cette offre ludique. Leur objectif est double : rendre la montagne ludique et attractive, rendre le tourisme rémunérateur pour le territoire. Si cette tendance est contre nature pour certains amoureux des grands espaces, elle correspond aux attentes d’autres, notamment aux familles actives et aux skieurs de l’hiver qui la pratiquent déjà ainsi. Les stations qui excellent dans ce domaine sont les Saisies, Les Menuires, l’Alpe d’Huez, Autrans-Méaudre, Aillons-Margeriaz, La Plagne, Montgenèvre, Orcières Merlette 1850. Ce sont souvent des destinations qui souffrent d’une attractivité naturelle limitée en été et qui ont misé sur ces activités pour attirer plus de monde.

Pour aller plus loin :

En bas, au chaud, les pieds dans l’eau avec vue sur les montagnes

Pour nous, la montagne, c’est une ambiance, un paysage et ça ne se limite pas à l’altitude et à la fraicheur. On peut aimer la montagne par 30°, les pieds dans l’eau. On peut l’aimer sur les pentes du Ventoux, autant que dans les verts alpages de Haute-Savoie. A notre sens, tout le monde trouvera son bonheur dans les Alpes. Et comment aborder les destinations touristiques Alpines sans parler des grands lacs ? D’origine naturelle ou issus de barrage, ils créent une ambiance extraordinaire, propice au farniente, à la contemplation, à la haute gastronomie mais pas que ! On fera aussi le tour du Lac d’Annecy à vélo, on traversera le lac d’Aiguebellette en paddle ou on remontera mes gorges du Verdon en canoë.

Le lac d’Annecy

Avec ses airs de Riviera, ses belles villas, ses eaux transparentes et chaudes en été, le Lac d’Annecy est une vraie merveille ! Souvent appelée la Venise des Alpes, Annecy est une belle ville au cœur médiéval très touristique ! Autour, on trouve quelques beaux endroits à visiter comme Talloire, le col de la Forclaz ou Saint Jorioz. On réalise facilement le tour du lac d’Annecy en vélo, qui ne fait qu’une trentaine de kilomètres. Il se réalise principalement sur pistes cyclable. On peut également naviguer sur le lac en paddle, en bateau à pédales ou sur des bateaux passagers. Pour les amoureux de montagne, on aimera également gravir le Mont Verrier, la Dent de Crolles ou encore le Parmelan. Des vues plongeantes sur Annecy et son lac inoubliables. Le Lac d’Annecy est également l’épicentre de la restauration gastronomique Alpine avec pas moins de 7 restaurants étoilés tout autour du lac. On regrettera un peu le côté bling-bling de la région. Ici tout est cher, l’urbanisme grignote la nature, mais c’est beau ! Voir nos 10 conseils de choses à voir à proximité d’Annecy et 30 sorties nature à proximité d’Annecy.

Lac du Bourget

Urbain au sud (entre le Bourget du Lac et Aix les Bains), sauvage à l’ouest et rural au nord, le lac du Bourget est aussi le plus grand lac naturel de France. Ce lac encerclé des derniers reliefs méridionaux du massif du Jura a été creusé par les glaces du Rhône il y a très longtemps. On s’y baigne avec plaisir de nos jours dans des eaux qui atteignent 25° l’été, voire plus les semaines de canicule. On y pratique aussi la navigation, la voile de loisirs et le paddle. Sur ses bords, le Bourget du Lac et Aix les Bains sont des petites villes tranquilles. On aime le côté paisible du Bourget du Lac et l’histoire thermale d’Aix les Bains. ici aussi, on trouve quelques belles adresses hôtelières et gastronomiques. Les perles sont sans doute le château de Bourdeau, côté côte sauvage, et l’Incomparable, à Tresserve, côté Aix-les-Bains. Ces 2 belles adresses qui conjuguent hôtellerie haut de gamme et restauration gastronomique offrent toutes deux de très belles vues sur le lac du Bourget !

Côté randonnées, la Dent du Chat semble l’incontournable. Elle offre une belle vue sur le lac et projette son ombre, tel un cadran solaire, sur le lac en fin de journée. D’autres sommets permettent de voir le lac en randonnée ou pour un simple pique-nique ; la croix du Nivolet, le Revard, la Chambotte…

Pour aller plus loin :

Le Lac Léman

Yvoire depuis le lac Léman

C’est de loin le plus grand lac des Alpes françaises, bien qu’il soit plus Suisse que français ! Le lac Léman est une véritable mer intérieure. Certains l’appellent le lac de Genève. Côté Suisse, on y trouve une belle Riviera avec des vignes qui poussent sur le flanc sud autour de Lausanne. Les vignes de Lavaux, plantées en terrasses sont classées au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Côté français, Evian et Thonon sont les principales grandes villes touristiques. On aime leur ambiance thermale et littorale. Plus à l’ouest, Yvoire est un village médiéval de pêcheurs plein de charme (et très fréquenté). A côté, on trouve la seule plage de sable fin des Alpes à Excenevex. Dépaysement garanti (il y a même des plagistes et des vendeurs de beignets) ! Ici aussi, comme à Annecy et proche de la Suisse, on trouve de belles adresses de luxe et de beaux restaurants gastronomiques. Ce n’est clairement pas la destination des vacances abordables, même si ce n’est pas non plus la Côte d’Azur ! Dans l’arrière pays, on se retrouve vite en montagne. La dent d’Oche offre une très belle vue sur le lac.

Le lac d’Aiguebelette

Ce beau lac aux eaux turquoises est assez méconnu. Pourtant, cet écrin merveilleux est un vrai paradis ! Interdit aux bateaux à moteurs (contrairement aux autres lacs évoqués ci-dessous), il est bordé de plages payantes à l’ambiance nature (assez fréquentées en après-midi l’été). Au centre, deux îles aux airs de lagon tropicaux peuvent être atteintes en paddle ou en canoë. Le lac fait environ 3 km de long sur 2 km de large. C’est également un haut lieu de l’aviron. A proximité, on trouve Saint-Genix sur Guiers (pays d’une bonne brioche aux pralines), Chanaz (un village typique en bord de canal), Jongieux (des beaux vignobles de Savoie), la Chartreuse, Chambéry et le lac du Bourget. Sur les bords du lac, un camping Hutopia a ouvert ses portes l’an passé. On peut y louer des petits chalets et des tentes aménagées. Sans doute un bon spot pour des vacances nature et confort dans la région.

Le lac de Serre Ponçon

Ce lac de barrage situé au cœur des Hautes Alpes, possède des eaux d’un beau bleu turquoise. On s’y baigne et on pratique le nautisme en été. Ses abords sont propres aux lacs de barrages : ils dessinent, selon les saisons, les marques des niveaux du lac. Aux alentours, on visite les belles villes d’Embrun, de Briançon et de Gap, et les authentiques massifs du Queyras, des Ecrins et la haute vallée de la Durance.

Sainte Croix sur Verdon

Salles sur Verdon par rzelazko sur Flickr

Tout au sud des Alpes, aux confins du département du Var et des Alpes de Haute Provence, les gorges du Verdon débouchent sur un très beau lac turquoise issu d’un barrage hydro-électrique. A l’entrée des gorges, le village de Moustier Sainte-Marie est un authentique village touristique qui sent bon la Provence ! Aux alentours, on découvre le grand canyon du Verdon, les hauts plateaux de Provence et les champs de lavande.

Au chaud, au soleil du sud… face aux sommets 🙂

Sur les pentes du Mont Ventoux, haut lieu du cyclisme de montagne

On peut aimer la montagne, le soleil et la chaleur ! ça tombe bien, la partie méditerranéenne des Alpes est baignée de soleil. Nous avons déjà parlé des lacs de Serre Ponçon et de Sainte-Croix qui sont des belles destinations montagne et chaleur. Côté Provence, le Mont Ventoux est la montagne incontournable. Et ce n’est pas une petite montagne : pensez tout de même que ses 1909 mètres dépassent largement les sommets du Massif Central (1885 m), du Jura (1720 m) ou des Vosges (1423 m). Mais il y a de nombreuses autres idées ! Quelques destinations soleil et chaleur, face aux sommets :

Buis-les-Baronnies

Torsade de Pointes, CC0, via Wikimedia Commons

Au nord du Ventoux et aux pieds de nombreux cols, Buis les Baronnies est un beau village provençal situé sur les bords de l’Ouvèze. Aux alentours, des montagnes très nature avec des sommets aux alentours de 1000 mètres. Un parc naturel a récemment été créé ici, dans les Baronnies Provençales.

Chercher un hôtel (Booking.com)

Vaison la Romaine

Entre plaines et montagnes, au nord-ouest du Mont Ventoux, Vaison-la-Romaine est une belle ville médiévale baignée de soleil, elle aussi sur les bords de l’Ouvèze. On est ici quasiment sur le point de départ officiel pour gravir le géant de Provence mais aussi sur les terres de fameux côtes du Rhône et d’Olives réputées.

Chercher un hôtel (Booking.com)

Rémuzat et la Drôme Provençale

Un peu plus au nord, toujours dans la Drôme Provençale, Rémuzat est un petit village surmonté par sa montagne : le rocher du Caire. Là-haut nichent de nombreux vautours. C’est un des sites d’observation les plus notables des Alpes ! Aux alentours : des champs de lavande, Nyons et son huile d’olive et une nature préservée.

Chercher un hôtel (Booking.com)

Dignes-les-Bains

Digne-les-Bains par solo-graphique

A l’écart de la vallée de la Durance, Dignes les Bains, c’est le trait d’union entre les Alpes et la Provence. Ici aussi, lavandes et oliviers règnent en maitres. Aux alentours, les sommets tutoient allègrement les 1500 mètres d’altitude. Si la ville n’est pas très touristique, elle se trouve à moins d’une heure de route de Sisteron, Manosque et des gorges du Verdon.

Chercher un hôtel (Booking.com)

Les montagnes du Buech

Étonnamment méconnu, le Buech est ce territoire baigné de soleil situé au sud-ouest des Hautes-Alpes. Entre les jolis villages de Serres, Sisteron et Rosans, c’est un territoire de moyennes montagnes rurales où il fait bon se reposer. On est toujours en Provence, mais déjà dans les Alpes.

Chercher un hôtel (Booking.com)

Sospel et l’arrière pays niçois

Si le monde se rue sur la Côte d’Azur, peu filent découvrir Sospel et l’arrière-pays de Niçois. En pleine montagne mais à deux pas de Menton, ce village possède un beau centre historique. A proximité, on produit des olives et huiles de montagne, bien différente de celle qu’on produit dans la vallée du Rhône.

Chercher un hôtel (Booking.com)

En bas, aux pieds des cols

Vous êtes fans de vélo ou d’itinérance ? Vous aimez rester au chaud et explorer les environs avec un point de départ en vallée ? Voici quelques beaux points de départ pour ceux qui aiment explorer en vélo, en moto, ou en voiture !

La Maurienne, dans la vallée aux 22 cols et montées

Les collectionneurs de cols connaissent bien la Maurienne. Cette longue vallée alpine abrite 8 grands cols et plus d’une vingtaine de montées en altitude. Rares sont les années où le Tour de France n’y emprunte pas les routes. Galibier, Madeleine, Croix de Fer figurent parmi les montées qui vous accédez aux paradis d’altitude.

Chercher un hôtel (Booking.com)

A Bourg-Saint-Maurice, entre Iseran et petit Saint-Bernard

Mont Pourri depuis Le Mona par mzagerp

Entre cols de l’Iseran, Cormet de Roseland et col du Petit Saint Bernard, Bourg Saint Maurice est un bon point de départ pour les cyclo-grimpeurs. Une piste cyclable permet également de faire la liaison entre Aime et Bourg Saint Maurice.

Chercher un hôtel (Booking.com)

A Arêches Beaufort, au pied du Cormet de Roselend

Entre villages, chalets, forêts et verts alpages, le Beaufortain est une merveille qu’affectionnent les amoureux de col ! Au mythique Cormet de Roselend s’ajoutent en effet le col des Saisies et le col du Joly à mettre sur votre liste. A peine plus loin, on trouvera également le col des Aravis.

Chercher un hôtel (Booking.com)

A Briançon entre Galibier et Izoard

Briançon, par Raffaele Sergi, Licence CC, Flickr
Briançon, par Raffaele Sergi, Licence CC, Flickr

Entre Galibier et Izoard, Briançon est un beau point de départ pour les amoureux des routes d’altitude. Vous découvrirez également la vallée de Névache, vallée étroite et le col d’Agnel. Un beau territoire de montagne avec des axes circulés et des routes calmes.

Chercher un hôtel (Booking.com)

En Ubaye, au pied d’une des plus hautes route des Alpes

Faucon de Barcelonnette par reallyboring

Connaissez-vous la cime de la Bonnette ? Cette route qui surplombe le col de la Bonette à 2802 mètres d’altitude est une des plus hautes des Alpes ! Au départ de Barcelonnette, vous aurez aussi accès à 6 autres cols dont le col d’Allos et le col de Vars.

Chercher un hôtel (Booking.com)

A Menton, au pied des cols du sud

Vous aimez trop la mer pour partir à la montagne ? A la frontière Italienne, Menton est un beau point de départ pour partir à l’assaut des cols. Le col de Castillon, la montée à Peille ou à Saint Agnès sont des belles montées… avec vue mer !

Chercher un hôtel (Booking.com)

Et avec vue sur la mer ?

Entre mer et montagne, votre cœur balance ? Et si vous choisissiez plutôt les deux ? Balades et randos le matin et plage le soir pour détendre les jambes ! C’est tout à fait possible sur les rives des lacs Léman, du Bourget, d’Annecy, d’Aiguebelette, de Serre Ponçon et de Sainte-Croix entre autres. Mais c’est également possible dans les Alpes-Maritimes notamment. A Saint Agnès, vous voilà dans un beau village de montagne paisible, médiéval, baigné de soleil, à 25 minutes de la mer, mais déjà un peu dans les Alpes ! Là-haut, tout comme à Castellar, sur les hauteurs de Menton, la vue sur la mer est grandiose. On trouvera aussi des villages magnifiques, bordés de champs d’oliviers du côté de la Ligurie, en Italie. Il faudra toutefois être peu éloigné de la mer pour jouir d’une belle vue. Mais le must pour conjuguer mer, soleil et montagne, c’est de se rendre en Corse ! L’ile offre des points de vue exceptionnels, des sommets à plus de 2500 mètres, des rivières où l’on se baigne dans de l’eau minérale et des plages de rêve.

Depuis les hauteurs Corses, en Balagne, vue sur la mer…

Recevoir la newsletter d'Alti-MAG

Les derniers articles d’Alti-MAG dans votre boite mail !

Voir le formulaire d'abonnement

A lire également :

Retour haut de page