Accueil » Tous les articles » Alti-guide » Les 25 lieux incontournables des Alpes

Les 25 lieux incontournables des Alpes

Région de montagne, mais aussi région urbaine, les Alpes françaises sont une terre de contraste où l’on passe, en quelques kilomètres, de la ville à la nature, des rives balnéaires d’un lac à une forêt d’altitude, d’un climat humide dans les Préalpes à un climat plutôt sec dans les Alpes internes. Ici, on aime autant le charme des villes et villages cosmopolites que les montagnes en mode into the wild et les bords de lacs aux allures balnéaires. Parce que c’est la diversité qui fait la richesse, dans cet article, nous avons sélectionné 25 lieux incontournables des Alpes, mêlant sites naturels et sites culturels, et en essayant de balayer le massif du nord au sud. Pour aller plus loin, vous pouvez aussi consulter nos 100 idées de sorties dans les Alpes.

location de chalet en montagne

Annecy et son lac

C’est clairement, pour nous, une des grandes merveilles des Alpes. Aux bords du grand lac naturel à qui elle a donné son nom, Annecy est une ville dynamique, commerçante, cossue et charmante. On aime sa vieille ville médiévale, un peu trop touristique, mais aussi le centre-ville avec ses boutiques et restaurants tendance. Avec environ 30 km de périmètre, on pourra aisément faire le tour du lac en vélo, sur une belle piste cyclable en site propre. Si vous préférez la randonnée, le mont Veyrier, la pointe de la Tournette et le col de la Forclaz offrent des points de vue grandioses sur le lac. Enfin, bien entendu, de juin à septembre, on se baigne dans le lac d’Annecy, profitant d’une eau pure et chaude aux alentours de 24° l’été.

La belle collection d’art du musée de Grenoble

On trouve quelques musées d’art dans les Alpes, à Martigny, Évian, Annecy, Chambéry et Grenoble notamment. Si l’on ne devait en garder qu’un, ce serait sans aucun doute le musée de Grenoble. Ce dernier possède de belles collections d’art, avec notamment une partie dédiée à l’art moderne et contemporain. L’architecture du bâtiment offre quelques beaux regards sur la ville et ses montagnes. Une à deux fois par an, des expositions temporaires d’artistes à renommées internationales permettent de retourner prendre plaisir à déambuler dans ce bel espace.

Saint-Véran, plus haute commune de France

Saint Véran, un des villages les plus connu des Hautes-Alpes

Un village au-dessus de 2 000 mètres d’altitude, c’est très rare dans les Alpes. Pourtant, Saint-Véran est un beau village du Queyras situé à 2 040 mètres d’altitude, à la frontière italienne. Membre des Plus Beaux Villages de France, ce village historique dispose ses gros chalets de bois sur une pente ensoleillée. On aime son côté chic, calme et authentique. Village du soleil, Saint-Véran dispose de plus de 50 cadrans solaires et de plusieurs lieux dédiés à l’astronomie. On accède ici à un des cieux les plus purs de France.

Le lac du Bourget, plus grand lac naturel de France

Creusé par le glacier du Rhône lors de la dernière glaciation, le lac du Bourget est cerné par les sommets des Alpes et les derniers chainons du Jura. Il possède une côte urbaine du Bourget du Lac à Aix-les-Bains et une côte sauvage à l’ouest. On y pratique le nautisme (voile, wakeboard, planche à voile, kite surf, stand up paddle…) et la baignade dans des eaux qui atteignent 25° chaque été. Si vous aimez la randonnée, plusieurs points de vue permettent d’admirer le lac d’en haut : le mont du Chat, la Chambotte, la route du col du Chat, le Nivolet ou encore le mont Revard. Si vous êtes bon rouleur, le tour du lac du Bourget se fait aussi en vélo. Comptez environ 60 km avec un petit col à passer.

Le lac de Sainte-Croix et les gorges du Verdon

"Gorges du Verdon, Haute Provence" by thierry llansades is marked with CC BY-NC-ND 2.0.
« Gorges du Verdon, Haute Provence » by thierry llansades is marked with CC BY-NC-ND 2.0.

Merveille de Haute-Provence, à la croisée des Alpes et de la Provence, les Gorges du Verdon débouchent dans le lac de Sainte-Croix, au niveau du beau village de Moustier Sainte-Marie. L’embouchure du Verdon donne naissance à un paysage de rêve, accessible en pédalo, canoë et stand up paddle. Il est également possible de descendre le Verdon en rafting (à réserver ici), de randonner au cœur des gorges ou de les dominer avec de beaux belvédères par la route des crêtes. Un des lieux incontournables des Alpes du Sud.

Chamonix, la ville et ses glaciers

Capitale historique de l’alpinisme, ville touristique depuis plus de 2 siècles, Chamonix est la destination incontournable des Alpes. Surmontée par le mont Blanc et ses glaciers, Chamonix possède un centre-ville ponctué de palaces et d’hôtel d’inspiration art nouveau. Fréquentée toute l’année par des touristes du monde entier, Chamonix possède de nombreux points d’intérêts. On pense notamment au train à crémaillère du Montenvers, au téléphérique de l’aiguille du Midi, au lac Blanc, et au centre de bien-être QC Terme… Ici, les paysages sont grandioses. Notre coup de cœur : monter voir les glaciers à l’aiguille du Midi.

Le désert de Platé, plus grand lapiaz d’Europe

Entre la vallée de l’Arves, Flaine et Sixt-Fer-à-Cheval, le désert de Platé est un grand plateau calcaire dénudé et érodé par l’action de l’eau et de la respiration des plantes (un lapiaz). En balcon face au mont Blanc, cette formation géomorphologique typique des Préalpes crée des paysages uniques et grandioses. Le désert de Platé est connu pour être le plus grand lapiaz d’Europe. On y accède en marchant depuis les hauteurs du plateau d’Assy, depuis Sixt, ou directement depuis le sommet du téléphérique de la Grande Platière à Flaine.

Le cirque du Fer à Cheval, plus beau site naturel des Alpes

Le cirque du Fer à Cheval est un des sites naturels incontournables des Alpes. Il s’agit d’un cirque grandiose, entouré de barres rocheuses calcaires d’où dévalent de nombreuses cascades. Préservé et non urbanisé, le parking d’accès est payant en été. S’y balader est presque accessible à tous, car le fond de vallée y est très plat. À proximité, on trouve plusieurs autres sites d’exception comme la cascade du Rouget, le lac d’Anterne, les gorges du Giffre et Samoëns, un des plus beaux villages des Alpes.

Chambéry et sa ville médiévale

Le château des ducs de Savoie à Chambéry

À l’écart des circuits touristiques, Chambéry ne manque pas de charme, avec une ville médiévale aux airs d’Italie du Nord. Surplombée par son grand château des ducs de Savoie, on y trouve un centre médiéval désordonné, ponctué de passages sous les immeubles, qui font penser aux traboules lyonnaises. Ici, on trouve aussi quelques belles adresses pour se restaurer, à moins que l’on préfère filer 10 km au nord, pour se baigner au lac du Bourget.

Partir se baigner au lac de Serre-Ponçon

"Le lac de Serre-Ponçon" by jfhweb is marked with CC BY-NC-SA 2.0.
« Le lac de Serre-Ponçon » by jfhweb is marked with CC BY-NC-SA 2.0.

Ce lac issu d’un barrage hydroélectrique sur la Durance est une part du patrimoine alpin. Créé initialement pour l’irrigation de la Provence et la production d’électricité, c’est devenu un atout touristique de la région. On y trouve de nombreuses plages et beaucoup d’activités nautiques. Un musée retrace l’histoire du barrage et les différents enjeux locaux. En plus des plages du lac, on peut aussi monter en randonnée au mont Guillaume ou au Pic de Morgon pour admirer le lac d’en haut. En amont du lac, les jolies villes et villages d’Embrun, Mont Dauphin et Guillestre méritent le détour.

Yvoire, le village médiéval des rives du Léman

Yvoire depuis le lac Léman

Membre des plus beaux villages de France, ce village touristique aux airs de ville balnéaire est situé à deux pas des villes thermales de Thonon et Évian. A Yvoire, on aime les jolies ruelles, son air intemporel, le jardin des 5 sens, l’imposant château et ses belles adresses. À deux pas, à Excenevex, on se baigne dans une des seules plages de sable naturel du lac… des airs de bords de mer, vous dites ?

Le mont Ventoux, les Alpes en Provence

« File:140608 Mont-Ventoux-03.jpg » by BlueBreezeWiki is licensed under CC BY-SA 3.0

Des lavande et des vignes à perte de vue, de vieux villages ombragés de platanes, le tout surplombé par un sommet dégarni éclatant à 1910 mètres d’altitude. C’est ça le mélange incroyable des Alpes et de la Provence. Légende du cyclisme, le mont Ventoux est un sommet iconique des Alpes qui émerge de loin sur la rive est de la vallée du Rhône. Pour l’apprécier, il faut l’aborder en vélo, avec ou sans assistance. Si on le monte depuis Sault, Malaucène et Bédoin, c’est bien ce dernier flanc, le côté sud qui est le plus réputé. Les amateurs de randonnée et de nature y trouveront aussi leur compte. On y trouve même une station de ski, ouverte quand la neige est là.

Entre Deux Eaux à Termignon

Le Plan du lac et la Grande Casse par Marmotte73, Licence CC

Créé en 1962 pour protéger les espaces naturels des Alpes de la forte expansion des stations de ski, on peut dire que le parc de la Vanoise a bien fonctionné. C’est aujourd’hui un espace naturel grandiose, connu et reconnu, et apprécié des amateurs de randonnée. Trois vallées sont particulièrement préservées au cœur du parc : les vallées de Champagny et Pralognan, côté Tarentaise, et Entre Deux Eaux, à Termignon, côté Haute-Maurienne. Ici, mais aussi côté Pralognan, on admire les glaciers de Savoie et le sommet du département : la Grande Casse.

La vallée des merveilles – Mercantour

Au cœur du parc du Mercantour, dans les Alpes Maritimes, la vallée des merveilles dévoile à ciel ouvert, des gravures rupestres dans un état de conservation exceptionnel. Plus de 40 000 gravures rupestres datant du Néolithique et de l’Âge du bronze y ont été découvertes ! Les villages alentour sont également pleins de charme, dont certains comptent parmi les plus beaux villages des Alpes !

Le lac d’Allos, dans le Mercantour

C’est un lieu incontournable des Alpes du Sud. Aux sources du Verdon, le lac d’Allos est le plus grand lac naturel d’altitude d’Europe, perché à 2 228 m. Il est situé au-dessus de la station village de Val d’Allos. On y accède de préférence à pied depuis le village, en 7h aller-retour. Là-haut, le paysage est grandiose, surmonté par 5 impressionnantes tours de grès.

Le Pré de Madame Carle et le glacier Blanc

Le glacier Blanc et la barre des Ecrins par Fred Inklaar, licence CC
Le glacier Blanc et la barre des Écrins par Fred Inklaar, licence CC

Tout en haut de la vallée de Pelvoux-Vallouise, le Pré de Madame Carle est un départ de randonnée pour découvrir le glacier Blanc et le glacier Noir. On peut notamment s’y rendre pour monter au sommet de la barre des Écrins. Mais on peut aussi simplement aller admirer le glacier blanc, un des nombreux glaciers menacés par le réchauffement climatique à moyen terme, mais encore bien vivant. Il est donc grand temps d’y aller !

La Grave et son glacier

Le glacier de la Girose à la Grave, Hautes-Alpes

Un peu plus au nord, aux confins des Hautes-Alpes et de l’Isère, la Grave est un haut lieu de l’alpinisme en France. De ce petit village part un téléphérique qui vous propulse sur le glacier de la Girose, à 3 211 mètres d’altitude. C’est, encore aujourd’hui, la plus grosse calotte glaciaire de France métropolitaine. Sur cette espèce en voie de disparition, vous pourrez tenter une première marche glaciaire ou encore explorer la grotte sculptée dans la glace.

Admirer la forteresse naturelle du mont Aiguille

Mont Aiguille depuis le grand Veymont (plus accessible) par Steynard, Licence CC, Flickr

Sommet emblématique de l’Isère, le mont Aiguille ressemble à une citadelle qui se serait détachée du Vercors de quelques mètres. Si atteindre le sommet relève de l’alpinisme, on aime contempler le mont Aiguille depuis ses alentours. On l’aimera notamment depuis Mens, Chichiliane ou Gresse-en-Vercors, ou depuis le Grand Veymont, point culminant du massif du Vercors.

Bonneval-sur-Arc, beau village minéral des Alpes

Le village de Bonneval sur Arc en hiver

S’il est un beau village incontournable à voir dans les Alpes, c’est bien Bonneval-sur-Arc. Ce village historique à 1 800 mètres d’altitude est situé tout au bout de la vallée de la Maurienne. Ses solides maisons sont construites tout en pierres, le bois étant rare à cette altitude. En été comme en hiver, il s’en dégage une atmosphère rude et authentique. Depuis Bonneval, on aime également rejoindre le hameau de l’Écot, dernier hameau de la vallée, aux airs de bout du monde.

Les forts de l’Esseillon, un site fortifié unique en France

Ce site fortifié barre littéralement la vallée de la Maurienne en amont de Modane. Construit à l’époque où la Savoie n’était pas française, il était destiné à se protéger des appétences d’un certain Napoléon. Leurs constructions datent de 1834. Composée de 5 forts massifs, de types Montalembert, cette fortification est aujourd’hui un site unique dans les Alpes françaises. Tout au nord, le fort Marie-Christine abrite aujourd’hui un restaurant, un gîte d’étape et un salon de thé. Le fort Victor-Emmanuel peut se visiter librement. Superbes émotions et belles vues en perspective. Tout au sud, la Redoute Marie-Thérèse est devenue en 2007 un centre d’interprétation du patrimoine fortifié. Tout autour des forts, on trouve également une des plus grandes vias ferratas de France et plusieurs tyroliennes, dont deux qui enjambent les gorges de l’Arc.

Briançon, la ville fortifiée classée à l’UNESCO

Briançon, la ville incontournable à voir dans les Hautes-Alpes

À 1 290 mètres d’altitude, Briançon est la plus haute ville de France. Elle se trouve en bordure de la Durance, sur les routes de Grenoble, de la Provence et de l’Italie. C’est d’ailleurs à cette situation à la croisée des chemins que Briançon doit son développement et sa physionomie actuelle. Avec ses façades teintées d’ocres du sud, Briançon est une ville dont la ville haute a été fortifiée par Vauban. C’est le cœur touristique de la ville, inscrit à l’inventaire du patrimoine mondial par l’UNESCO. La ville est également surmontée de nombreuses fortifications datant du XVIIIe et du XIXe siècle. La ville leur doit en partie aujourd’hui son importante fréquentation touristique. Briançon a aussi connu une importante histoire médicale climatique et est aussi tournée vers le ski, puisque reliée au domaine skiable de Serre Chevalier.

Les 3 Vallées, le plus grand domaine skiable du monde

Difficile de parler tourisme dans les Alpes sans parler de ski. Avec ses 600 km de pistes et ses stations de ski prestigieuses, les 3 Vallées propose ce qui se fait de mieux dans les Alpes en matière de ski, d’hôtellerie, mais aussi de restauration et d’après-ski. Plutôt orienté haut de gamme, skier dans les 3 Vallées n’est pas accessible à tous. On trouvera toutefois dans les Alpes des domaines skiables pour toutes les bourses avec des forfaits de 10 à 72 € la journée. Dans les 3 Vallées, on skie à Courchevel, Méribel, Saint-Martin-de-Belleville, les Menuires, Val Thorens et Orelle. Courchevel, Méribel, Val Thorens et Saint-Martin sont les destinations les plus exclusives. Orelle et Brides-les-Bains permettent de trouver quelques hébergements moins chers. Les Menuires est entre les deux : on y trouve des hébergements haut de gamme et quelques adresses plus accessibles.

Le lac d’Aiguebelette, l’émeraude de la Savoie

Surplombé par les derniers reliefs du Jura, mais bien situé en Savoie, ce lac vert émeraude est une merveille en été. En son centre, deux îles et leurs bancs de sable créent des bas-fonds aux airs de lagon tropical. Le lac possède plusieurs plages (toutes payantes en journée) et une dizaine de campings. S’il est littéralement envahi les week-ends de juin à août, les soirs et en semaine, on aime s’y prélasser. Bien protégé du vent et interdit à la navigation à moteurs, le lac d’Aiguebelette est idéal pour la pratique de l’aviron et du stand up paddle.

La route des Grandes Alpes et les nombreux cols des Alpes

Du nord au sud des Alpes, la route des Grandes Alpes relie le Léman à la mer Méditerranée. Cette route du Touring-Club de France traverse notamment les cols incontournables de la Colombière, du Cormet de Roselend, du Galibier, de l’Iseran et de l’Izoard. C’est un des grands patrimoines des Alpes. Certains la traversent en voiture ou en moto, quand d’autres la défient en vélo, parfois en moins de 7 jours.

Le Royans, Choranche et les gorges de la Bourne

Sur le flanc nord-ouest du Vercors, entre Drôme et Isère, une faille dessine une belle gorge et un territoire vallonné dominé par les imposantes barres rocheuses du Vercors. En remontant la route pittoresque creusée dans la falaise des gorges de la Bourne, on accède aux plateaux du Vercors. En bas, Pont-en-Royans est un magnifique village aux maisons perchées sur les bords de la rivière. Un peu plus haut, la grotte de Choranche est un des sites les plus visités de l’Isère. On y découvre de belles pièces avec stalagmites, stalactites et quelques lacs souterrains. Tout autour, les belvédères, la route de combe Laval, un monastère orthodoxe, des parcs aventure et le jardin ferroviaire en font un lieu idéal de tourisme vert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut