Accueil » Tous les articles » Alti-guide » Montagne : où partir dans les Alpes en octobre ?

Montagne : où partir dans les Alpes en octobre ?

Alors que la douceur fait de la résistance en vallée, octobre est le mois où l’automne s’installe en altitude. Mois de contrastes, octobre prolonge parfois l’été en vallée tandis qu’en stations, les premières pistes de ski ouvrent. En montagne, l’automne offre des paysages uniques grandioses. Côté prix, on est sans doute sur un des mois les plus accessibles de l’année. La haute saison estivale est passée et la saison de ski n’a pas commencé. De la vallée de Chamonix aux bords du lac d’Annecy, de Briançon aux pistes de ski de Tignes, suivez-nous à la découverte des lieux où partir en octobre.

Découvrir les lacs et villes de vallée en octobre

lac d'Annecy en octobre
Le lac d’Annecy en octobre

Plusieurs grands lacs et villes au patrimoine notable se trouvent dans les Alpes. Lacs Léman, lac d’Annecy, lac du Bourget au nord des Alpes. Lac de Serre-Ponçon et de Sainte-Croix au sud des Alpes. Yvoire, Annecy, Aix-les-Bains et Chambéry sont des villes de basse et moyenne altitude au patrimoine médiéval exceptionnel. Octobre est une très belle période pour les découvrir. Si l’eau des lacs n’est plus propice aux baignades sans combinaison, l’air est encore doux et l’on peut envisager de belles randonnées panoramiques ou encore envisager le tour du lac d’Annecy en vélo ou celui du Bourget, itinéraire plus sportif. On appréciera particulièrement de visiter Annecy hors-saison, loin de l’agitation estivale.

Quelques hôtels ouverts en octobre :

Cabanons sur pilotis face au lac du Bourget

En bordure de la piste cyclable, dans le hameau de Terre-Nue, la Maison des Pêcheurs est un petit hôtel-restaurant qui propose des chambres cosy dans de beaux cabanons en bois perchés sur pilotis. C’est un point de départ idéal pour découvrir Aix-les-Bains, Chambéry et les Bauges… ou simplement pour se poser face au lac. En octobre, le tarif est relativement abordable.

Voir et réserver sur Booking.com

Chambre avec vue sur le lac d’Annecy

À Annecy, le Bel Abri est un bel hôtel à la décoration bien travaillée qui occupe une ancienne maison de famille. Il est situé en bord du lac d’Annecy et 15 minutes à pied du centre-ville. Si Annecy est plutôt chère, il est plutôt abordable en octobre.

Voir et réserver sur Booking.com

En mode haute gastronomie à l’Auberge du Père Bise

Ce 5 étoiles, Relais & Châteaux, situé dans la baie de Talloires, sur les rives du lac d’Annecy, est une institution du lac. Reprise récemment et entièrement rénovée par le chef doublement étoilé Jean Sulpice, l’Auberge est une étape exclusive réservée aux hédonistes. Depuis 1903, elle a notamment vu passer Winston Churchill, Jean-Paul Sartre et la Reine d’Angleterre…

Voir et réserver sur Booking.com

Partir en mode bivouac ou en van

Au mois d’octobre, les conditions météo restent propices aux derniers bivouacs. Si les nuits peuvent être fraiches et la neige peut s’inviter jusqu’en moyenne altitude, on peut atteindre les 1500 à 2000 mètres tout au long du mois. Quel plaisir de se faire réveiller au petit matin dans une nature gelée et immobile ! À cette période, les montagnes sont si peu fréquentées qu’il y règne une impression de wilderness incroyable.

Les beaux vans Blacksheep en pleine montagne

Pour une expérience plus confortable et différente, on peut aussi louer un van (Blacksheep propose des vans aménagés à Annecy et Grenoble) et aller se poser dans des coins de rêve. Ainsi, le meilleur des Alpes est à votre portée : un coucher de soleil depuis le Semnoz un jour, les rives du lac d’Annecy le lendemain, puis un saut par Chamonix et Saint-Gervais avec une nuit face au mont Blanc. Ensuite, direction la Vanoise en passant par le Val d’Aoste en Italie. Au passage, on teste les beaux spas de Chamonix, Saint-Gervais et Pré-Saint-Didier. Les rives de Serre-Ponçon et Sainte-Croix sont aussi très calmes à cette période. En van, on peut aussi bouger selon les conditions météo. Notre préférence : dormir en altitude, sur un col ou aux portes de la Vanoise ! L’application Park4night vous permettra de trouver facilement votre lieu de rêve. L’autre avantage de louer en octobre, c’est que les tarifs sont bien moindres qu’en plein été.

Dans les villages de montagne

Si vous préférez l’altitude et les couleurs d’automne flamboyantes, vous trouverez de la vie dans certains villages de montagne. Clairement, octobre n’y est toutefois pas le mois le plus actif ! Qu’on aille à Samoëns, Arêches Beaufort, Hauteluce, Les Gets, La Clusaz, Aussois, Montgenèvre ou Serre Chevalier, on retrouvera une vie de village, quelques commerces ouverts et un cadre d’exception. Dans les Alpes du Nord, Chamonix et Megève sont sans doute les villes les plus actives. À Chamonix ou Briançon, on retrouvera de nombreux services ouverts en octobre. Même les spas, les cinémas, des restaurants et certaines remontées mécaniques restent ouverts. À Chamonix, on pourra notamment monter à 3800 mètres d’altitude avec le téléphérique de l’aiguille du Midi et admirer la mer de glace avec le train à crémaillère du Montenvers.

Si vous aimez la balnéo, on trouve également plusieurs centres ouverts à cette période. C’est le cas les week-ends à Châtel (Forme d’Ô), à Chamonix (QC Terme), à Saint Gervais (Spa Thermal) et à Serre Chevalier (les Grands Bains). Fraîcheur matinale, couleurs flamboyantes, calme et bien-être… un très bon cocktail pour accueillir l’hiver !

Nos suggestions d’hôtels et résidences ouvertes :

Au Monêtier, entre spa thermal et Briançon

Entre col du Lautaret et Briançon, le Monêtier est un bel hôtel récemment rénové donnant sur le village et le massif des Écrins. Il est situé au Monêtier-les-Bains, à deux pas des grands bains du Monêtier, un centre balnéo à l’eau thermale naturellement chaude, dédié à votre bien-être.

Voir et réserver sur Booking.com

À Saint-Gervais, entre spa thermal et massif du Mont-Blanc

Il y a peu de saisons où l’on ne conseille pas d’aller à Saint-Gervais ! Cette belle station thermale dont les pistes sont reliées à Megève l’hiver offre un territoire d’exception aux pieds du Mont Blanc et des équipements de qualité (piscine, patinoire, spa thermal…). Côté hôtels, on aura ici l’embarras du choix. La Féline Blanche est un chalet déco 3 étoiles situé dans le centre-ville. Plus haut, à Saint Nicolas de Véroce, l’Armancette est un 5 étoiles à l’esprit chalet avec vue sur le massif du Mont Blanc.

Au Rocky Pop, dans la vallée de Chamonix

C’est aux pieds des glaciers du Mont Blanc que Chamonix s’est construit une réputation touristique séculaire. Mecque de l’alpinisme, mais aussi ville touristique mondialement connue, Chamonix fascine avec son train à crémaillère et son téléphérique de l’aiguille du Midi. Au Rocky Pop, un hôtel récent aux espaces communs XXL et aux prix plus qu’abordables en octobre, on peut dormir les yeux dans les glaciers dans des chambres à la déco très inspirée et inspirante.

Dans les Bauges, sur le plateau du Revard

En surplomb de Chambéry et du lac du Bourget, le plateau de Savoie Grand Revard devient de décembre à fin mars un des incontournables du ski de fond en France. Étonnement calme avant le rush de la saison, ce beau plateau est propice aux randonnées d’automne, sans trop de dénivelés. La Croix du Nivolet et la Croix des Bergers (photo de début de paragraphe) sont des incontournables. Aux Chalets du Berger, vous louerez une semaine avec accès à la piscine à moins de 300 € pour un 4 pièces.

À Bourg-Saint-Maurice, entre Beaufortain et Vanoise

Point de chute idéal pour découvrir la Haute-Tarentaise, le sud Beaufortain et la Vanoise, la résidence CGH le Cœur d’Or, à Bourg Saint-Maurice dispose d’une piscine et d’appartements au style savoyard. Plutôt accessible en octobre, c’est également un bon point de départ pour une excursion en Italie, dans le Val d’Aoste, ou pour une journée de ski à Tignes sur le glacier, qui ouvre le 16 octobre.

À Tignes, pour être le premier sur les pistes !

Tignes ouvre son glacier théoriquement mi-octobre. C’est la première station à ouvrir ses pistes de la saison. Plutôt dévolu aux clubs dans un premier temps, le domaine grandit progressivement jusqu’au 22 novembre où la liaison avec Val d’Isère doit ouvrir. Peu d’hôtels sont encore ouverts. La résidence Odalys Val Claret propose des appartements en location dans un esprit savoyard un peu rustique, mais à bons prix. À noter que les belles résidences Alpapart à Tignes sont ouvertes à l’année : Cap Neige au centre de Tignes Le Lac, Almes 1 dans le quartier des Almes, Suites du Val Claret au Val Claret.

Plusieurs résidences sont ouvertes en octobre, avec à cette période, des prix vraiment canon ! Vous trouverez facilement une semaine en appartement à moins de 350 €. Une opportunité pour partir sur un coup de tête, ou pour partir 2 semaines :-). Vous pourrez même trouver facilement une résidence avec piscine pour vous détendre au maximum. Vous en trouverez de nombreuses sur le comparateur Locations Vacances Express.

Et si vous vous déplaciez en train ?

En automne, on voyage plutôt léger. Pas besoin de ski, de paddle ou de lourd matériel. Et si vous en profitiez pour partir en train ? Au-delà de l’intérêt écologique évident, en train, on voyage aussi différemment et l’esprit tranquille. Nombreuses sont les destinations citées ci-dessus accessibles en train : Annecy, Chambéry, Aix-les-Bains, Bourg-Saint-Maurice, Chamonix et sa vallée sont très bien desservies. Briançon est également accessible en train et en car depuis Marseille ou Grenoble. Tous les trains acceptent également les vélos, pour se déplacer ensuite sur place. Vous pouvez également choisir de louer une voiture sur place, afin de vous déplacer. On trouve des loueurs dans les grandes villes des Alpes. Citiz est un service d’autopartage né à Grenoble et maintenant bien développé sur le territoire également.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page