Accueil » Tous les articles » Alti-guide » Comment se rendre en station de ski ?
Lignes de crêtes

Comment se rendre en station de ski ?

Voiture, train ou car, les options pour se rendre en station de ski sont nombreuses. Chacune présente ses avantages et ses inconvénients. Si la majorité des skieurs viennent en voiture, l’option train est assez avantageuse pour éviter les bouchons et mieux protéger l’environnement. Les cars permettent de venir à moindre prix, même si en réservant à l’avance, le train n’est pas moins onéreux. Par contre, certains cars de nuit permettent d’arriver directement en station le matin. Très pratique pour ne pas perdre de temps de ski ! En voiture, en plus du carburant et des péages, notez que vous devrez investir dans des équipements spéciaux (chaînes ou pneus neige), désormais obligatoires dans les Alpes.

Sommaire :

Comment venir en station dans les Alpes ?

La majorité des skieurs viennent en voiture dans les Alpes. Plusieurs autoroutes desservent le massif et les routes sont souvent bien déneigées jusqu’en altitude. Notez toutefois que les équipements spéciaux sont obligatoires (chaînes ou pneus neige) et que vous risquez d’être amenés à les utiliser s’il neige.

Si on ne dispose pas de voiture ou qu’on préfère la laisser au garage, le réseau de trains et de navettes est très développé. Plus de 100 stations de ski sont ainsi reliées par navette à des gares SNCF. Des trains, parfois directs, desservent les principales gares des vallées. Certaines petites communes des Alpes possèdent des gares TGV internationales : Sallanches, Bourg-Saint-Maurice ou encore Modane. De là, il vous faudra parfois moins de 20 minutes pour rejoindre votre station. Si elles sont peu nombreuses, certaines stations possèdent leur gare SNCF. C’est le cas de Chamonix, Briançon, Bourg-Saint-Maurice et Saint-Gervais.

Enfin, si vous souhaitez venir en car, certaines lignes desservent la vallée du Mont Blanc et les grandes villes des Alpes : Annecy, Chambéry et Grenoble. Côté Alpes du Sud, des cars régionaux rejoignent une vingtaine de stations au départ de Marseille Provence et d’Aix-TGV.

On vous en dit plus ici : comment se rendre au ski sans voiture ?

Quel est le meilleur mode de transport ?

Côté impact carbone, la voiture est bien entendu le mode de déplacement le plus impactant. En hiver, les particules fines restent dans les vallées, entrainant une pollution parfois grave dans certains endroits. Limiter l’usage de la voiture pour venir au ski est donc un acte citoyen pour skier tout en préservant les montagnes. Voir aussi : nos pistes pour skier sans polluer.

Voici un comparatif avantages/ inconvénients des différentes méthodes pour se rendre en stations de ski :

AvantagesInconvénientsCoût
Voiture– liberté d’horaires
– transport porte à porte
– capacité de chargement
– fatigue physique et nerveuse
– prix élevé (usure, carburant, pneumatiques hiver, péage, parking…)
– mode de transport polluant
€€€
Train– rapide
– confortable
– temps libre pour lire
– transport peu carboné
– certains trains vous emmènent directement en station
– prix parfois élevés si voyage en groupe et en dernière minute
– nécessité de prendre des correspondances
– on prend moins de bagages
€€
Car– confortable
– temps libre pour lire
– transport moins carboné que la voiture
– certains car vous emmènent en stations
– transport le moins rapide
– nécessité de prendre des correspondances
– on prend moins de bagages
€€

Se rendre en voiture dans les Alpes : à quoi bien penser ?

Un trajet entre la plaine et les stations de ski se compose souvent de plusieurs moments. Il commence sur une longue portion d’autoroute et se termine sur une route de montagne. Le final dans la station devient parfois une longue recherche de place de parking.

Plusieurs autoroutes desservent le massif : A40, A43, A48 et A51. Dans la vallée du Mont Blanc et en Maurienne, ces autoroutes arrivent assez près des stations, vers 1000 mètres d’altitude. Certaines stations se trouvent ainsi à moins de 30 minutes d’une sortie d’autoroute. Une fois sortit de l’autoroute, il vous faudra vous élever en altitude en suivant la route de la station de ski. Souvent larges et bien déneigées, ces routes de montagne peuvent toutefois devenir glissantes par temps de neige. Les gendarmes vous feront peut-être mettre des chaînes sur vos roues motrices selon les conditions. En effet, depuis 2021, les équipements spéciaux (chaînes ou pneus hiver) sont obligatoires dans les Alpes, même par temps sec, entre le 1er novembre et le 31 mars.

Mais les difficultés peuvent arriver bien avant. Pendant les vacances de Noël et de février, il n’est en effet pas rare que des bouchons vous ralentissent à divers endroits de votre trajet. C’est en direction de la Tarentaise que les routes bouchonnent le plus : entre Lyon et Chambéry, au péage de Chignin, en amont d’Albertville et dans la vallée de la Tarentaise. La meilleure option pour éviter les bouchons au ski consiste à décaler son séjour du dimanche au dimanche ou à dormir le vendredi soir entre Lyon et Chambéry. La plupart du temps, un trajet en voiture pour aller au ski se passe toutefois sans encombre.

Venir en train dans les Alpes, ça se passe comment ?

Les Alpes sont vraiment bien desservies par le train. On accède ainsi aux vallées intérieures des Alpes à Chamonix, Bourg-Saint-Maurice, Modane et Briançon. Plusieurs gares intermédiaires permettent de se rendre au plus près de votre destination de vacances. Une fois sur place, des navettes relient la gare SNCF à la station très régulièrement en saison. Il vous faudra réserver votre transfert à l’avance pour être sûr de monter. Mieux : vous pouvez choisir une station de ski équipée d’une gare SNCF. Sur cette page, vous trouverez la liste des stations de ski avec gare SNCF et des navettes reliant les gares aux stations.

Venir en car dans les Alpes, comment ça se passe ?

Plusieurs lignes de car desservent les Alpes. Peu de stations sont toutefois reliées directement aux grandes villes. Seules Chamonix et les stations des Alpes du Sud disposent de liaisons régulières avec Paris, Aix et Marseille. Vous trouverez toutes les informations sur cette page.

Taxi, covoiturage, avion…

Certains skieurs étrangers viennent au ski en avion. Ils utilisent ensuite des transferts en car ou en taxi pour rejoindre leur résidence. Ce mode de transport d’une petite minorité de skieurs est responsable de plus de 25% du bilan carbone du ski des Alpes. Si vous venez en train, plusieurs taxis relient les stations aux gares. C’est un mode de déplacement plus polluant, mais plus pratique que les navettes communes. Enfin, si vous êtes amateurs de covoiturage, il est possible de trouver votre trajet, parfois direct, de votre ville de départ à votre station de ski.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page