Accueil » Tous les articles » Alti-guide » Comment se rendre au ski sans voiture ?
Pistes de ski et télésiège de l'Orionde

Comment se rendre au ski sans voiture ?

Covoiturage, car, vélo, train, les options pour se rendre au ski sans voiture sont plus nombreuses qu’on le pense. Le train est bien entendu la meilleure option : écologique, économique et plus sereine qu’enchainer bouchons et routes enneigées sur la route des vacances. Si plusieurs gares de montagne se trouvent en stations de ski, la très grande majorité des stations des Alpes est également reliée par navette aux gares les plus proches. Pour certaines stations, notamment dans les Alpes du Sud, le car est la meilleure option : reliées directement à Paris, Marseille et Aix, le car est ici l’option la plus rapide, confortable et écologique.

Quelles options pour le rendre en station de ski sans voiture ?

Pour se rendre en stations de ski, les skieurs utilisent leur voiture individuelle en grande majorité. Les autres viennent en train, en avion, en car ou en covoiturage. Quelques utilisateurs viennent en vélo, mais c’est plus qu’anecdotique et ça relève du défi personnel. L’avion, pourtant minoritaire, pèse pour 25% du bilan carbone des stations de ski. Il est utilisé par les skieurs étrangers, anglais et néerlandais en premier lieu. Voici un comparatif des différents modes de transport :

TrainBeaucoup de trains desservent les Alpes tout au long de l’année. De Chamonix à Briançon en passant par Boug-Saint-Maurice et Saint-Gervais, plusieurs stations de ski possèdent leur gare SNCF. Pour les autres, des navettes relient les stations de ski à la gare très régulièrement, surtout les samedis d’arrivées et de départs. C’est pour nous la meilleure option mais pas la moins onéreuse. €€€
CarMoins rapide, mais plus économique, il est possible de faire le trajet en car vers les stations de ski depuis Paris, Marseille, Lyon et Aix notamment. Vous devrez parfois ensuite prendre une navette entre la gare la plus proche et la station pour faire la liaison finale. €€
CovoiturageOn trouve sur les plateformes de covoiturage tout type de trajet. Vous pouvez soit vous rapprocher de votre destination, soit, si vous avez de la chance, monter directement jusqu’à votre destination.
VéloMonter en vélo paraît peu raisonnable pour plusieurs raisons : la route risque d’être glissante ; elle est souvent très circulé l’hiver avec des automobilistes peu attentifs aux vélos à cette saison ; il fait froid. Toutefois, ce n’est pas interdit. L’hiver dernier, nous avons testé la route entre Chambéry et la Féclaz en vélo, une route où des navettes vous transportent pour 5 € le trajet. Pour nous, le choix de la navette est évident, même si l’option zéro carbone a son charme.
VoitureMonter en voiture individuelle est l’option qui semble la plus simple. C’est une option onéreuse et qui pose des questions de sécurité (pneus neige, chaines), d’encombrement des voies de circulation et des parkings. Par ailleurs, c’est la plus polluante des options envisagées. Pour nous, c’est l’option à réduire, même si elle est pratique. Au niveau prix, elle est dans les plus chères. A proximité des stations, vous pouvez louer des voitures chez les loueurs traditionnels ou sur le service d’autopartage CITIZ à Grenoble, Chambéry et Annecy. €€€

Comment se rendre au ski en train ?

Pour aller au ski en train, deux options s’offrent à vous : soit choisir une station directement reliée à une gare SNCF, soit prendre une navette à la sortie de la gare. Hormis quelques petites stations de ski, les stations de ski des Alpes sont toutes reliées par navette aux gares les plus proches. Côté Savoie et Haute-Savoie, les navettes sont à réserver chez Altibus. En Isère, il faut réserver auprès de TransAltitude. Côté Alpes du Sud, ça se passe chez Zou Montagne. Aux alentours de certaines grandes villes, il faut parfois utiliser les réseaux urbains (Synchro à Chambéry et SIBRA à Annecy).

4 stations de ski disposent d’une gare sur la commune

Vallée de Chamonix

La vallée de Chamonix dispose de plusieurs gares SNCF. Il est ainsi possible de se rendre aux Houches, à Chamonix, Vallorcine ou Argentières sans voiture. Des directs existent jusqu’à Saint-Gervais depuis Paris, Annecy ou Genève. Il vous faudra ensuite prendre le train qui monte dans la vallée de Chamonix. Dans un cadre d’exception et un milieu urbain plutôt chic, vous skierez face aux plus beaux paysages des Alpes : le mont Blanc et ses glaciers.
Voir notre présentation de Chamonix en hiver

Saint-Gervais

Le bas de la commune de Saint-Gervais dispose d’une gare TGV. On y arrive directement depuis Paris. Des liaisons depuis Lyon, Marseille, Annecy et Genève sont possibles. De la gare, on rejoint la ville ou la station du Bettex avec les navettes municipales. Un projet de télécabine depuis la gare jusqu’au village est en cours pour plus de facilité. Saint-Gervais est une ville thermale pleine de charme dont le domaine skiable est relié à celui de Megève. Ici aussi, on skie face au mont Blanc.
Voir notre présentation de Saint-Gervais en hiver

Bourg-Saint-Maurice

Au cœur de la Haute-Tarentaise, Bourg-Saint-Maurice est directement reliée à la station des Arcs par un funiculaire hérité des Jeux olympiques de 1992. Depuis la gare, vous atteignez Arc 1600, puis les autres sites de la station par navette. Vous pouvez aussi loger à Bourg-Saint-Maurice et skier chaque jour en rempruntant la funiculaire. Les Arcs est une station de ski intégrée atypique, dessinée par Charlotte Perriand. Elle possède un des plus grands domaines skiables de France.
Voir notre présentation des Arcs en hiver

Briançon

On skie à Briançon sur le domaine de Serre-Chevalier. La plus haute ville de France a été fortifiée par Vauban avant d’être un carrefour commercial, puis un haut lieu du tourisme de santé. Aujourd’hui, Briançon fait partie de la vallée de Serre Chevalier. On y accède en train depuis Marseille. La télécabine est ensuite à 2 pas.
Voir notre présentation de Briançon en hiver

Plus de 115 stations de ski reliées aux gares des Alpes

Si vous ne craignez pas les correspondances, vous pouvez choisir parmi les 115 stations de ski des Alpes reliées par navettes à une gare. Parfois le trajet entre la gare et la station ne prend que quelques minutes. C’est le cas de Vallouise, la Norma, Aussois, les Contamines ou encore Samoëns. Parfois, il vous faudra attendre une bonne heure avant de rejoindre votre destination. Voici toutes les stations de ski reliées par navette à une gare :

Comment se rendre au ski en car ?

Nous l’avons vu ci-dessus, des navettes relient les aéroports de Marseille-Provence et de Aix-TGV aux stations de ski des Alpes du Sud. Le tarif est plutôt avantageux puisqu’en 2021, il vous en coûtait 35 € l’aller-retour pour un adulte et 90 € pour une famille de 4 personnes. Infos ici. Pour le reste de la France, il existe des liaisons pour le ski journée au départ de Lyon, Chambéry, Annecy et d’autres villes des Alpes.

Si Chamonix est desservie par Flixbus et Blablabus, ce n’est pas le cas de la majorité des stations. Toutefois, des initiatives d’entreprises peuvent desservir certaines stations. C’est le cas de Montgenèvre et Serre Chevalier, reliées par une société des Hautes-Alpes à l’Italie et à Grenoble. Les autocars Imberts proposent également des trajets de nuit au départ de Paris Bercy en direction des stations des Hautes Alpes (Les Orres, Vars, Risoul, le Queyras, Crévoux, Puy-Saint-Vincent, Serre Chevalier, Montgenèvre). Des liaisons sont également disponibles au départ des aéroports de Lyon, Grenoble et Chambéry, en direction des principales stations des Alpes.

1 réflexion sur “Comment se rendre au ski sans voiture ?”

  1. Ping : Comment se rendre en station de ski ? - Alti-Mag

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page