Accueil » Tous les articles » Alti-guide » Qui fait du ski en France ?
Pistes de ski et télésiège de l'Orionde

Qui fait du ski en France ?

Si chaque année, entre 5,4 et 8,7 millions de Français pratiquent le ski, on comptabilise plus d’adeptes irréguliers de la discipline. Pratiquée par une population plus fortunée et diplômée que la moyenne des Français, le ski reste un loisir élitiste même si d’autres pratiques permettent un accès à la glisse de manière moins coûteuse : 2,6 millions de Français pratiquent ainsi le ski de fond et 2,3 millions la raquette à neige.

Entre 5,4 et 8,7 millions de pratiquants du ski alpin

Skieur et piste de ski
Skieur au mont Blanc à la Féclaz

Selon le baromètre des sports et loisirs de nature en France, on comptait 5,4 millions de pratiquants réguliers du ski alpin en 2016. Un chiffre qui correspond aux 8% de Français qui partent en séjour au ski repris dans de nombreuses études. Selon l’UNION Sport & Cycle et de nombreuses autres études, chaque année, 13% des Français pratiquent le ski, soit 8,7 millions de personnes. Le delta correspondrait aux skieurs à la journée et à ceux qui le pratiquent plus occasionnellement.

Il y a deux ans, nous avions questionné les bases publicitaires du groupe Facebook (Facebook, Instagram et WhatsApp) et avions également trouvé un intérêt pour le ski pour 13% des Français. Une proportion qui monte à 22,7% en Suisse et descend à 11,5% en Italie par exemple. En France, c’est la proximité géographique qui augmente l’intérêt pour le sujet, ainsi que les revenus. Ainsi, 21% des Grenoblois et 30% des Annéciens s’intéressent au ski. À l’inverse, 8,7% des Franciliens et 10% des habitants de Brest s’intéressent au sujet. C’est logiquement avec l’âge que l’intérêt pour le ski décroît. Ainsi, 16% des 18 – 25 ans sont sensibles aux publications sur le ski sur Facebook, contre 8% pour les plus de 55 ans.

Une pratique rare et un signe de distinction sociale

Si un français sur deux part en vacances en été, partir l’hiver est déjà assez rare en général. Ainsi, une étude du CREDOC de 2010 évaluait à 17%, la proportion des Français partant en vacances l’hiver au moins une fois tous les 2 ans (10% partent systématiquement en hiver). En complément, 18% partent occasionnellement. Chez les cadres, ils sont toutefois 40% à partir au moins une fois tous les 2 ans. À noter que seulement 3% des Français ne partent qu’en hiver. Les hivernants sont donc majoritairement des gens qui partent plusieurs fois en vacances. Chaque année, 44% des hivernants partent à la montagne et 20% à l’étranger. Réservés à des populations aisées et friandes d’activités en tout genre, les voyages hivernaux constituent donc, encore plus que les départs d’été, un signe de « distinction sociale« , conclue l’étude.

À noter que si tous ces chiffres convergent, une récente enquête IPSOS menée en 2020 et 2021 pour le compte des principaux organismes de promotion du ski, met en avant des chiffres beaucoup plus importants. Ainsi, 46% des Français seraient des skieurs, 20% skieraient tous les hivers (soit 13 millions de Français) et 65% auraient déjà skié. Par ailleurs, 86% des Français auraient une bonne image du ski.

Bref, les chiffres ne convergent pas tous selon le Ministère ou les syndicats. Gardons à l’esprit qu’environ 13% des Français skient chaque année, en séjour ou à la journée et que plus de 80% des Français ne skient pas. En France, en 2019, 74% des skieurs des stations françaises venaient de France, 9% de Grande-Bretagne, 4% de Belgique et 3% des Pays-Bas. 2% des skieurs venaient de l’extérieur de l’Europe.

À lire également : combien y-t-il de stations de ski en France ?

2,6 millions de pratiquants de ski de fond en France

Piste de ski de fond

2,6 millions de Français pratiquaient le ski de fond en 2016 selon le ministère des Sports. Ce chiffre a dû exploser l’an passé, puisque les sites nordiques ont doublé leur fréquentation pendant le COVID. il correspond à 6% des Français âgés de 15 à 70 ans. Les chiffres de Facebook convergent avec environ 7% de la population qui s’y intéresse. La pratique en famille concerne 51 % des fondeurs, contre 35% entre amis. Les fondeurs solitaires ne seraient que 15%. 30% pratiquent le ski de fond en vacances.

Contrairement à son image rependue, le ski de fond n’est pas une pratique de « vieux ». À l’inverse du ski alpin, il concerne en effet toutes les tranches d’âge. Ainsi 35% des pratiquants ont entre 15 et 29 ans, 40% entre 30 et 49 ans et 26% entre 50 et 70 ans. Comme en ski alpin, les skieurs de fond surreprésentent les catégories supérieures (25%). Sportifs, 49% pratiquent également la randonnée et 41% le vélo sur route.

Source

2,3 millions de pratiquants de la raquette

Selon le ministère des Sports, 2,3 millions de Français ont pratiqué les raquettes à neige en 2016. Ceci représente environ 5% des Français de 15 à 70 ans. C’est la deuxième activité hivernale de loisirs sportifs après les activités de glisse. 74% des pratiquants partent en autonomie, en dehors des structures commerciales et associatives. Seuls 10% des pratiquants la pratiquent seuls, 56% en famille et 34% entre amis. Comme le ski de fond, la raquette à neige est une activité mixte qui concerne toutes les tranches d’âge. Les femmes représentent ainsi 51% des pratiquants et les moins de 49 ans, 70%. Même si la raquette est pratiquée par tous, « les catégories sociales supérieures y sont surreprésentées (26 %) par rapport aux pratiquants de sport de nature en général (15 %). » Comme pour le ski alpin, les diplômés du supérieur sont majoritaires parmi les pratiquants.

Source

Et les autres ?

On sait malheureusement peu de choses sur les pratiquants du ski de randonnée ou de la luge… Toutefois, on a ici affaire à un volume moins important que les activités citées ci-dessus. En extrapolant les données publicitaires de Facebook, 4,4% de la population française s’intéresseraient au ski de randonnée, soit entre 1,8 et 2,2 millions des inscrits sur Facebook. La luge, elle passionne 3,2 millions de personnes sur Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page