Accueil » Tous les articles » Alti-actus » France : dans quelles villes aime-t-on le plus le ski ?

France : dans quelles villes aime-t-on le plus le ski ?

Si vous avez de bons revenus, que vous êtes jeune, et que vous habitez à moins de 4 heures d’une station de ski, vous avez plus de chances d’aimer le ski que la moyenne des Français. Nous avons parcouru les statistiques d’audiences Facebook et c’est ce qu’il ressort de notre enquête. Ainsi, près de 30% des habitants d’Annecy sont attirés par le ski quand ils ne sont que 8,8% à Paris.

Plus c’est proche, plus on aime le ski

On le sait, le ski est une activité de loisirs de (relative) proximité. C’est aussi un sport plébiscité par les Français, même s’il est très clivant. Ainsi, en France, 13% des Français skient (pas tous les ans, bien entendu). En Grande-Bretagne, pays sans stations de ski, ce taux chute à 8,6% de la population. Du côté de la Suisse, il est de 22,7%, de 11,5% en Italie, de 10% en Allemagne et de 13% en Belgique.

En France, on remarque que la proximité, conjuguée à de bons revenus, crée une attirance plus forte pour le ski. Mais, même dans les communes de ski, cette attirance plafonne à 50%. C’est le cas par exemple de Bourg-Saint-Maurice. Dans les grandes villes des Alpes, entre 20% et 30% des habitants s’intéressent au ski, soit près du double de la moyenne française. Ainsi, à Grenoble, ville de 500 000 habitants, 21% des habitants ont une affinité avec le ski selon Facebook. A Chambéry, ils sont 22% et à Annecy, près de 30%.

Paris, beaucoup de skieurs en absolu, peu en relatif…

En proportion de la population, Paris est une des grandes villes de France où l’on trouve le moins de skieurs. Avec 8,82% de skieurs, Paris se place bien en dessous de la moyenne nationale (13,10%). Même si l’on trouve près de 14% de skieurs dans une commune aux habitants favorisés comme à Neuilly, légèrement au-dessus de la moyenne nationale, l’affinité pour le ski en Île de France est, elle aussi, très faible. Seulement 8,67% d’utilisateurs de Facebook s’y intéressent. C’est le taux régional le plus bas de France.

Toutefois, compte-tenu de la population de la capitale, l’Île de France reste le premier réservoir de clientèles, presque 3 fois supérieur à Lyon, en deuxième position du classement. Si l’on prend la totalité de l’Île de France, la région compte près de 1 120 000 skieurs potentiels. Les 5 villes les plus émettrices de skieurs sont Paris, Lyon (où près de 20% de la population s’intéresse au ski), Marseille, Toulouse et Bordeaux. Ce sont également les plus grandes aires urbaines françaises.

TOP5 des villes les plus émettrices de skieurs 

Nombre potentiel de skieurs sur Facebook* part de la population affinitaire au ski
5. Bordeaux 134 000 14,64%
4. Toulouse 179 000 13,67%
3. Marseille 201 000 13,10%
2. Lyon 336 000 19,05%
1. Paris 895 000 8,82%

* nous avons ici pris le chiffre haut des infinitaires ski sur Facebook multiplié par 2,2373 pour ramener ce chiffre à la population française. 

Et les jeunes ?

Une récente étude laisse entendre que les jeunes trouvent le ski ringard et s’en désintéressent. Afin de s’en rendre compte et notamment pour savoir si en ville, le ski est en passe de “sortir des radars” des jeunes, nous avons filtré ces chiffres par tranches d’âge. Les chiffres de Facebook montrent toujours un intérêt des jeunes pour le ski. Ainsi, à Paris, 14,6% des 18 – 25 sur Facebook s’intéressent au ski contre 8,82 % pour les plus de 25 ans. On ne sait pas par contre si cette part de la population est plus faible qu’il y a 20 ans.

Sur la totalité du pays, un phénomène similaire est observable dans les statistiques de Facebook : plus on vieilli, moins on s’intéresse au ski. On remarque un léger creux entre 25 et 30 ans, qui correspond à l’entrée sur le marché du travail et à un moindre pouvoir d’achat.

Attirance pour le ski par tranche d’âge
18 – 25 ans 16,52%
25 – 30 ans 13,67%
30 – 40 ans 14,58%
40 – 55 ans 11,18%
55 et plus 8,45%

Faire des statistiques avec Facebook : une source hasardeuse ?

Toutes ces statistiques ont été obtenues grâce à Facebook statistiques d’audiences, un outil mis à disposition des annonceurs pour cibler leurs publicités. Compte tenu des chiffres obtenus, l’outil semble plutôt fiable même si ce ne sont pas des chiffres à prendre à la virgule près, mais bien des tendances. On considère aujourd’hui, et plusieurs études confirment ce chiffre, que 12 à 13% des Français skient. Dans notre travail, Facebook a identifié 13% de son audience intéressée par le ski. Les chiffres de Facebook convergent donc avec les données officielles, ce qui est peu étonnant tant le réseau social sait profiler ses utilisateurs.

L’affinité ski, ville par ville

population potentielle
Roubaix 10 068 6,55%
Aubervilliers 8 949 6,83%
Vitry-sur-Seine 8 949 6,83%
Tourcoing 11 187 7,32%
Créteil 10 068 7,75%
Aulnay-sous-Bois 8 949 7,89%
Champigny-sur-Marne 7 831 8,66%
Drancy 7 831 8,66%
Argenteuil 11 187 8,67%
Nanterre 11 187 8,67%
Paris 894 920 8,82%
Colombes 8 949 8,82%
Clamart 5 593 10,00%
Bourges 11 187 10,00%
Calais 13 424 10,00%
Mulhouse 20 136 10,00%
Le Havre 33 560 10,00%
Nîmes 33 560 10,00%
Angers 33 560 10,00%
Le Mans 33 560 10,00%
Brest 33 560 10,00%
Limoges 33 560 10,00%
Tours 33 560 10,00%
Amiens 33 560 10,00%
Perpignan 33 560 10,00%
Metz 33 560 10,00%
Orléans 33 560 10,00%
Reims 44 746 10,00%
Rouen 44 746 10,00%
Rennes 55 933 10,00%
Caen 33 560 10,00%
Dunkerque 15 661 10,00%
Asnières-sur-Seine 8 949 10,00%
Courbevoie 11 187 10,00%
Poitiers 22 373 11,18%
Rueil-Malmaison 10 068 11,34%
Avignon 20 136 11,34%
Saint-Maur-des-Fossés 8 949 11,55%
Issy-les-Moulineaux 8 949 11,55%
Boulogne-Billancourt 17 898 11,55%
Lille 89 492 11,55%
Strasbourg 78 306 11,83%
Versailles 15 661 11,83%
Villeurbanne 22 373 12,68%
Mérignac 13 424 12,92%
Besançon 33 560 13,06%
Levallois-Perret 10 068 13,10%
Nice 100 679 13,10%
Nantes 100 679 13,10%
Marseille 201 357 13,10%
FRANCE 10 067 850 13,10%
Neuilly 8 949 13,67%
Béziers 17 898 13,67%
Colmar 17 898 13,67%
Toulouse 178 984 13,67%
Saint-Étienne 44 746 14,17%
Toulon 44 746 14,17%
Dijon 44 746 14,17%
Nancy 44 746 14,17%
La Rochelle 33 560 14,58%
Bordeaux 134 238 14,64%
Antibes 20 136 15,50%
Montpellier 100 679 15,50%
Pau 33 560 16,52%
Cannes 33 560 16,52%
Ajaccio 20 136 17,89%
Aix-en-Provence 55 933 18,33%
Clermont-Ferrand 55 933 18,33%
Lyon 335 595 19,05%
Grenoble 89 492 21,67%
Chambéry 33 560 22,50%
Annecy 55 933 29,91%
Albertville 11 187 39,17%
Bourg Saint Maurice 6 712 57,78%

Recevoir la newsletter d'Alti-MAG

Les derniers articles d’Alti-MAG dans votre boite mail une fois par semaine !

Les derniers articles d’Alti-MAG dans votre boite mail !

Voir le formulaire d'abonnement

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.