Accueil » Tous les articles » Alti-guide » 10 stations de ski sans voiture

10 stations de ski sans voiture

En station de ski, comme ailleurs, la voiture est souvent reine. Il est en effet pratique d’arriver à son hôtel ou sa location pour vider son coffre proche de son appartement. Certaines stations, souvent récentes, ont fait le choix contraire. Elles ont laissé le centre aux piétons et aux skieurs, et créé des parkings ou des flux différents pour les voitures. On se retrouve ainsi avec des circulations apaisées, avec parfois des rues laissées à la neige et une vraie ambiance de vacances. Voici 10 stations de ski sans voiture (ou presque) dans les Alpes françaises. Si vous cherchez des stations facilement accessibles sans voiture, ça se passe ici.

location de chalet en montagne

1/ Avoriaz, la station sans voiture

Avoriaz vue d'en haut
Avoriaz et ses rues enneigées

C’est le prototype le plus abouti en France de la station sans voiture. Ici, aux portes du plateau, un grand parking permet de laisser sa voiture, bien en sécurité. Des navettes sur neige et des calèches permettent ensuite de rejoindre sa location où qu’elle se trouve dans la station. Avoriaz est une station intégrée à l’architecture organique dessinée par l’architecte Jacques Labro. Elle donne accès au domaine des Portes du Soleil et à ses 600 km de pistes transfrontalières.

2/ Les Arcs, les 4 stations sans voiture

Coeur de village sans voitures d'Arc 1950
Le cœur de village sans voitures d’Arc 1950

En partie dessinées par l’architecte Charlotte Perriand, les stations des Arcs proposent 4 sites sans voiture de qualité. Comme dans d’autres stations intégrées, la station est fixée dans la pente. En aval se trouvent les circulations automobiles et les stationnements. En amont se trouvent les pistes de ski et les circulations piétonnes. On retrouve ce système plus ou moins à Arc 1600, Arc 1800 et Arc 2000. À Arc 2000, les parkings sont majoritairement souterrains, ce qui permet de ne pas avoir à déneiger la voiture en fin de séjour. À Arc 1950, les parkings sont aussi souterrains. La station étant plus récente, les résidences ont un air de village et les pistes pénètrent au cœur même de la station. On skie aux Arcs sur 425 km de pistes reliées aux pistes de la Plagne.

3/ Valmorel, la rue de village, sans voiture

Rue sans voiture à Valmorel
Rue du bourg et placette à Valmorel © OTVVA

Valmorel est une des dernières stations créées au XXe siècle. Refusant le style moderne, ses concepteurs lui ont donné des airs de village, avec des résidences centrées autour d’une rue commerçante. Les voitures peuvent ainsi se garer en périphérie des résidences, tandis que le cœur de la rue, lui, est piéton. En haut de la rue se trouve le front de neige. Bien sûr, toutes les résidences ne gravitent pas autour de rue, mais le principe est généralement respecté, avec plusieurs fronts de neige dans la station. Les pistes de Valmorel sont reliées à celles de Saint-François-Longchamp, pour un beau domaine de 165 km de pistes.

4/ Flaine, la station arty en béton brut

Flaine, station en partie sans voitures
Flaine Forum, en bas, Flaine Forêt en haut, et l’ascenseur qui les relient

Œuvre d’art totale, Flaine a été dessinée dans les années 60 par Marcel Breuer, figure du Bauhaus. Ses bâtiments en béton brut répondent aux barres rocheuses calcaires du site tout en se jouant des reliefs. À Flaine, la circulation automobile est en partie séparée de celle des piétons avec la création d’une grande place commerçante, d’un front de neige et de plusieurs ascenseurs. Sur 3 paliers distincts, la station historique dissémine bâtiments signature et œuvres d’art dans un cadre de montagne grandiose. En haut, au sommet de la Grande Platière, la vue sur le mont Blanc est une des plus belles des Alpes. Flaine et le point névralgique du grand domaine du Grand Massif et ses 265 km de pistes.

5/ La Plagne, les grands complexes pratiques

Aime 2000 à La Plagne, Paquebot des Neiges. Par A.Munich, Licence CC, Flickr
À Aime 2000, la circulation et les lieux de vie se trouvent surtout dans le bâtiment, côté montagne, par A.Munich, Licence CC, Flickr

Comme les Arcs et comme dans plusieurs autres stations de ski intégrées, la Plagne dispose de plusieurs sites sans voiture. C’est le cas de Plagne Centre, d’Aime 2000 et de Bellecote. Avec une architecture relativement massive, ces stations proposent une galerie commerciale couverte et un front de neige où convergent les pistes. L’ambiance est ici assez différente des autres stations précédemment citées, mais de fait, on y passe des vacances sans voiture, et sans traverser une route. La Plagne propose un des plus grands domaines skiables de France : 425 km de pistes reliés aux Arcs.

6/ la Tania, la petite sœur d’Avoriaz

La Tania, station sans voitures
La Tania par 123_456, licence CC

Station de ski la plus récente de Courchevel conçue par le concepteur d’Avoriaz, la Tania est bien entendu une station de ski sans voiture. Comme aux Arcs, ces dernières se garent en aval des bâtiments, tandis que la circulation des piétons et des skieurs s’organise en amont. On accède ici assez rapidement aux 600 km de pistes des 3 Vallées.

7/ La Norma, esprit village et sans voitures

La Norma depuis les pistes © HMVT
La Norma depuis les pistes © HMVT

Station de taille moyenne de Haute-Maurienne, la Norma est une station exposée nord qui propose un centre piéton et un front de neige entouré de résidences. Ici, on skie en altitude et en versant nord, à la frontière avec l’Italie. C’est une destination plutôt bon marché, où la neige est relativement garantie. Petit plus : le forfait de ski permet également de skier à Valfréjus, la station voisine.

8/ Le Corbier, station intégrée sans voitures

Le Corbier depuis les pistes, par le Corbier Tourisme
Le Corbier depuis les pistes, par le Corbier Tourisme

Petite sœur de la Plagne, le Corbier est une station de ski à l’architecture massive et compacte, composée de plusieurs tours et d’un beau front de neige. Sur le flanc nord de la montagne, la station dispose d’une galerie commerciale, de parkings au nord et de restaurants au sud. Les pistes du Corbier sont reliées à celles de Saint-Sorlin-d’Arves, de la Toussuire et Saint-Jean-d’Arves, formant ainsi le plus grand domaine de la vallée avec 310 km de pistes.

9/ Megève, un centre-ville sans voiture

Megève lors de l'hiver 2021
Le centre piéton de Megève lors de l’hiver 2021

Megève n’est pas une station piétonne à proprement parler. La commune est très étendue et est composée de nombreux chalets. Toutefois le centre piéton de Megève est très étendu, très commerçant et très soigné. C’est pourquoi cette station village haut de gamme de Haute-Savoie figure dans notre classement. On skie à Megève sur 2 domaines skiables reliés d’un côté à Combloux et la Giettaz, et de l’autre à Saint-Gervais. Ici, la vue sur le mont Blanc est directe et grandiose.

10/ Chamonix, un beau centre sans voitures

centre sans voitures de Chamonix
Chamonix dispose d’un beau centre piéton, entouré de bâtiments Belle Époque.

Tout comme Megève, Chamonix est une commune étendue. Elle dispose toutefois d’un centre piéton de qualité, chic et commerçant. La station a mis en place de nombreuses actions pour réduire les nuisances automobiles, comme la gratuité du train dans la vallée de Chamonix, des navettes intersites… Chamonix dispose de plusieurs domaines skiables dans un cadre d’une grande beauté.

Et ailleurs ?

Bien sûr, d’autres stations disposent d’espaces piétons ou de conception moderne intégrée. C’est le cas du beau centre village de Samoëns ou de la station intégrée des Menuires. Puy-Saint-Vincent, les Orres, les Karellis et Valmeinier disposent également d’espaces piétons de qualité. On n’y respire pas de gaz d’échappement pendant la semaine. Toutefois, ils sont un peu moins aboutis selon nous pour entrer dans ce TOP 10. En Suisse, mais aussi en Italie, on trouve par contre des démarches bien plus abouties, où les vacanciers laissent leurs voitures en vallée, et où ils accèdent à l’altitude en téléphérique. C’est le cas à Bettmeralp (Suisse), à Riederalp (Suisse) et même à Zermatt dans le Valais Suisse. En Italie, le village de Chamois, dans le Val d’Aoste, n’est accessible qu’en téléphérique également.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut