Accueil » Tous les articles » Alti-actus » Nouveaux Club Med dans les Alpes : où vont ouvrir les prochains ?

Nouveaux Club Med dans les Alpes : où vont ouvrir les prochains ?

Après Samoëns et Les Arcs, c’est à l’Alpe d’Huez cet hiver que le Club Med inaugurera un nouveau “resort” flambant neuf. Au terme d’une rénovation qui verra sa capacité largement augmentée, le nouveau village comprendra 441 chambres, dont 78 nouvelles. Cette rénovation prend place dans la nouvelle stratégie du Club d’ouvrir chaque année un nouveau village dans les Alpes. L’objectif est double : monter en gamme et exploiter des villages d’une capacité proche de 1 000 lits pour atteindre un seuil de rentabilité suffisant. Pour satisfaire ce volontarisme affiché, des projets sont bien avancés à La Rosière, Tignes, Valloire et Val d’Isère… Des contacts sont aussi évoqués à Avoriaz, Les 2 Alpes, La Clusaz et le Grand Bornand.

Valmorel, Val Thorens, Samoëns, Les Arcs, l’Alpe d’Huez…

Le Club Med rénové de l’Alpe d’Huez

Après Valmorel en 2011 puis Val Thorens en 2015, le 17 décembre 2017, le tout nouveau Club Med de Samoëns a ouvert ses portes : 423 chambres pour un investissement de 96 millions d’euros. Aux Arcs, c’est un “resort” 4 Tridents avec un espace luxe 5 Tridents qui a également ouvert le 15 décembre. Avec plus de 1000 lits touristiques répartis en 434 chambres, c’est le plus grand Club Med des Alpes et le “fleuron du groupe” selon Henry Giscard d’Estaing, président du groupe. L’investissement avoisine également les 100 millions d’euros. Le 15 décembre prochain, le Club Med ré-ouvrira son resort de l’Alpe d’Huez, entièrement rénové et monté en gamme pour l’occasion. Passé de 3 à 4 tridents (les standards de la marque, équivalents aux étoiles des hôtels), il proposera désormais 441 chambres, dont 78 nouvelles. Ces 5 nouveaux “resorts” créés dans les Alpes traduisent la volonté du Club de créer une nouvelle logique de développement basée sur plusieurs piliers :

  • La montée en gamme, fer de lance d’Henri Giscard d’Estaing pour sortir le Club de ses pertes financières. 
  • L’intégration d’une logique de tourisme industrielle pour atteindre un seuil de rentabilité suffisant par site. De cette logique vient la fermeture de nombreux Clubs des Alpes (l’ancien de Val Thorens, Chamonix, les 2 Alpes, Avoriaz, Méribel…)
  • La création d’un nouveau Club Med par an, tous ouverts 6 mois dans l’année en hiver et en été afin de booster la rentabilité et la notoriété du groupe.

Cet hiver, le Club Med exploite 12 resorts 3 et 4 tridents dans les Alpes Françaises, totalisant environ 10 000 lits touristiques répartis ainsi :

  • Serre Chevalier, 3 tridents : 1396 lits (non rénové)
  • Les Arcs Panorama, 4 et 5 tridents : 1065 lits (neuf)
  • Valmorel, 4 tridents : 1014 lits (récent)
  • Samoëns , 4 tridents : 1043 lits (neuf)
  • Peisey Vallandry, 4 tridents : 906 lits (rénovation programmée)
  • Alpe d’Huez, 4 tridents : environ 1000 lits (rénové)
  • Aime La Plagne, 3 tridents : 850 lits (ancien)
  • Val Thorens, 4 tridents : 805 lits (récent)
  • La Plagne 2100, 4 tridents : 635 lits (ancien)
  • Les Arcs Extrême, 3 tridents : 572 lits (ancien)
  • Val d’Isère, 4 et 5 tridents : 564 lits (rénovation programmée)
  • Tignes, 4 tridents : 514 lits (reconstruction programmée)

Si le nombre de lits en montagne n’a pas évolué ces dernières années (les ouvertures compensant les fermetures), on peut imaginer qu’à l’avenir, le Club tende vers 10 à 15 resorts d’environ 1 000 lits chacun. Les villages de capacité inférieure ou plus bas de gamme pourraient fermer leurs portes. 

Où vont ouvrir les prochains Club Med dans les Alpes ?

Pour les 5 prochaines années, le chemin semble tracé. Pendant que les travaux de Tignes, sont stoppés par des recours, c’est le village de La Rosière qui est actuellement en construction. Déjà bien avancé, il ouvrira ses portes en décembre 2020. Les caractéristiques sont semblables aux précédents : 440 chambres pour près de 1000 lits. L’investissement se porte à 130 millions d’euros, porté par des foncières et entreprises locales. A Valloire, en Maurienne l’ouverture prochaine a été confirmée ces deux dernières années. L’ouverture serait pour 2022. Après avoir envisagé une implantation aux Granges, le site choisi sera la rive droite de la Valloirette à hauteur du hameau des Verneys, sur la route du col du Galibier. Le projet d’urbanisme est notamment inscrit au projet d’aménagement de la vallée de la Maurienne, non encore validé.

En parallèle, le Club de Val d’Isère devrait également être entièrement rénové pour devenir le premier Club Med exclusif 5 tridents. Pas de date annoncée pour ce dernier. Si les contentieux de Tignes se calment, c’est également dans 2 à 3 ans que le nouveau Club ouvrira ses portes. Dans une récente interview au Dauphiné Libéré, le PDG du Club Med évoquait également la rénovation et l’extension du village de Peisey, et des potentiels projets à la Clusaz, au Grand Bornand, à Avoriaz et aux 2 Alpes. Dans ces 2 dernières communes, les projets sont également inscrits dans les documents d’urbanisme actuellement en validation. Aux 2 Alpes toutefois, le retour du Club semble compromis par les réserves foncières limitées. 

Et comme la montagne ne se limitent pas Alpes françaises, le Club, qui compte déjà plusieurs villages en Italie, prévoit également une ouverture à San Secario en Italie et à Charlevoix au Canada. Bien sûr, il est probable que toutes les stations évoquées n’aient pas leur Club. On imagine donc aisément que les plus offrantes seront les gagnantes ! Il faudra également s’attendre à des fermetures d’établissements 3 tridents dans les années à venir. A Chamonix, le Club (pourtant 4 tridents) a fermé en 2018. L’hiver dernier, c’est à Avoriaz et aux 2 Alpes que le Club a laissé les murs à d’autres occupants. Cet hiver, le Club Med de Méribel a fermé, laissant la place à une résidence pour l’hiver prochain.

>> A lire : Alpes : que deviennent les Club Med qui ferment ?

En parallèle, en Tarentaise et en Maurienne, de plus en plus d’habitants s’opposent à la construction de méga-complexes comme le Club Med dans un contexte de réchauffement climatique et de stagnation de fréquentation des stations de ski depuis plus de 10 ans. Les prochaines élections municipales (mars 2020) pourraient ainsi rebattre les cartes des projets précédemment évoqués. 

Un modèle de développement ultra capitalistique

Dans cette course à l’expansion haut de gamme, le Club Med ne part pas seul ! Les murs ne lui appartiennent pas et les communes font des efforts financiers importants sur le foncier et l’accès au domaine skiable. A Samoëns, les murs ont ainsi été construits par Foncière des Régions et les Assurances du Crédit Mutuel puis loués au Club Med pour un bail de 12 ans (source). Le groupe Crédit Mutuel est également propriétaire des murs des Club Med de Val d’Isère, La Plagne, Peisey Vallandry et Opio en Provence. Aux Arcs, les investissements de près de 100 millions d’euros sont portés par la Foncière Hôtelière des Alpes, la Caisse des Dépôts et Consignations, le Groupe Crédit Agricole des Savoie, le Groupe Caisse d’Epargne Rhône Alpes et la Banque Populaire Auvergne-Rhône Alpes. Cette course à l’ouverture d’un nouveau Club par an conjuguée à une montée en gamme rapide commence à porter ses fruits. En 2016, les actionnaires ont pour la première fois depuis de nombreuses années touché des dividendes. Depuis 2015, le Club Med est devenu officiellement une entreprise chinoise : Fosun, fond d’investissement Chinois a racheté le groupe le 2 janvier au terme d’une lutte douloureuse et médiatique avec l’homme d’affaires italien Andrea Bonomi.

Recevoir la newsletter d'Alti-MAG

Les derniers articles d’Alti-MAG dans votre boite mail une fois par semaine !

Voir le formulaire d'abonnement

A lire également :

3 réflexions sur “Nouveaux Club Med dans les Alpes : où vont ouvrir les prochains ?”

  1. Ping : Le nouveau Club Med 4 tridents de Samoëns en images - Alti-MAG

  2. Dommage toutes les fermetures de 3 tridents,
    le club med ne veut plus que de la clientele haute gamme . toute la clientele des 3 tridents disparaitra et elle ira dans d autres club .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et pour adapter votre expérience de navigation (préférences, publicités...). Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer