Accueil » Tous les articles » Alti-guide » Pas dans le vide : où en trouver dans les Alpes ?

Pas dans le vide : où en trouver dans les Alpes ?

De plus en plus de destinations de montagne vous proposent de marcher quelques pas au-dessus du vide (les fameux “pas dans le vide”). Ces passerelles, qui enjambent le vide de 2 à 10 mètres offrent souvent un sol transparent, en verre ou en grille métallique. Dans les Alpes, une dizaine de sites sont équipées. L’objectif : rendre des sites, déjà beaux, plus attractifs et offrir une expérience inoubliable aux vacanciers pour faire parler de la destination et fidéliser la clientèle.

Mont Revard, Aiguille du Midi, Lans en Vercors…

Né aux Etats-Unis, dans le Grand Canyon, le concept est arrivé en 2011 dans les Alpes au Mont Revard, une montagne surplombant Aix les Bains et le Lac du Bourget. A l’époque, la communauté d’agglomération souhaite mieux aménager ce magnifique belvédère parmi les plus visités de Savoie. Des passerelles s’élançant dans la pente, une table d’orientation en verre et le pas dans le vide du Revard sont créés. Le site est réellement magnifié et l’expérience de qualité. Seul problème : la plaque de verre est souvent salie par les traces de pas. On lui préférera presque les passerelles…

Les passerelles du Revard cet hiver

2 ans plus tard, la compagnie du Mont Blanc crée le pas dans le vide le plus impressionnant de France : à 3800 mètres d’altitude, au sommet du téléphérique de l’Aiguille du Midi, vous pouvez entrer dans un cube de verre face au Mont Blanc et au-dessus des glaciers. Expérience vertigineuse et inoubliable pour les vacanciers avec plus de 1000 m de vide sous vos pieds. Ici, le verre ne se salira pas puisqu’on vous prête des chaussons !

Fin 2015, c’est la petite station de Lans-en-Vercors qui créa la surprise. Elle ouvre le premier pas dans le vide situé sur un domaine skiable. Long de 2 mètres 10, ce dernier domine l’agglomération Grenobloise au-dessus de 300 mètres de vide. Il offre une vue unique, non seulement sur la capitale des Alpes, mais aussi sur le Mont-Blanc, la Chartreuse et les montagnes de Belledonne. Une table d’orientation, un spot photo et une webcam complètent le dispositif destiné à redynamiser une fréquentation touristique en baisse dans ce village situé à 1 000 mètres d’altitude.

Des pas dans le vide sur les domaines skiables

C’est après 2017 que les pas dans le vide et les aménagements destinés à valoriser le paysage vont réellement se développer sur les pistes. A Val Cenis, le domaine skiable va créer La Canopée des Cimes, une passerelle panoramique destinée à mettre en valeur le panorama sur le lac du Mont-Cenis. En 2018, La Rosière, Les Arcs et Les 2 Alpes ouvrent des pas dans le vide. Aux Arcs, comme aux 2 Alpes, on se trouve à plus de 3 000 mètres d’altitude, face aux glaciers, avec de grandes passerelles métalliques surplombant plusieurs centaines de mètres de vide. Celui des 2 Alpes mesure 7 mètres de long et permet de surplomber plus de 1500 mètres de vide. En parallèle, les stations installent des zones de détentes sur les pistes équipées de chaises longues et de hamacs, à l’image de Labell’aire, développé par Labellemontagne.

A lire : où faire un pas dans le vide… skis aux pieds ?

La passerelle de Lans en Vercors avec Grenoble et la Chartreuse en arrière-plan – © Oeil Itinérant/V.Juraszek via APIDAE

A Tignes, dans le cadre du réaménagement du sommet du téléphérique de la Grande Motte, une passerelle panoramique est également prévue. Mais cet hiver, c’est aux Gets et à la Clusaz que des passerelles paysagères suspendues dans le vide prendront place… directement sur le domaine skiable ! A La Clusaz, c’est au col de Balme, au sommet du domaine qu’une passerelle offrira une vue unique sur le Mont-Blanc et le Val d’Arly. Aux Gets, une passerelle de 27 m² prendra place en surplomb du lac de Joux-Plane avec dispositif photo et webcam.

Tous ces aménagements, créés pour travailler l’attractivité touristique et “l’instagramabilité” des lieux, sont d’accès gratuit et ouvert en toutes saisons. Il vous faudra toutefois parfois payer cher votre forfait de ski ou de remontée mécanique pour y accéder.

Recevoir la newsletter d'Alti-MAG

Les derniers articles d’Alti-MAG dans votre boite mail une fois par semaine !

Voir le formulaire d'abonnement

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et pour adapter votre expérience de navigation (préférences, publicités...). Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer