Accueil » Tous les articles » Alti-sport » Alti-rando » 5 beaux spots de randonnée à découvrir dans les Alpes

5 beaux spots de randonnée à découvrir dans les Alpes

En été comme en hiver, les Alpes recèlent de spots de randonnée tous aussi beaux les uns que les autres. Les simples noms de cirque du Fer à Cheval, du Grand Galibier ou du glacier Blanc évoquent chez les passionnés un imaginaire et des souvenirs aussi nombreux que fabuleux. Si vous ne savez pas où partir en vacances l’été prochain, voici 5 spots de rêve pour randonner en altitude dans les Alpes.

Samoëns et le Haut-Giffre

Le mont Blanc depuis les hauteurs de Joux Plane

C’est sans doute un des plus sites naturels des Alpes. Entre le col de Joux Plane, le Cirque du Fer à Cheval et les Fiz, la région de Samoëns est une vraie merveille pour la randonnée. Cascades, lacs, vues sur le mont Blanc et refuges d’altitude sont parmi les principaux atouts de la destination. Samoëns et Sixt sont également de très beaux villages qu’on appréciera visiter entre deux randonnées.
Notre coup de cœur : la balade au fond du cirque du Fer à Cheval, surmonté par ces falaises abruptes d’où chutent de nombreuses cascades.

Le Pays du Mont-Blanc

Randonnées face aux neiges éternelles est toujours un ravissement pour les yeux. Qu’on soit sur les hauteurs de Chamonix, de Saint-Gervais, des Contamines ou de Passy Plaine-Joux, la randonnée dans le Pays du Mont Blanc est simplement grandiose. Ici, on trouve aussi de nombreux beaux sites touristiques : Megève, Saint-Gervais, les Houches, Chamonix, les Contamines… Autant de villages où il fait bon vivre et se reposer.
Notre coup de cœur : monter au mont Joly et admirer la chaîne du Mont Blanc, juste en face.

Comment s’équiper pour randonner dans les Alpes ?

De bonnes chaussures montantes, des vêtements techniques respirants, des lunettes de soleil et de la crème solaire… La panoplie du randonneur alpin est sensiblement la même que celle du randonneur en général. On l’oublie souvent toutefois, mais le soleil tape plus fort en altitude, quelle que soit la saison. Bien s’équiper en lunettes de soleil et en crème est donc indispensable. Certains privilégieront également des teeshirts à manche longue et des pantalons, pour préserver leur peau des rayons du soleil. Enfin, si l’on dispose souvent de bonnes chaussures, le textile est parfois négligé. Pourtant, pour un meilleur confort thermique et une bonne évacuation des sudations, les fabricants ont fait de nombreux efforts. Quand les températures sont un peu fraîches, avoir dans son sac des vêtements techniques pour hommes ou pour femme est un vrai plus ! Les nombreux magasins de sport en station sauront vous conseiller la tenue la plus adaptée à votre pratique. Les magasins Intersport notamment proposent de nombreuses références et des conseils d’experts qui vivent souvent sur place.

Le Beaufortain

Le mont Blanc et le col du Joly

Pays de fromages et de verts alpage, mais aussi d’hydroélectricité, le Beaufortain évoque parfois la Suisse avec ses larges chalets de bois. Dans ce petit pays, à plusieurs endroits, on devine le mont Blanc, qui dépasse au détour d’une rando. Les plus beaux spots sont sans doute, le lac de Roselend, les villages authentiques d’Hauteluce et de Beaufort et le col du Joly.
Notre coup de cœur : monter à l’aiguille Croche depuis le col du Joly. La vue face au mont Blanc est juste grandiose. De l’autre côté, on devine Megève et son altiport.

Valloire et les Cerces

Entre aiguilles d’Arves, Galibier, Cerces et Thabor, Valloire est une terre idéale pour les randonneurs. Aux portes des Alpes du Sud, on est ici dans un territoire de montagnes préservées, de lacs et de sommets dépassant les 3000 mètres. Lové entre 2 cols, Valloire a quelque chose à part en Maurienne. C’est un village vivant à l’année, surtout lorsque le col du Galibier est ouvert. Mais, quelle que soit la saison, on peut faire ici de très belles randonnées.
Notre coup de cœur : monter au Grand Galibier depuis Plan Lachat en passant par le lac des Cerces. Un itinéraire varié où vous risquez de croiser des Bouquetins. Au sommet, les glaciers des Écrins vous font face.

Le Pays des Écrins

La vallée de Pelvoux Vallouise est connue des randonneurs. Ces jolis villages donnent accès à une perle des Écrins en voie de disparition : le glacier Blanc. Au pré de Madame Carle, surmonté de sommets à plus de 3200 mètres, on accède au glacier noir et au glacier blanc, malheureusement condamnés par la montée des températures. Surmonté par la barre des Écrins (4102 mètres), le glacier blanc n’a pas dit son dernier mot. La vallée de Pelvoux Vallouise abrite de nombreuses autres merveilles, dont le Pelvoux, deuxième haut sommet des Écrins à 3943 mètres d’altitude.
Notre coup de cœur : vous l’aurez compris, l’expérience de randonnée incontournable des Écrins, c’est de rejoindre et longer le glacier blanc des Écrins… et plus si affinité !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page