Accueil » Tous les articles » Alti-guide » Train + vélo : où peut-on aller dans les Alpes ?

Train + vélo : où peut-on aller dans les Alpes ?

Si vous n’avez pas de voiture ou souhaitez voyager bas carbone, les Alpes sont relativement bien desservies par les trains et liaisons par cars. Pour une randonnée itinérante de gare à gare, pour des vacances tranquilles ou pour réellement voyager à vélo, il est possible de s’approcher de nombreux lieux, aux plus près des sites d’altitude. En stations de ski, de nombreuses liaisons sont saisonnières. Elles fonctionnent 4 mois en hiver et 2 mois en été. Certains territoires ont des navettes gratuites acceptant les vélos en été. Nous avons toutefois répertorié ici les liaisons publiques qui fonctionnent à l’année. Les 2 régions alpines (AURA et PACA) en assurent la gestion.

Train + vélo : le mode d’emploi

En région AURA et en région PACA, tous les trains acceptent les vélos (dans la limite des places disponibles). Il suffit de se diriger vers les portes équipées d’un pictogramme vélo et d’accrocher son vélo. Sur les lignes urbaines (Valence – Grenoble – Chambéry – Annecy – Genève), les espaces vélos sont bien utilisés mais rarement saturés. Ailleurs, on trouvera toujours une place. Dans les lignes de cars régionales, il est souvent possible de transporter son vélo en soute. Il est toutefois recommandé de contacter la compagnie en amont. C’est donc moins pratique bien que tout à fait possible.

Où aller en train + vélo dans les Alpes ?

Plusieurs lignes de train pénètrent dans les grandes vallées alpines. Elles permettent d’aller à plus de 1 000 mètres d’altitude sans avoir à pédaler sur de dures pentes. Ainsi, du nord au sud, le train atteint les rives du Léman, la vallée de Chamonix, la Haute Tarentaise, la Maurienne et remonte toute la vallée de la Durance. Dans les Alpes Maritimes, deux lignes remontent les vallées au départ de Nice. La première remonte la vallée de la Roya, jusqu’à Tende. L’autre appelée Train des Pignes, relie Nice à Dignes-les-Bains. On accèdera facilement en train + vélo à Chamonix, Saint-Gervais, Megève, Beaufort, Bourg Saint Maurice, Aussois, Briançon, Vallouise, Vallée Étroite, au lac de Serre Ponçon.

Au départ des gares d’Aix-les-Bains et d’Annecy, on pourra également envisager de faire le tour du lac du Bourget en vélo ou le tour du lac d’Annecy. Si vous êtes amateur d’ascension de cols, les trains vous emmènent aux pieds des plus prestigieux des Alpes. Colombière, Cormet de Roselend, Iseran, Madeleine, Glandon, Galibier, Izoard et Mont Ventoux sont situés à moins de 30 km de gares SNCF. Il sera également facile de partir d’une gare et d’en atteindre une autre. Par exemple, au départ de Bourg Saint Maurice, on peut gravir le col de l’Iseran et revenir par Modane.


Les cars desservent les zones blanches du rail et les stations

Comme on le voit sur la carte ci-dessus, de nombreuses vallées et zones de montagne ne sont pas accessibles en train. Seules les zones urbaines et les espaces au passé touristique important possèdent leurs lignes SNCF. Ailleurs, des lignes de cars, dont beaucoup circulent à l’année, relient les zones les plus reculées aux pôles urbains. Pour la rando ou le vélo, on pourra ainsi aller dans le Vercors, les montagnes de la Drôme, l’Ubaye, l’Oisans et les massifs préalpins (Chartreuse, Bauges, Aravis et Haut-Giffre).

Dans les lignes de cars régionales, il est souvent possible de transporter son vélo en soute ou sur portes vélos. Il est toutefois recommandé de contacter la compagnie en amont pour réserver ou s’assurer de la place disponible.

Des liaisons saisonnières permettent également d’accéder aux stations de ski en saisons touristiques. Selon les stations, elles sont opérées par la région, l’agglomération proche ou un opérateur privé. Dans les Alpes du Nord, Altibus (Savoie et Haute-Savoie) et Transaltitude (en Isère) commercialisent certaines de ces liaisons. Dans les Alpes du Sud, on les retrouvera sous la marque Zou!.

Pour aller plus loin :

Recevoir la newsletter d'Alti-MAG

Ce contenu vous plait ? Recevez gratuitement chaque semaine la newsletter d'Alti-Mag : les derniers articles publiés sur le site directement dans votre boite mail !

Voir le formulaire d'abonnement

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page