Accueil » Tous les articles » Alti-guide » Le B.A.-BA des vacances au ski : check-list pour bien préparer sa valise

Le B.A.-BA des vacances au ski : check-list pour bien préparer sa valise

Partir pour la première fois au ski n’est pas chose aisée. Que mettre dans sa valise ? Quelles dépenses prévoir ? Quels vêtements emmener ? Que faut-il ne surtout pas oublier ? Découvrez la check list d’Alti-Mag pour bien préparer vos vacances au ski !

Bien se préparer pour aller au ski

Chaque année, environ 8% des Français se rendent au ski, principalement en France. Ces adeptes réguliers des pistes en connaissent toute la partition : avoir tout le nécessaire dans la valise, acheter les forfait, louer et choisir son matériel, se présenter aux cours de ski, lire un plan des pistes, embarquer sur les télésièges… Seulement vous, vous n’avez jamais skié… Voici quelques bases pour s’adapter dans cette fourmilière bien réglée !

Forfaits de ski : comment ça marche ?

Certains penseraient les stations totalement intégrées, comme les parcs d’attractions. Il n’en est rien. Si le domaine skiable dépend toujours de la commune (ou de son délégataire), c’est une entité indépendante, tout comme les magasins de sport, les écoles de ski, l’office du tourisme, les hébergeurs et les restaurants. Quand vous avez réservé votre hébergement dans la station, vous n’avez donc pas de facto accès aux pistes. Il vous faudra acheter des forfaits et louer votre matériel.

Chaque forfait est individuel. C’est un titre de transport qui vous permet d’accéder aux remontées mécaniques et, par gravité, aux pistes (qui théoriquement sont gratuites). Le tarif des forfaits est dégressif. On considère généralement qu’acheter un forfait de ski 6 jours revient a payer l’équivalent de 5 jours au tarif journée. Les caisses des remontées mécaniques (ou Skipass en anglais) sont donc souvent la première étape d’un séjour au ski, avec des files d’attente les samedis après-midi et dimanches matin pouvant dépasser une heure. Dans certaines stations, on peut éviter cette attente en commandant le forfait auprès de son hébergeur, en le commandant en ligne ou en utilisant des bornes automatiques. Commander en ligne un mois à l’avance est fortement recommandé pour simplifier votre séjour !

Locations sur place : passez par la case équipement !

Pour ne pas vous surcharger, vous pouvez commander à l’avance, ou directement sur place pas mal de chose ! Inutile d’investir dans des skis pour une semaine par an, surtout si vous débutez ! Vous pouvez également louer des vêtements et commander vos courses en ligne.

  • Les skis, chaussures de ski, battons et casque. Les principaux loueurs de matériel sont Intersport, Sport 2000, Skimium (groupe Décathlon), Skiset et Go Sport Montagne. Ils proposent tous des packs selon votre niveau que vous pouvez réserver en ligne à l’avance.
  • On peut également louer des luges, des chaussures de randonnées et si vous ne souhaitez pas (trop) investir, vous pouvez également louer vos vêtements de ski avec Ski Chic ou avec l’école de ski Oxygene.
  • On peut réserver ses courses à l’avance et se les faire livrer dans son appartement avec Off Course, Sherpa ou avec les “pack food” de certains hébergeurs. Les Leclerc Drive et autres grandes surfaces sont également bien implantées en vallées avant votre arrivée !

Comment lire le plan des pistes et s’orienter sur le domaine ?

Une fois équipés (forfaits de ski, matériel, vêtements), il vous faudra comprendre le fonctionnement du domaine skiable : remontées mécaniques, plan des pistes, règles de fonctionnement… D’une manière générale, c’est assez simple mais il faut le savoir :

  • Dans la majorité des stations, le forfait est “mains libres”. C’est une carte magnétique que vous mettez dans votre poche gauche et qui sera détectée aux portiques avant d’embarquer sur les remontées mécaniques. La carte est souvent sous caution. Vous pouvez donc la ramener aux caisses en fin de séjour.
  • Il existe plusieurs types de remontées mécaniques que nous allons simplifier ainsi :
    • Le téléski est constitué de perches qui vous tractent jusqu’en haut de la ligne. Le principe consiste à rester debout et de glisser le bout de la perche entre vos jambes. Les téléskis sont assez pratiques mais déplacent peu de skieurs à la fois. De ce fait, ils ont tendance à disparaître dans les grandes stations, même s’ils restent largement majoritaires en France. L’abréviation sur le plan des pistes est TK.
    • Un télésiège est constitué de banquettes de 2 à 8 personnes qui tournent sur un câble entre une gare haute et une gare basse (amont/aval). Certains télésièges sont à pince fixe, d’autres (débrayables) ralentissent en gare pour faciliter l’embarquement et le débarquement des skieurs. L’abréviation sur le plan des pistes est TSF (fixe) et TSD (débrayable). L’embarquement aux télésièges est simple : vous passez le portique qui détecte les forfaits, ensuite, vous pouvez embarquer à plusieurs selon la configuration des banquettes. Enlever les dragonnes de vos bâtons et conservez-les dans une main. Un petit portillon s’ouvre quand vous pouvez passer. Avancez-vous, le siège viendra vous attraper par derrière. Si le télésiège est rapide (non débrayable), fléchissez les genoux et mettez vos mains en arrière pour attraper le siège. Quand le siège arrive, asseyez-vous, baissez le garde-corps et admirez le paysage. Au sommet, levez le garde-corps avant l’arrivée (mais pas trop tôt), et avant que le siège ne tourne, poussez un petit peu et penchez-vous en avant, la pente fera le reste.
    • On trouve également des télécabines. Débrayables, elles se composent de cabines plutôt que de sièges et peuvent souvent transporter plus de personnes. L’embarquement est simple : il se fait debout, skis à la main. Parfois, il faut ranger les skis à l’extérieur (mais de moins en moins).
    • Le plus gros transporteur est le téléphérique. Il s’agit de deux gros containers accrochés à un câble qui réalisent des aller et retour entre une gare haute et une gare basse. Le téléphérique embarque beaucoup de monde à la fois pour un trajet plus long.
  • Le plan des pistes est une schématisation en relief des montagnes du domaine. Les remontées mécaniques sont symbolisées par des traits noirs accompagnés du nom et du type de la remontée (“TK des escargots” par exemple). Les pistes sont symbolisées par des traits courbes catégorisés en 4 couleurs :
    • Les pistes vertes : faciles, ce sont souvent des chemins ou des routes d’été où il n’est pas nécessaire de faire des virages en travers pour descendre. Ce sont des pistes de balade où il faudra juste maîtriser le chasse-neige et les tournants.
    • Les pistes bleues : toujours faciles et abordables, elles demandent toutefois de savoir faire des virages en travers pour amoindrir la pente. Le chasse-neige ne suffira pas.
    • Les pistes rouges sont plus difficiles et peuvent comporter des passages plus pentus (des “murs).
    • Les pistes noires sont les plus difficiles. Pentues et parfois techniques, elles peuvent être non damées, ce qui les transforme rapidement en champs de bosses.
  • Sachez simplement que chaque station donne la couleur à ses pistes. Parfois les vertes sont donc plus difficiles dans certaines stations car le jugement change ou ils avaient besoin d’afficher une verte sur leur plan des pistes… C’est donc plus une indication qu’une réelle norme.
  • Afin de faciliter la cohabitation sur les pistes, il existe un “Code du skieur”, sorte de règles de bonne conduite sur les pistes. Mais rassurez-vous, il n’y a pas de police des pistes !
Sommet d'un téléski - bien préparer sa valise au ski
Sommet d’un téléski au Mont Revard

Mais comment on skie ?

Il sera compliqué de vous expliquer comment skier sur un seul texte. Pour cela, il existe des écoles de ski, qui regroupent des moniteurs diplômés d’état. La principale est l’Ecole du Ski Français mais il en existe bien d’autres ! Toutefois, il existe de nombreuses vidéos en ligne, dont la playlist ci-dessous donne les bonnes bases pour débuter en autonomie.

La check-list de votre valise au ski

Dans une valise au ski, il y a beaucoup de choses spécifiques à ne pas oublier. nous sommes en hiver mais n’oubliez pas la crème solaire ! La neige et l’altitude rendent le soleil terriblement agressif pour la peau. Protégez également vos lèvres avec un baume à lèvres. Il existe également de nombreux textiles spécifiques, que vous pouvez acheter ou louer ! On fait le point dans la check-list ci-dessous !

  • Crème solaire
  • Du stick à lèvre (hydratant et protecteur)
  • Une crème hydratante après-soleil
  • Des lunettes de soleil et/ou masque
  • Des vêtements de ski (combinaison ou pantalon + veste de ski)
  • Des chaussettes chaudes (plusieurs paires) et/ou des chaussettes de ski
  • Des vêtements plus urbains pour le soir
  • Un collant chaud (type technique pour la course à pieds) à mettre sous votre jean le soir)
  • Des chaussures montantes pour marcher dans la neige et faire de la raquette
  • Une écharpe, un bonnet, des gants ou des moufles (gants de ski et gants plus urbains pour si vous sortez le soir)
  • Des tee-shirts à manches longues, respirants du type sous-vêtement technique de course à pied
  • Des pulls ou sweets mais pas trop chauds. S’il fait beau, vous aurez vite trop chaud !
  • Vos maillots de bain et serviettes (si vous allez à la piscine)
  • Si votre appartement n’est pas équipé : serviettes, draps, liquide vaisselle, détergent, lessives, papier toilette, sel…
  • Les cartes d’identité des enfants pour pouvoir justifier des tarifs enfants aux remontées mécaniques.
  • Un sac à dos pour mettre une gourde, la crème solaire et votre appareil photo pour les sortie ski
  • Un appareil photo bien entendu
  • Les chargeurs de téléphone et d’appareil photo
  • La luge des enfants ?
  • Une trousse à pharmacie (il n’y en a pas toujours en station)
  • Des chaînes pour la voiture (obligatoire en temps de neige)
  • Un sac pour les vêtements sales

Recevoir la newsletter d'Alti-MAG

Les derniers articles d’Alti-MAG dans votre boite mail une fois par semaine !

Voir le formulaire d'abonnement

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et pour adapter votre expérience de navigation (préférences, publicités...). Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer