Accueil » Tous les articles » Alti-cosy » 5 idées pour donner un style alpin a votre jardin

5 idées pour donner un style alpin a votre jardin

Vous aimez la montagne et souhaitez donner à votre jardin des airs de jardin alpin ? En privilégiant les rocailles, l’ombrage et les plantes de terre de bruyère, l’effet d’altitude sera garanti ! Veillez toutefois à ne pas donner un air kitsch à votre jardin….

1. Modelez le relief

En montagne, le relief n’est quasiment jamais plat… si votre jardin n’est pas en pente, vous serez obligés de créer des reliefs pour donner un style alpin. Le plus simple consiste à creuser légèrement un chemin et de former de belles buttes de chaque côté. Au sommet des buttes, des grandes plantes viendront accentuer l’impression de relief, tandis qu’en bas des plantes herbacées donneront des airs de sous-bois. La tradition des jardins japonais utilise très bien les possibilités du relief. On peut ainsi imaginer des pins à crochet aux sommets des buttes et des fougères plus proches du chemin. Pour obtenir un développement végétal rapide et harmonieux, n’hésitez à amender le sol en compost et à pailler en surface.

2. Apportez de la matière minérale

En montagne, il y a de la pierre (calcaire dans les Préalpes, schistes au cœur des Alpes et volcaniques dans le massif central). Disposez sur vos pentes et vos buttes des belles grosses pierres et quelques pierriers, simulez des éboulis ou des parois rocheuses. Privilégiez toujours les pierres locales pour maitriser votre bilan carbone. Afin de maitriser les plantes envahissantes, vous pouvez couvrir vos pentes de géotextiles avant d’y disposer vos plantes avant de recouvrir le géotextile de cailloux.

Jardin botanique de Montréal par The West End, licence CC BY-NC-ND 2.0

3. Utiliser des essences “alpines”

Ancolies, rhododendrons, myrtilles, edelweiss, pins a crochets, framboisiers, mélèzes, joubarbes, fougères, bouleaux… toutes ces espèces de montagne s’adaptent parfaitement aux climats de plaine, à condition de leur créer des microclimats favorables. Ne tentez pas de faire pousser une fougère ou une edelweiss plein sud, ou au contraire des ancolies en sous-bois… Et si vous simuliez les strates de végétations montagnardes de la foret à l’alpage ? L’alpage sera le lieu des prairies fleuries : tanaisies, marguerites, ancolies… Avant d’atteindre l’alpage, tracés un chemin bordé de buttes d’un mètre surplombées de bouleaux et de pins à crochets. En sous-bois, plantez myrtilles et fougères.


4. En montagne, l’eau coule de source

L’eau est une composante essentielle des paysages de montagnes. Ruisseaux, lacs, torrents et cascades structurent les paysages. Même s’il sera difficile de faire une grande cascade dans votre jardin, ne dit-on pas que ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières

5. Attention au kitch !

Attention, avec ces conseils, vous risquez toutefois de transformer votre jardin en un tas de cailloux dans lequel poussent difficilement en été des plantes non adaptées. La rocaille n’étant plus à la mode, le risque du kitsch n’est aussi pas très loin… Et si vous preniez le parti de la fraicheur et des sous-bois en vous mettant en scène un chemin ombragé de montagne ? Lors de l’exposition universelle de Milan, en 2015, l’Autriche avait mis en valeur ses racines alpines avec un chemin forestier ombragé pulvérisé d’un fin brouillard. Du meilleur effet sous la lourde chaleur Italienne !

Recevoir la newsletter d'Alti-MAG

Ce contenu vous plait ? Recevez gratuitement chaque semaine la newsletter d'Alti-Mag : les derniers articles publiés sur le site directement dans votre boite mail !

Voir le formulaire d'abonnement

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page