Accueil » le live » En Autriche, le passe sanitaire sera obligatoire dans les remontées mécaniques fermées

En Autriche, le passe sanitaire sera obligatoire dans les remontées mécaniques fermées

Lundi dernier, l’Autriche a dévoilé les grandes lignes de son protocole sanitaire pour cet hiver. Le passe sanitaire sera ainsi demandé pour les plus de 12 ans lors de l’achat du forfait et dans la poche des skieurs. Le masque FFP2 devra également être porté dans les remontées mécaniques fermées (télécabines et télésièges à bulle principalement) ainsi que dans les files d’attente. Il n’y aura par contre pas de jauge pour l’accès aux installations. Comme chez nous, le passe sanitaire concerne les personnes ayant un schéma vaccinal complet, un covid guéri de moins de 6 mois ou un test négatif. Selon la circulation épidémique, le test peut être un autotest, un antigénique ou un PCR. Des contrôles aléatoires seront organisés par la police et les autorités sanitaires. Le passe sera également demandé dans les hôtels et restaurants. Concernant l’après-ski, il ferra sans doute l’objet de restrictions supplémentaires (accès seulement aux vaccinés et aux guéris du COVID possible) qui ne sont pas totalement connues.

En Italie, le Greenpass est également en voie d’être imposé pour accéder aux pistes et aux remontée mécaniques. Il devrait notamment permettre de réduire la jauge sur les appareils qui est actuellement demandée par le gouvernement. En Suisse, tout comme en France, le passe sanitaire fait débat où beaucoup de voix se prononcent en sa faveur. En Autriche et en Italie, on remarque que les représentants des remontées mécaniques sont favorables à son adoption. En France, il faudra attendre le 13 octobre et le projet de loi qui doit prolonger le passe sanitaire après le 15 novembre pour en savoir plus.

Recevoir la newsletter d'Alti-MAG

Ce contenu vous plait ? Recevez gratuitement chaque semaine la newsletter d'Alti-Mag : les derniers articles publiés sur le site directement dans votre boite mail !

Voir le formulaire d'abonnement

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page