Accueil » Le guide des vacances d’été dans les Alpes » Briançon – Serre Chevalier en été » 30 idées de sorties à moins d’une heure de Briançon – Serre Chevalier

30 idées de sorties à moins d’une heure de Briançon – Serre Chevalier

Dans la haute vallée de la Durance, entre Clarée, Écrins, Queyras et Serre-Ponçon, Briançon se trouve au cœur d’un territoire d’exception. Plus loin, l’Italie, la Haute-Maurienne et l’Oisans permettent des excursions pleines de charme, même si, clairement, on est déjà bien ici, au cœur des Hautes-Alpes. Voici 30 idées de sorties à moins d’une heure de Briançon, ou presque.

Légende :
☀ : à faire quand il fait beau
☔ : c’est bien aussi quand il pleut
❄ : activité d’hiver
🍀 : ça marche en été
🏠 : activité culturelle
🌳 : activité nature

Où aller en moins d’une heure de Briançon ?

Sur la carte ci-contre, réalisée grâce à CommuteTimeMap, on peut voir l’étonnant territoire accessible à partir de Briançon et Serre Chevalier. La plus haute ville de France est situé au carrefour de nombreuses vallées et routes. À l’ouest, on rejoint le Lautaret, l’Oisans, le Galibier et Valloire. À l’est et au nord, on se rend dans la vallée de Névache, Vallée Étroite, le Val de Suse en Italie, mais aussi en Haute-Maurienne. Au sud-est, Briançon donne rapidement accès au Queyras, tandis qu’au sud-ouest, on pénètre dans les Écrins à Pelvoux et Vallouise. Enfin, en redescendant la Durance vers le sud en direction d’Embrun et du lac de Serre-Ponçon.

Nos idées à voir, à faire à proximité de Briançon et Serre Chevalier :

À faire à Briançon et Serre Chevalier

  • Visiter la cité Vauban de Briançon ★★★
    Accès : sur place [☀ ☔ ❄ 🍀 🏠]
    Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la ville de Briançon est un bel exemple de fortifications de type Vauban. Avec ses façades colorées, sa rue centrale et sa situation ensoleillée, c’est une excursion de choix. Attention, la rue centrale est très touristique. On aime déambuler dans les deux gargouilles, une glace à la main, aller voir l’église Notre-Dame et le parc de la Schappe notamment.
  • Tester le rafting sur la Guisane à Serre Chevalier ★★★
    Accès en 15 minutes en direction du col du Lautaret [☀ 🍀 🌳]
    Le rafting est une activité 100% montagnarde : sur une solide embarcation gonflable, vous partez, à plusieurs, à l’assaut d’un torrent de montagne. Ce qu’on sait moins, c’est que c’est très ludique et accessible à tous ! On le pratique sur la Durance et la haute vallée de la Guisane. À réserver ici.
  • Monter à la Croix de Toulouse et observer la ville ★★★
    Accès : au-dessus de Briançon, départ du sentier au fort des Salettes [☀ 🍀 🌳]
    À près de 2000 mères d’altitude, sur un éperon rocheux qui domine la ville, la Croix de Toulouse est un des plus beaux points de vue sur la ville, bien connu localement. On y accède par un beau sentier plein sud ou par une via ferrata qui relie le centre à la Croix en 600 mètres de dénivelé tout de même !
  • Se baigner au plan d’eau biotope de Serre Chevalier
    Accès en 5 minutes de route [☀ 🍀 🌳]
    Alliant espace aquatique et exemplarité écologique, le plan d’eau biotope de Chantemerle permet de se baigner dans une eau aussi douce que celle d’un lac. Autour du bassin, son espace naturel, ludique et convivial, est agrémenté de jeux en bois, d’un espace pique-nique, de tables de ping-pong et d’une aire de beach-volley.
  • Tester le saut à l’élastique sur un site historique de Briançon
    Accès en 5 minutes de route [☀ 🍀 🌳]
    Testez ce saut de 60 mètres depuis le pont d’Asfeld (patrimoine mondial de l’UNESCO), au-dessus des gorges de la Durance ! À réserver ici (à partir de 65 € par personne)
  • S’offrir une journée spa aux Grands Bains du Monêtier
    Accès en 15 minutes en voiture en direction du col du Lautaret [☀ ☔ ❄ 🍀]
    C’est sans doute le premier centre balnéo ludique créé dans les Alpes. Les Grands Bains propose, dans une eau chaude naturelle, des espaces avec bassin intérieur et extérieur (300 m² chacun), courant d’eau, jets paraboliques, lames d’eau, cols de cygne, parcours de jets sous l’eau, jacuzzi, lits bouillonnants, hammam, grotte musicale, trilogie romaine (Caldarium, Tepidarium, Frigidarium)… le tout, dans un environnement d’exception.
  • S’initier au parapente au-dessus de Briançon
    Accès en 15 minutes en voiture en direction du col du Lautaret [☀ ❄ 🍀 🌳]
    Au départ du col de Granon ou un autre site du secteur, partez pour 10 à 45 minutes de vol avec une vue unique sur la vallée et les sommets environnants. À réserver ici (à partir de 100 € par personne)
Les Grands Bains
Les Grands Bains du Monêtier en hiver

À faire à proximité de Briançon

  • Grimper au Serre des Aigles ★★
    Accès : au départ de la Croix de Toulouse, à 20 minutes du centre [☀ 🍀 🌳]
    Cette ligne de crêtes esthétiques domine Briançon à 2 567 mètres d’altitude et fait face aux Cerces et aux Écrins. Un sommet plutôt facile d’accès accessible depuis le col du Granon ou les hauteurs de Briançon. Voir le topo
  • Voler comme Icare sur la tyrolienne de Serre Chevalier ★★
    Accès : sur le domaine de Chantemerle, à 10 minutes de route [☀ ❄ 🍀 🌳]
    Sur le haut du domaine skiable, Serre Chevalier a récemment installé une tyrolienne géante au sommet du téléphérique de Serre Chevalier. Une activité insolite et ludique. La tyrolienne mesure 1100 mètres pour 300 mètres de dénivelé. 39 € / pers en 2021 + prix d’une montée en téléphérique.
  • Monter au Grand Galibier ★★
    Accès : sentier au départ du pont de l’Alpe, à 20 minutes de route [☀ 🍀 🌳]
    Moins connu que le col du même nom, ce beau sommet de 3 228 m entre Alpes du Nord et Alpes du Sud fait face aux glaciers des Écrins et domine les Cerces. De là, la vue est large sur la Vanoise, le Thabor et le mont Blanc au loin. Voir le topo
  • Grimper les cols du Galibier, de l’Izoard et du Granon en vélo (avec ou sans assistance) ★
    Accès : au départ du village, ou plus loin ! [☀ 🍀 🌳 ]
    C’est avec le Tourmalet et le mont Ventoux, un des cols les plus connus de France ! Popularisé par le Tour de France, le Galibier doit sa renommée à son altitude (2 642 mètres) et à son dénivelé cumulé depuis la vallée : plus de 2 000 mètres côté nord. L’escalader, c’est éprouver l’effort des sportifs du Tour et surtout se dépasser soi-même. Mais c’est aussi réaliser un voyage ascensionnel en mode slow au milieu des marmottes et de paysages incroyables. Aux alentours de Briançon, on trouve également de nombreux cols de grande renommée : Alpe d’Huez, col du Granon, col de l’Izoard, col de Vars et col d’Agnel. Les collectionneurs de col apprécieront ces beautés à faire au départ de Briançon !
La route du Galibier, côté Valloire
  • Monter au mont Thabor ★★
    Accès : au départ de Névache, à 40 minutes de route [☀ 🍀 🌳]
    Entre Alpes du Nord, Alpes du Sud et Italie, ce beau sommet chauve culmine tout de même à 3 178 mètres d’altitude. On l’atteint les pieds au sec et sans neige toutefois en plein été. Vue XXL du mont Blanc aux Écrins, en passant par la Vanoise et le Viso en Italie. Voir le topo
  • Tester la luge sur rails à Montgenèvre ★★
    Accès : à Montgenèvre, à 15 minutes de route [☀ ❄ 🍀 🌳]
    On trouve de plus en plus de luges sur rails dans les stations des Alpes. Celle de Montgenèvre, le Monty Express, propose une descente de 1 400 mètres de longueur sur 300 mètres de dénivelé. Solidement fixée sur son rail, la luge permet d’atteindre la vitesse de 60 km/h, même si généralement, les amateurs iront moins vite. Le circuit serpente en forêt, enchaînant les courbes et parties rapides, avant de franchir deux tunnels et rejoindre l’aire d’arrivée.
  • Découvrir le fort de Chaberton sur les hauteurs de Montgenèvre ★★
    Accès : à Montgenèvre, à 15 minutes de route [☀ 🍀 🌳]
    À la frontière italienne, Montgenèvre a fait l’objet de fortifications imposantes. Au mont Chaberton, à 3131 mètres, avec une vue grandiose sur les Alpes, un fort a été construit par les Italiens pour se défendre de la France. Il a été appelé la « cuirassée des nuages ». Depuis, ce territoire est devenu français suite à la défaite de l’Italie lors de la Seconde Guerre mondiale. C’était, dit-on, une exigence du général de Gaulle, dessinant ici une frontière qui ne suit pas la ligne de partage des eaux ni la ligne de crêtes.
  • S’initier au canyoning à l’Argentière la Bessée ★★
    Accès par le Galibier en 50 minutes de route [☀ ☔ 🍀 🌳]
    Accessible à partir de 8 ans, ce canyoning vous permettra de découvrir la marche en rivière, nage, sauts, toboggans, et petites descentes en rappel. À réserver ici (à partir de 50 € par personne)
  • Visiter Guillestre ★★★
    Accès : au sud, par la Durance, en 30 minutes de route [☀ ❄ 🍀 🏠]
    Porte d’accès au Queyras et au col de Vars, Guillestre est devenue la plaque tournante commerciale de la région. De fait, avec ses 2 383 habitants, Guillestre est la 8e ville la plus peuplée des Hautes-Alpes. Outre son cadre de montagne exceptionnel entre Mont-Dauphin, Vars et le Queyras, Guillestre possède un beau centre-ville. On notera notamment quelques vestiges de l’époque médiévale : plusieurs tours, quatre portes et de belles rues dans le centre ancien, teintées des ocres provençales.
Le village de Montdauphin, un des plus beaux villages des Hautes Alpes
  • Explorer la flore alpine au jardin alpin du col du Lautaret ★★★
    Accès : au col du Lautaret, à 30 min de route [☀ 🍀 🏠]
    Le jardin alpin du Lautaret, c’est presque une institution ! Pour preuve : il est géré et a été créé en 1899 par l’université de Grenoble. Perché à 2 100 mètres d’altitude, il présente en rocailles une collection unique constituée de plus de 2 300 plantes de montagne. Le tout, aux pieds des glaciers des Écrins, dans un site grandiose.
  • Aller à la rencontre du glacier Blanc au Pré de Madame Carle dans les Écrins ★★★
    Accès : à Pelvoux à 45 minutes de route [☀ 🍀 🌳]
    Au cœur des Écrins, tout au bout de la vallée de Pelvoux-Vallouise, le pré de Madame Carle est bien connu des amateurs de montagne et d’alpinisme. C’est ici le point de départ incontournable pour gravir la barre des Écrins. C’est aussi, plus simplement, un des derniers lieux pour observer les glaciers dans les Alpes. Ici coulent deux importants glaciers des Écrins : le glacier Blanc (le plus impressionnant) et le glacier Noir (un glacier recouvert de roches, comme son nom l’indique).
  • Découvrir les artisans de la cité fortifiée de Mont Dauphin ★
    Accès : au sud, par la Durance, à 40 minutes de route [☀ ❄ 🍀 🏠]
    Encore une cité fortifiée nous direz-vous ? Mont Dauphin est classé au patrimoine de l’UNESCO en même temps que Briançon pour son témoignage des fortifications Vauban. La comparaison en reste là puisque Mont Dauphin est bien plus récente et entièrement plate. Elle date de 1693. Derrière ses remparts en marbre rose, la ville fortifiée au plan géométrique abrite d’anciennes casernes et un village où vivent encore 170 habitants. Touristique, il abrite également des artisans et commerces.
  • Monter au col de l’Izoard et admirer la Casse Déserte ★★★
    Accès : après Cervières, à 35 minutes de route [☀ 🍀 🌳]
    C’est un col bien connu du Queyras pour ses paysages emblématiques de la Casse Déserte. Ce paysage lunaire sur le versant sud du col est constitué d’une zone rocailleuse d’où émergent des pitons de cargneules. La route date de la fin du XIXe siècle et est damée l’hiver pour la pratique du ski de fond.

À faire à moins d’une heure de Briançon et Serre Chevalier

  • Visiter Fort Queyras ★
    Accès : au sud de Briançon, à une heure de route par l’Izoard ou Guillestre [☀ ☔ ❄ 🍀 🏠]
    Entre Guillestre et Aiguilles, Fort Queyras est un ancien château fort remanié et fortifié par Vauban. Il est situé sur un promontoire qui barre la vallée du Guil, à un endroit stratégique pour se protéger des Savoyards, des Provençaux, puis des Italiens. Initié au XIIIe siècle, le château a été remanié au XVIIIe puis au XIXe siècle pour l’adapter aux techniques de guerre de l’époque. Château privé, la visite payante sera très axée sur le côté médiéval du site.
  • Explorer les forts de l’Esseillon ★★★
    Accès : à Aussois à 1h de route [☀ ☔ ❄ 🍀 🏠]
    En Maurienne, en Savoie, on accède à cette barrière fortifiée en passant par l’Italie et le tunnel du Fréjus. La construction des forts de l’Esseillon date de 1834. Cette barrière fortifiée impressionnante barre littéralement la vallée de la Maurienne en amont de Modane, protégeant ainsi le territoire contre les invasions… françaises ! Jusqu’en 1860, la Savoie était en effet rattachée au royaume de Piemont Sardaigne. L’enjeu était donc de se protéger contre les velléités de Napoléon. Composé de 5 forts massifs, cette fortification est aujourd’hui un site unique dans les Alpes françaises. Tout au sud, la Redoute Marie-Thérèse est devenue en 2007 un centre d’interprétation du patrimoine fortifié. Si un aller-retour depuis Briançon est sans doute excessif, n’hésitez pas à y passer sur la route du retour !
  • Monter au lac des Cerces et faire la rando des 3 lacs ★★
    Accès : à Plan Lachat, après le col du Galibier, à 50 minutes de route [☀ 🍀 🌳]
    Au départ de Plan Lachat (ou des chalets des Mottets si votre voiture accepte les chemins carrossables), à Valloire, la boucle des 3 lacs est la plus belle randonnée de Valloire. Accessible à tous, elle permet d’accéder au lac des Cerces, un beau lac d’alpage dans lequel se reflète le Grand Galibier. Après le passage du col des Cerces, vous accéderez ensuite à deux autres lacs : le lac rond et le lac du Grand Ban, dont les eaux coulent dans la vallée de Névache, dans les Hautes Alpes. On peut aussi aborder cette randonnée depuis le haut de la vallée de Névache (même temps de route). Voir le topo
Plage de Chanterenne à Serre Ponçon, OT Serre Ponçon, APIDAE
  • Marcher sur un glacier à la Grave ★★
    Accès par le Lautaret en 45 minutes de route [☀ ❄ 🍀 🌳 🏠]
    Deuxième capitale de l’alpinisme en France après Chamonix, les Écrins et la Grave permettent des marches glaciaires d’initiation très appréciées en été. Au départ de la Grave, un téléphérique vous transporte à 3 211 mètres d’altitude sur le glacier de la Girose, la plus grosse calotte glaciaire de France. Sur cette espèce en voie de disparition, vous pourrez tenter une première marche glaciaire, toujours déconcertante en été, ou encore explorer la grotte sculptée dans la glace.
  • Partir une journée dans le Val de Suse en Italie ★★
    Accès : 50 minutes de route par le col de Montgenèvre [☀ ☔ ❄ 🍀 🏠]
    L’Italie est située à moins de 30 minutes de Briançon. À la journée, visiter Suse est déjà un beau concentré d’Italie, aux pieds de sommets culminant à plus de 3 500 mètres. On y trouve des ruines romaines, des belles églises, un côté méridional et des commerces italiens.
  • Explorer Turin et la collection d’art du Castello di Rivoli ★★
    Accès : 1h10 à 1h30 de route par le col de Montgenèvre [☀ ☔ ❄ 🍀 🏠]
    Un peu plus loin que Suse, on appréciera également un passage en Italie au Castello di Rivoli, un impressionnant musée dédié à l’art contemporain, et une excursion à Turin (1h30 de route), une des plus grandes villes d’Italie. Plutôt industrielle (c’est là qu’est née la Fiat) et austère au premier abord, on trouve à Turin tout ce qu’on aime en Italie : un patrimoine remarquable, des palais, des glaces et cafés et des restaurants délicieux.
  • Visiter la belle ville d’Embrun ★★★
    Accès : en descendant la Durance, à 50 minutes de route [☀ ❄ 🍀 🏠]
    Perchée sur son rocher, Embrun est une belle ville du sud située proche des berges du lac de Serre-Ponçon. La ville possède d’ailleurs un plan d’eau en bord de lac avec plage et activités aquatiques. Parfois surnommée la Nice des Alpes, Embrun réunit des architectures médiévales et provençales, avec de belles places et de vastes jardins arborés. Sa cathédrale du XIIe siècle est un des joyaux de la ville.
  • Partir se baigner au lac de Serre-Ponçon ★★★
    Accès : à Embrun, Chorges ou Savinnes, à 1h de route de Briançon [☀ 🍀 🌳]
    Ce lac hydroélectrique est devenu un atout touristique de la région. On y trouve de nombreuses plages et beaucoup d’activités nautiques. Et il est vrai que les paysages autour du lac de Serre-Ponçon sont assez grandioses. En plus des plages du lac, on peut aussi monter en randonnée au mont Guillaume ou au Pic de Morgon pour admirer le lac d’en haut avant de plonger dedans une fois revenu en bas !
  • Voler en Montgolfière au-dessus du lac de Serre-Ponçon ★★★
    Accès : à Savines le Lac, à 55 minutes de route [☀ 🍀 🌳]
    Paisible et impressionnant, un vol en montgolfière est d’autant plus impressionnant quand il se passe en montagne et qu’il survole un des plus grands lacs de barrage de France ! Vues possibles sur le massif des Écrins, le Mont Blanc, la plaine du Po, la chapelle Saint-Michel et le barrage de Serre-Ponçon… 250 € par personne.
  • Visiter l’authentique village de Besse en Oisans… et monter au plateau d’Emparis ★★
    Accès : à 1h10 de Briançon par le col du Lautaret [☀ 🍀 🌳 🏠]
    Au cœur de l’Oisans et face aux Écrins, Besse est un des plus beaux villages de l’Isère. Authentique village de montagne, ses nombreux chalets de pierres sont serrés les uns contre les autres, dessinant des petites ruelles dans un paysage minéral. Plus haut, le plateau d’Emparis est un des plus beaux belvédères sur les sommets des Écrins.
2012-06-24 (05) @Plateau d’Emparis.Lac Noir –}Meije & Râteau & glacier de la Girose par Steynard, licence CC
Retour haut de page