Accueil » Tous les articles » Alti-Miam » Guide Michelin : les nouvelles adresses de l’édition 2021

Guide Michelin : les nouvelles adresses de l’édition 2021

Dans les Alpes, l’édition 2021 du guide Michelin ne change pas les codes bien établis : Annecy conforte sa place gastronomique, les stations tiennent leurs étoiles et peu de restaurants sont déclassés. Rupture tout de même, et de taille : Le Panoramic, restaurant d’altitude de Tignes, situé à 3 032 mètres au sommet du funiculaire, obtient sa première étoile. C’est le premier restaurant sur les pistes à obtenir cette distinction. Le point sur toutes les nouveautés de l’édition 2021.

Un restaurant d’altitude étoilé : une première !

Quand vous consultez le Guide Michelin, l’adresse du Panoramic indique “Glacier de la Grande Motte”. Le décor est planté ! A plus de 3 000 mètres d’altitude, ce restaurant est une institution, un OVNI au sein de la cuisine d’altitude. Faire de la qualité quand la majorité des restaurants d’altitude font surtout des barquettes de fritte, le pari était risqué… La table gastronomique date de 2011. Une adresse créée par Jean-Michel et Catherine Bouvier, anciens étoilés de Chambéry. Très vite toutefois, l’adresse devient incontournable. En cuisine, c’est le duo père-fils qui officie. Jean-Michel et son fils Clément (Chef récemment étoilé du restaurant Ursus) travaillent à quatre mains pour sublimer les produits du terroir. Ici, tout est local, de saison, et cuisiné sur place.

Le commentaire du guide :

Une étoile brille au fronton de ce restaurant alpin d’altitude qui tutoie le ciel (3032 m !) et auquel on accède en funiculaire pour un bol d’air et de gourmandise. Dans un intérieur douillet, tout de bois vêtu, émaillé de peaux de moutons sur les chaises et de têtes de cervidés empaillés aux murs, une équipe en costume traditionnel sert une authentique cuisine au feu de bois, typique du terroir savoyard. Les cuissons sont réglées aux petits oignons, qu’il s’agisse de cette côte de bœuf Noire de la Baltique fumée au bois de hêtre ou de ce pigeon royal en crapaudine ; les garnitures sont loin d’être en reste, à l’image de cette mousseline de pommes de terre des plus onctueuses servie dans sa petite casserole en fonte. Dépaysement et cocooning garantis : difficile de quitter les lieux…

Guide Michelin 2021

Enfin un étoilé à Grenoble !

Il aura fallu attendre longtemps pour voir une table étoilée dans la capitale des Alpes ! L’adresse toutefois n’est pas inconnue puisque le guide rouge a choisi de donner une étoile au Fantin Latour. Ce restaurant gastronomique, bien connu des Grenoblois, avait déjà 4 toques au Gault et Millau avec une note de 17/20. Selon le Michelin, le style du chef s’y serrait affiné avec le temps, trouvant aujourd’hui “un bel équilibre”. Le guide salue “un travail soigné, goûteux, créatif sans être débridé, et qui porte toujours la marque de la proximité avec la nature”.


Par ailleurs, 2 autres restaurants obtiennent une première étoile à Annecy, confirmant cette ville comme un des épicentres de la gastronomie Alpine. Les Tresoms, hôtel bien connu surplombant le lac obtient ainsi une étoile pour son restaurant La rotonde. On y sert une cuisine locale, de saison, saupoudrée de touches du Sud-Ouest. Vincent Fabre Felix à Annecy le Vieux, obtient également une étoile pour “sa cuisine créative et affirmée [qui] s’exprime avec talent au gré d’une carte courte et appétissante”.

Du côté des étoiles perdues, le Palégrié (Corrençon) et la Tour des Sens (Tencin) perdent leur étoile. A Megève, le 1920 change de cap avec l’arrivée d’Anne-Sophie Pic. Il perd donc ses 2 étoiles.

Le toi du Monde, l’adresse verte du Val d’Arly

A noter également parmi les nouveautés 2021 : le restaurant le Toi du Monde situé à Flumet obtient une étoile verte en plus de son Bib gourmand. Ces étoiles, créées l’an passé, félicitent les cuisines gastronomiques et durables. Ce vieux chalet rénové avec une belle verrière propose une cuisine locale issue pour partie de son potager d’un demi-hectare et de producteur locaux. A noter également une étoile verte au restaurant Atmosphères du Bourget-du-lac, et à l’auberge de Montmin à Talloires. Ces trois adresses rejoignent les étoiles vertes annoncées l’an passé : Le Clos des Sens – Annecy ; Yoann Conte – Annecy ; Jean Sulpice – Talloire ; la Maison Aribert – Uriage et Ursus – Tignes.

Voir la liste des restaurants étoilés au Michelin 2021 dans les Alpes :

  • Les Fresques*, Patrice Vander, Évian-les-Bains, (74)
  • Ô Flaveurs, Douvaine* (74)
  • Le Moulin de Léré*, Vailly (74)
  • Refuge des Gourmets*, Machilly (74)
  • Prima, Megève (74)
  • La Ferme de l’Hospital*, Bossey (74)
  • Albert 1er*, Chamonix (74)
  • Le Serac*, Saint-Gervais-Mont-Blanc (74)
  • La Table de l’Alpaga**, Megève (74)
  • 1920**, Megève (74) > changement de chef avec l’arrivée d’Anne Sophie Pic
  • Flocons de Sel***, Megève (74)
  • Maison des Bois – Marc Veyrat**, Manigod (74)
  • La Rotonde des Trésoms, Annecy (74) NEW
  • Vincent Favre Félix, Annecy-le-Vieux (74) NEW
  • L’Esquisse*, Annecy (74)
  • Le Clos des Sens***, Annecy (74)
  • Yoann Conte**, Veyrier-du-Lac (74)
  • Jean Sulpice**, Talloire (74)
  • L’Auberge de Montmin* – Talloires (74)
  • Les Morainières**, Jongieux (73)
  • Les Explorateurs*, Val Thorens (73)
  • Restaurant Lamartine*, Le Bourget du lac (73)
  • Atmosphères*, Le Bourget du lac (73)
  • L’Atelier d’Edmond**, Val d’Isère (73)
  • Restaurant Azimut*, Courchevel (73)
  • Baumanière 1850*, Courchevel (73)
  • Le Chabichou**, Courchevel (73)
  • Le Kintessence**, Courchevel (73)
  • Le Montgomerie**, Courchevel (73)
  • Le 1947***, Courchevel (73)
  • Restaurant le Farçon*, La Tania (73)
  • L’Ekrin*, Méribel (73)
  • La Bouitte***, Saint-Martin-de-Belleville (73)
  • Ursus*, Tignes (73)
  • Le Panoramic, Tignes (73) NEW
  • La table de l’Ours*, Val d’Isère (73)
  • Le Clocher des Pères*, Saint-Martin-sur-la-Chambre (73)
  • Sarkara**, Courchevel (73)
  • Maison Aribert**, Saint-Martin-d’Uriage (38)
  • La Tour des Sens*, Tencin (38)
  • Palégrié*, Corrençon-en-Vercors (38)
  • Le Fantin Latour, Grenoble (38) NEW
  • Le P’tit Polyte*, Les 2 Alpes (38)
  • Les Tables de Gaspard*, Saint-Crépin (05)

Photo : la cuisine végétale du Fantin Latour

Recevoir la newsletter d'Alti-MAG

Les derniers articles d’Alti-MAG dans votre boite mail !

Voir le formulaire d'abonnement

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page