Accueil » Tous les articles » Alti-guide » Le top des stations des Alpes
Valmeinier, station de ski ensoleillée en maurienne

Le top des stations des Alpes

66% des stations de ski françaises se trouvent dans les Alpes. Pour autant, on trouve de tout : des stations luxueuses, des petits villages, des stations à la clientèle 100% françaises. D’autres où l’on peine à croire qu’on est en France. Des petits domaines, des domaines immenses. Suivez-nous, on vous guide dans les stations des Alpes !

Les stations des Alpes les + luxueuses

Dans une cinquantaine de stations, on observe une montée à gamme des hébergements. De plus en plus de stations ont maintenant un hôtel 4 ou 5 étoiles. Les vraies stations de luxe se comptent toujours néanmoins sur les doigts de la main dans les Alpes. Elles concentrent hôtellerie haut de gamme et magasins de luxe.

  • Courchevel fait sans doute exception avec plusieurs palaces et plusieurs 5 et 4 étoiles concentrés surtout à Courchevel 1850.
  • En Haute-Savoie, la belle Megève, créée par les Rothschild il y a presque un siècle, présente un modèle moins Bling Bling et beaucoup moins international. Le village, situé à 1000 mètres, compte plus de 3 000 habitants, signe qu’il y fait bon vivre !
  • En Haute Tarentaise, la très cossue Val d’Isère est un mélange des deux précédentes : le village authentique et le bling bling. Résultat : une station faite de luxueux chalets de pierres, une image sportive et jeune, un brin fêtarde.

Les stations des Alpes les + fêtardes

Côté festif, de plus en plus de stations se mobilisent. Fête sur les pistes avec La Folie Douce (restaurants d’altitude à l’ambiance cabaret arrosé) ou après le ski, l’ambiance fête et concerts raisonne dans ces stations plus qu’ailleurs :

  • À Tignes, station jeune et dynamique, l’ambiance festive est à son comble. Les plus grands DJ de la planète viennent y fêter le Nouvel An. Depuis l’an dernier, la station accueille au printemps « Live in Tignes by les Francopholies ». Des concerts de la scène nationale et internationale. Sur le domaine skiable, vous accédez facilement à la célèbre « Folie Douce » côté Val d’Isère. D’autres restaurants cultivent également l’ambiance clubbing sur les pistes en plein jour.
  • Aux 2 Alpes, A Vars et à Val Thorens, mais pas seulement, les stations ont également une forte culture de fête. Certaines pâtissent d’ailleurs d’une forte image de débauche… À Val Thorens et aux 2 Alpes, les stations ont ainsi été obligées de mettre en place des équipes de médiateurs, à l’image de certaines zones urbaines sensibles…

Les stations les + modernes

terminal-neige-totem-l-di-orio-13zoom

Nous en parlions ici, si vous êtes amateur d’architecture, si vous aimez les lieux atypiques, certaines stations de ski construites pendant les 30 glorieuses sont de vrais bijoux  !

  • Les Arcs, par exemple, a été construite avec l’active participation de Charlotte Perriand, architecte mondialement connue proche de Le Corbusier. La station mérite le détour et si vous êtes amateur de ski alpin, la station est reliée à la Plagne pour un des plus grands domaines skiables du monde.
  • À Avoriaz, on découvre une station 100% originale avec des bâtiments aux formes originales couvertes de tavaillons… Ambiance unique et totalement piétonne. L’œuvre de l’architecte Jacques Labro. La station, reliée aux Portes du Soleil possède un des plus beaux domaines skiables de Haute-Savoie.
  • À Flaine, œuvre d’un couple cultivé amoureux de montagne et de l’architecte Marcel Breuer, la station tout en béton répond à son environnement calcaire et se joue des reliefs…

les stations les + authentiques

Malgré une forte urbanisation, poussée notamment par l’incitation de la défiscalisation des acquisitions en résidences de tourisme, certaines stations ont gardé une certaine authenticité. Elles sont d’ailleurs plus nombreuses qu’on le pense ! À Aussois, Bessans, Bonneval sur Arc en Maurienne, les cœurs de village ont peu changé. On y est en montagne, tout juste y voit-on qu’ici les gens vivent mieux qu’aux temps paysans.

Dans le Queyras, Saint-Véran, plus haut village de France à 2400 mètres, conserve avec fierté toute son authenticité. En Haute-Savoie, Abondance et Beaufort en Savoie sont des villages d’altitude moyenne tout à fait adorables !

Bonneval sur Arc, station ensoleillée

Les stations mythiques

Le mythe du ski et de l’alpinisme s’est avant tout créé là-bas. À Chamonix et à La Grave, le tourisme existe depuis plus d’un siècle. Plus du double que dans la grande majorité des grandes stations de ski ! Qu’importe si ces stations sont moins « hype ». Ici l’ambiance est différente. On y croise des sportifs en quête de dépassement d’eux-mêmes, en quête de sommets et de souvenirs uniques… Des défis que l’argent ne peut pas relever… Ici le mythe s’écrit encore chaque jour.

Les destinations les + estivales

Le plus grand problème des stations de ski reste que le modèle est viable avec 4 mois de saisons d’hiver… L’homme étant fait ainsi, la saison d’été (sans doute la plus belle) est délaissée par suffisance… Mais dans certaines stations, les habitants aiment l’été et aiment partager cet amour.

Bien sûr Chamonix, son mythe et ses glaciers attirent beaucoup de monde. Bien sûr, les Hautes Alpes, Briançon et le Queyras attirent également beaucoup d’amoureux de montagne (et de soleil). Malgré tout, peu de stations fournissent réellement le même effort à développer l’été autant que l’hiver.

Exception peut-être au Grand Bornand où la station a créé fin août un festival de théâtre de rue dédié aux enfants : Au Bonheur des Mômes. La semaine du festival, la station fait le plein ! Comme quoi…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page