15 incontournables à voir dans les Alpes du Nord

Des sites géologiques étonnants, des barrières fortifiées dirigées contre la France, des espaces naturels d’exception où l’eau a sculpté le paysage… Les Alpes, ce ne sont pas que des montagnes et des vaches. Des forts de l’Esseillon, en Maurienne, au Désert de Platé, en passant par Chamonix, Annecy ou Chambéry, on vous livre ici notre top 15 des choses a voir dans les Alpes.

Déambuler sur le site des Forts de l’Esseillon

Les Forts de l’Esseillon parthierry llansades, Licence CC, Flickr

Ils ont été construits quand la Savoie n’était pas française. Cet impressionnant ouvrage de protection est donc logiquement tourné contre la France. Son rôle était de protéger les plaines du Pô contre les attaques redoutées de Napoléon. Les 5 citadelles édifiées sur un verrou glaciaire situé entre Aussois et Avrieux portent les noms des rois et reines de Sardaigne : Marie-Thérèse, Victor-Emmanuel, Charles-Félix, Marie-Christine et Charles-Albert. Ils ont été construits au début du XIXème siècle et n’ont jamais servi. En 1860, la Savoie devient française et le traité en prévoit la destruction. Il n’en sera rien, ou presque. Le fort Charles Félix sera bombardé.

Aujourd’hui, les forts ont été rénovés et sont devenu un haut lieu des loisirs. La redoute Marie-Thérèse abrite un centre d’interprétation, le fort Marie-Thérèse abrite un refuge et un restaurant et le fort Victor Emmanuel, le plus majestueux est visitable librement. Autour, un des plus grands sites de via ferrata de France et un accrobranche a pris place. On y retrouve notamment une tyrolienne qui traverse les gorges de l’Arc.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ric i Lu (@ric_i_lu) le

Admirer le Mont-Blanc depuis le désert de Platé

C’est le plus grand lapiaz d’Europe. Cet ensemble minéral est formé de rigoles plus ou moins profondes et de grandes dalles calcaires. Avec le temps, le calcaire s’est dissout sous l’action de l’eau et du CO² dégagé par les plantes. Ce site géologique unique, accessible depuis Flaine ou depuis le Plateau d’Assy, offre une vue unique sur le Mont-Blanc. Il est classé depuis 1998.

Entre Flaine, Passy et Sixt-Fer à Cheval, un sentier de grande randonnée permet de découvrir ce secteur de montagne extraordinaire : le Tour de Fiz. Faisable entre 2 et 7 jours, il permet de découvrir les 9 refuges de ce territoire, encore sauvage.

S’initier au Stand up Paddle sur le lac d’Aiguebelette

Peu connu, le Lac d’Aiguebelette est un grand lac d’origine glaciaire situé à deux pas de Chambéry. Ses eaux calmes oscillent l’été entre vert et turquoise. On y trouve de nombreuses plages, des campings et quelques restaurants. L’été, la baignade y est agréable dans une eau à près de 25°. Au centre, deux petites îles dessinent un paysage aux airs de lagon.

On aime admirer ce lac depuis le sommet du Mont Grêle (photo ci-dessous) ou debout sur une planche de stand up paddle. En quelques années, les “SUP” ont envahi les lacs Alpins. Il est vrai que ces embarcations collent totalement aux besoins contemporains : facile à déplacer, fitness et plutôt zen, elles permettent de découvrir des lieux accessibles uniquement depuis l’eau. Si vous ne possédez pas encore votre paddle, vous pouvez en louer quasiment sur toutes les plages d’Aiguebelette.

>> A lire : Notre article sur les plages du Lac d’Aiguebelette

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Savoie Mont Blanc (@savoiemontblanc) le

Chercher l’Italie dans la ville médiévale de Chambéry

Le chateau des ducs de Savoie à Chambery

Peu touristique, Chambéry est pourtant une ville pleine de richesses. Elle possède un centre médiéval préservé, composé de ruelles et de passages qui les relient, à l’image des traboules Lyonnaises. Le château des ducs de Savoie est particulièrement remarquable. Les plus anciennes parties datent du XIIIe siècle. De 1295 à 1563, ce sera la résidence officielle des ducs de Savoie et Chambéry, la capitale des États de Savoie. De son passé piémontais et de sa proximité avec l’Italie, Chambéry possède une touche Italienne bien agréable : façades colorées et restaurants italiens donnent à la ville un petit peu d’exotisme. À Chambéry, on produit un très bon limoncello à base de citrons de Sardaigne, on peut manger des pizzas et des bruschettas à l’entracte, ou acheter de la vraie mozzarella di bufala dans une des nombreuses épiceries Italiennes.

>> A lire : notre TOP5 des choses à voir à Chambéry

Admirer le Mont-Blanc au sommet de l’Aiguille du Midi

S’il est un site incontournable dans les Alpes, c’est bien Chamonix. Au pied du Mont-Blanc, la capitale de l’alpinisme déploie son charme face aux glaciers qui descendent vers la vallée. Si vous en avez le temps, prenez le train du Montenvers pour admirer la mer de glace, ce long glacier qui descend des montagnes tel un fleuve. Chaque année, une grotte de glace y est creusée pour entrer au cœur de ces glaces séculaires.

Mais si vous devez ne choisir qu’une seule visite, la montée à l’Aiguille du Midi, par le téléphérique, est incontournable. En quelques minutes, vous vous trouvez transporté à 3 842 mètres d’altitude, en haute montagne. Face à vous, un paysage de neige et de glace, et une vue panoramique sur une bonne partie des Alpes françaises. Le sommet est aménagé, autant pour le tourisme que pour l’alpinisme. L’Aiguille du Midi reste un point de départ classique pour des courses en haute montagne. Mais on y trouve également, une table d’orientation, un restaurant, une boutique de souvenirs, une galerie panoramique et un pas dans le vide.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alex Hernández (@alexinthealps) le

Visiter Bonneval sur Arc, un des plus beaux villages des Alpes

Niché à 1800 mètres d’altitude, tout au bout de la vallée de la Maurienne, Bonneval-sur-Arc, c’est un peu la carte postale du village de montagne : des chalets de pierre blottis autour de l’église, avec en surplomb, des hauts sommets inaccessibles coiffés d’une neige qu’on dirait éternelle.

Ce qu’on aime à Bonneval, ce n’est pas forcément son histoire, faite somme toute de longs hivers et de nombreuses contraintes. C’est simplement une ambiance, un esprit. Si le temps semble s’y être arrêté, il y a tout de même de nombreuses découvertes à y faire. Un petit salon de thé d’abord, qui se trouve au centre du vieux village : La Greppa. Ensuite, on y redécouvre une nature intacte, notamment au cirque glaciaire des Evettes. Et, si on trouve le village trop urbain, on pourra relier à pied le dernier hameau de la vallée : l’Ecot, une petite merveille.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ashley🧚‍♀️ (@_ashleys.world_) le

Admirer le coucher de soleil depuis le Mont Revard

Le plateau des déserts surplombe fièrement Chambéry et Aix-les-Bains. Il est ponctué au sud par la Croix du Nivolet et au nord par le Mont-Revard. Ancien haut lieu du tourisme, du temps où les riches anglais fréquentaient Aix-les-Bains, le Revard offre un panorama exceptionnel sur le Lac du Bourget. A l’automne et en hiver, quand les nuages bas ne quittent pas la vallée, le spectacle devient magique quand les nuages s’embrasent sous vos pieds.

Le site, accessible en voiture, est aménagé d’un pas dans le vide et de belles passerelles semblant s’élancer vers les nuages.

Compter les cascades au Cirque du Fer à Cheval

Dans les Alpes, la montagne est belle, partout où l’on aille. C’est évident. Du sommet du Thabor aux verts alpages des Bauges, des rives du lac de Roselend à la vue de la Dent d’Oches… que de sites grandioses ! Et pourtant, Sixt-Fer-à-Cheval a quelque chose de spécial. Des falaises de ce cirque, plus de trente cascades dévalent des pentes joliment sculptées. Sur ces pentes, de verts alpages rehaussent la beauté du paysage. Bien aménagé, un sentier de randonnée se promène en fond de vallée, sans difficulté.

En quittant à Sixt, faite un détour par la cascade du Rouget. En bordure de toute, elle mérite le détour. Si vous logez à proximité, nous vous conseillons également de tester le rafting dans le Giffre entre Sixt et Samoëns. De belles randonnées sont possibles au col de Joux Plane et en direction du lac d’Anterne.

Remonter les Gorges de la Bourne depuis Pont en Royans

Sur les flancs occidentaux du Vercors, le Royans est un territoire extraordinaire en été à la frontière de l’Isère et de la Drôme. Bénéficiant d’un bon ensoleillement, on y trouve un des plus beaux villages des Alpes : Pont-en-Royans. Ses maisons suspendues se reflètent dans la Bourne, créant un lieu extrêmement photogénique. Aux alentours, beaucoup de merveilles : les grottes de Choranche (un lieu très visité mais qui mérite le détour), la route des gorges de la Bourne (une très belle route à prendre ne voiture ou en vélo), le plateau du Vercors…

Admirer les crêtes du Vercors depuis le Pas de la Balme

D’un côté plateau débonnaire, de l’autre paroi quasi infranchissable, le Vercors est un massif préalpin étonnant. Sa façade orientale se compose de grandes barres rocheuses élancées qui se dressent au-dessus des plaines du Trièves. On y accède depuis Gresse en Vercors d’un côté et depuis Villard-de-Lans et Corrençon-en-Vercors de l’autre côté. Le panorama depuis le Pas de la Balme est assez étourdissant, surtout si vous abordez cet endroit tôt le matin, quand le soleil fait face aux roches.

Le Vercors mérite le détour. Ce lieu emblématique de la résistance possède une forte identité et une vie associative importante. On vous conseille notamment de tester la Vercouline, la raclette au bleu du Vercors. On produit une très bonne bière locale biologique à Autrans-Méaudre-en-Vercors, village du nord du Vercors. Enfin, si vous aimez le vélo, testez la Viavercors, une voie de déplacements doux (non goudronnée) qui relie Corrençon-en-Vercors aux villages du nord du plateau.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nicolas BOHERE (@nicobohere) le

Contempler le Lac d’Annecy depuis le sommet de la Tournette

Lac d’Annecy depuis la Tournette par mll, Licence CC, Flickr

Randonnée incontournable, le sommet de la Tournette est très fréquenté tout l’été. Du haut de ses 2 351 mètres, la pointe de la Tournette domine le lac d’Annecy et offre un beau point de vue sur les Alpes. Il vous fera près de 3 heures et 1000 mètres de dénivelée pour relier le chalet de l’Aup au sommet. Quelques passages et échelles peuvent donner le vertige aux plus sensibles, même si c’est une sortie peu technique. En bas, vous pouvez acheter du Reblochon au chalet de l’Aup ou vous y restaurer. C’est un endroit assez fréquenté des Annéciens. Juste après votre sortie, pour éviter les courbatures, on vous conseille une baignade rafraîchissante dans le lac d’Annecy, à Talloires ou Menthon-Saint-Bernard… tout en contemplant l’exploit du jour au-dessus de votre tête.

Entrer au cœur de la Vanoise à Termignon

Créé en 1962 en compensation de l’urbanisation accélérée des stations de ski, le Parc de la Vanoise est un sanctuaire faunistique et floristique. Ses paysages de moyenne et haute montagne sont exceptionnels. On y accède depuis les vallées de la Maurienne et de la Tarentaise. Les plus grandes stations du monde bordent le parc : Tignes, Val d’Isère, Méribel, Courchevel et Val Thorens. Il en contient l’extension, autant qu’il crée un environnement préservé pour leurs clientèles estivales.

Depuis Termignon, on accède à Entre-deux-Eaux et à la vallée de la Leisse, une vallée préservée en cœur de parc. Elle permet de nombreuses randonnées en direction notamment du col de la Vanoise, au pied de la Grande Casse, plus haut sommet de la Savoie (3 855 mètres). Comme les sommets sont hauts, il vaut mieux prendre comme destination de randonnée un lac. Et il y en a beaucoup ! Le Lac des Vaches est particulièrement photogénique en direction de Pralognan-la-Vanoise. Mais c’est sans doute les lacs et le Refuge du Plan du Lac qui sont les plus emblématiques de la zone. Dans une ambiance typique de la Vanoise, bien au-dessus des forêts, vous voilà entourés de sommets coiffés de glacier. Face à vous, dans le lac, la Grande Casse se reflète… une vraie merveille.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par José Batista (@josebatista591) le

Visiter Annecy, la Venise des Alpes

Ville, cossue, presque hautaine, aux prix plutôt élevés, Annecy n’en est pas moins une très belle ville. Déambuler le long du lac de l’Impérial Palace jusqu’au Palais de l’île, puis visiter la vieille ville, permet d’en découvrir le côté touristique. Ses canaux, ses ruelles et passage, son bord de lac aux airs de Riviera en font une destination de choix. De juillet à septembre, la ville invite des paysagistes et artistes au cœur de la ville avec des installations qui subliment les principaux centres d’intérêt. Une initiative que nous avons particulièrement appréciée en 2018 !

>> A lire : Art et architecture s’exposent en plein air autour du Lac d’Annecy

Passer une journée a Turin

A seulement deux heures de Chambéry ou de Chamonix, Turin est dépaysante et pleine de vie. Ses grands palais, ses façades colorées et ses arcades évoquent déjà bien l’Italie. C’est à Turin que se trouve le siège de la Fiat. Mais la ville n’est pas seulement une des grandes capitales industrielle du Pays. On trouve dans la ville un très beau musée d’Art Moderne. Egalement, juste avant d’arriver à Turin, le Castello di Rivolli est une institution culturelle de premier ordre où ont lieu de très belles expositions d’art contemporain.

Si vous passez une journée à Turin, nous vous conseillons notamment de visiter le musée Égyptien, une des plus grandes collections d’égyptologie du monde. Incontournable également : la pizza castello, entourée de palais que l’on peut visiter. L’architecture de l’église San Lorenzo, sur cette même place mérite le détour. Après avoir mangé, profitez d’une promenade en bordure du Pô dans le Parco del Valentino jusqu’au Borgo Medievale. Ce bourg médiéval a en fait été construit à l’occasion de l’expo générale Italienne de 1884.

En surplomb, monter au sommet du Monte dei Capucini permet d’embrasser une très belle vue sur la ville, avec les Alpes en arrière-plan. Côté gastronomie, ce sont les pâtes et les risottos qui dominent ici, même si, Italie oblige, vous trouverez également de nombreuses pizzas. Les pâtes locales sont les ognolotti, sortes de ravioli pliés à la main et fourrés de viandes ou de légumes.

Se croire en bord de mer sur les bords du Lac Léman

Yvoire, Evian, Thonon, Genève… Les bords du Léman recèlent de lieux uniques. Yvoire est un village médiéval membre des plus beaux villages de France. On y trouve notamment le très beau jardin des 5 sens, un petit port de plaisance plein de charme et une église coiffée d’un clocher à bulbe recouvert d’acier inoxydable. Non loin de là, la plage d’Excevenex est digne d’une plage de bord de mer ! Cette plage de sable naturel aux eaux peu profondes accueille paillotes et beach volley tout l’été. Au large, des bateaux sont au mouillage. Les pieds dans le sable chaud, les yeux vers les sommets… ambiance dépaysante !

Plage d’Excevenex et Yvoire

Recevoir la newsletter d'Alti-MAG

Les derniers articles d’Alti-MAG dans votre boite mail une fois par semaine !

Voir le formulaire d'abonnement

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.