Accueil » Tous les articles » Alti-actus » Ski : quoi de neuf pour l’hiver 2019 – 2020 dans les Alpes ?

Ski : quoi de neuf pour l’hiver 2019 – 2020 dans les Alpes ?

L’hiver prochain, de belles nouveautés vont faire leur apparition en stations. Entre des nouvelles pistes de luge sur rails, un Club Med totalement rénové à l’Alpe d’Huez, des hôtels de luxe haut-perchés à Méribel et Val d’Isère et un hostel à Bourg-Saint-Maurice, les stations ont déjà communiqué sur quelques belles nouveautés. Alti-MAG vous livre en avant-première plus de 10 grandes nouveautés de l’hiver dans les Alpes.

Un Club Med tout neuf à l’Alpe d’Huez

Slider image
Slider image
Slider image

A l’Alpe d’Huez, le Club Med a été rénové et agrandi pour passer de 3 à 4 tridents. Une montée en gamme et en capacité conforme à la dynamique engagée depuis quelques années par le groupe. Le nouveau resort Club Med de l’Alpe d’Huez, posé sur les pistes et exposé plein sud, offrira de grandes terrasses avec des vues sur les sommets environnants. Avec ses 78 nouvelles chambres, il disposera désormais de 442 chambres et suites. Les hôtes pourront également profiter d’équipements et services flambants neufs : 2 piscines (intérieure et extérieure), des clubs enfants à partir de 4 mois, un spa, un espace fitness et 3 restaurants dont un Gourmet Lounge ouvert 24 heures sur 24 et un restaurant dédié aux familles.

Un hô(s)tel hybride ouvre ses portes à Bourg-Saint-Maurice

Dès novembre prochain, le Base Camp Lodge ouvrira ses portes à l’année à Bourg Saint Maurice. Dans un concept hybride entre hostel et hôtel, il proposera des prestations et chambres confortables pour toutes les attentes : 4 dortoirs, 9 capsules et 106 chambres. Décoration moderne inspirée de la montagne, engagement zéro plastique et restaurant locavore font du Base Camp Lodge l’adresse tendance pour loger en Haute Tarentaise sans être en station. On y retrouvera également des grands espaces communs, un rooftop branché et des espaces de co-working. L’hô(s)tel sera situé proche des commerces, de la gare et du funiculaire permettant, l’hiver, d’accéder aux 450 km de pistes de Paradiski et l’été aux grands cols de la vallée.

Un hôtel 4 étoiles à 2 500 mètres d’altitude à Val d’Isère

Slider image
Slider image
Slider image

Le refuge de Solaise devait ouvrir ses portes l’an passé à Val d’Isère. Quelques retards de travaux et le froid précoce de l’automne avaient poussé les responsables à n’ouvrir que partiellement fin 2018. Cet hiver, par contre, l’hôtel 4 étoiles le plus haut de France ouvrira bel et bien ses portes fin novembre, pour l’ouverture de la station. Perché à 2 551 mètres d’altitude, 800 mètres au-dessus du village de Val d’Isère, au sommet de la télécabine de Solaise, il régnera au cœur d’un territoire calme et unique une fois les pistes fermées. En plus des 34 chambres et suites, le refuge de Solaise proposera un dortoir de 14 lits au style inspiré des refuges ainsi que 3 appartements allant jusqu’à 380 m² (pour 16 personnes).

Voir et réserver sur Booking.com

Un refuge de luxe niché dans la forêt des 3 Vallées à Méribel

Serait-ce la tendance 2019 ? A Méribel aussi, on revisite l’isolement salvateur du refuge pour en faire une belle adresse de luxe. Hameau hôtelier niché dans la forêt, le refuge de la Traye abritera 7 chambres et suites douillettement aménagées et un chalet entièrement privatisable. On y retrouvera des services hôteliers complets avec spa, restaurant, salle fitness, yoga, tisanerie, skiroom… Ecoresponsable, le refuge proposera des services de déplacement en véhicules électriques et une cuisine locale. Le refuge de la Traye est situé à 3 kilomètres de a station. Aux Allues, le relais de la Traye servira le point d’accueil aux hôtes avant de rejoindre le refuge.

https://www.refugedelatraye.com/fr/presentation-134

Un hôtel de 13 pods sur les pistes des Orres

C’est un projet innovant et éco-responsable qui va voir le jour aux Orres cet hiver. Nommé Alpin Cocoon, ce nouvel hôtel sera composé de “Pods”, sortes d’igloos en dôme géodésiques, chauffés au bois, meublés et décorés dans un confort hôtelier. L’hébergement bénéficiera également d’un spa de plus de 200 m² avec sauna, hammam et bain nordique. Il sera situé en bords de pistes au lieu-dit Bois-Méan.

Voir le site

Le Coucou, un nouveau 5 étoiles à la déco unique en montagne

C’est avec style que le Groupe Pariente (créé par le fondateur de Naf-Naf) ouvre son hôtel de luxe à Méribel : le Coucou. Dans une ambiance design jamais vue en montagne, il proposera dès décembre 2019, 55 chambres dont 39 suites, 2 chalets privés de 590 m², 2 restaurants, un bar et un club enfant… Côté spa, le Coucou propose 6 cabines de soins, une piscine, un sauna et des cours de fitness. La déco rappellera, avec classe, les intérieurs modernes dans cette station qui plaisait tant à Charlotte Perriand. Pierre Yovanovitch, l’architecte de l’hôtel signe ici une relecture du répertoire classique du style alpin, à travers un regard contemporain, toujours épuré, mais chaleureux et subtilement décalé.

Voir le site

2 nouveaux villages d’igloo à La Rosière & Val Thorens

Dormir dans un igloo relève parfois du rêve d’enfant… C’était déjà possible aux Arcs, à Avoriaz, Chamrousse et La Plagne depuis quelques années. Cet hiver, l’offre s’étoffe avec deux nouveaux villages d’igloo qui ouvrent dans la même veine que ceux des Arcs et d’Avoriaz. Ces espaces de vie sculptés telle des grottes éphémères avec ice bar, restaurant et chambres posent leurs valises dès le mois de décembre à La Rosière et à Val Thorens.

Une nouvelle luge sur rail à La Rosière et à Vars

Les stations développent de plus en plus des activités pouvant être utilisées l’hiver comme l’été. C’est le cas des luges sur rails qui ouvrent régulièrement en stations. A Vars, la luge du Caribou ouvrira ses portes dès le mois de décembre. A La Rosière, X-trême luge débarque avec un circuit de 1000 mètres de descente. On trouve déjà des luges sur rails dans de nombreuses stations dont Les Saisies, Montgenèvre, Autrans, Les Menuires, Chamonix, l’Alpe d’Huez, Les Carroz d’Arâches…

Un nouveau sommet des pistes à Valmeinier

Après La Rosière, cette année, c’est au tour de Valmeinier d’ouvrir un nouveau secteur de son domaine skiable, portant le sommet des pistes du domaine skiable à 2 750 mètres. Le télésiège débrayable de la Sandonière prolongera celui des Inversins, avec la création de deux pistes rouges : la Moraine et la Carline. Initialement prévu l’an passé, les travaux du nouveau secteur avaient été bloqués par des associations environnementales.

40 chantiers de remontées mécaniques dans les Alpes

Comme chaque année, les domaines skiables investissent dans les pistes et remontées mécaniques, dans le but de remplacer et moderniser leurs installations. Près de 40 chantiers de remplacement total ou partiels de remontées mécaniques ont été engagés cet été et recensés par le site www.remontees-mecaniques.net. Notons notamment le début des travaux de la télécabine d’Orelle qui, fin 2020, reliera la vallée de la Maurienne à la Cime Caron, en 2 tronçons. Cette remontée mécanique, accompagnée d’un restaurant au sommet, sera exploitée en été et en hiver. A Bourg-Saint-Maurice, le funiculaire a été complètement rénové avec une nouvelle gare et 2 nouvelles cabines futuristes. En Isère, les travaux de l’ascenseur valléen l’Eau d’Olle Express, reliant Allemont à Oz en Oisans commencent cette année pour une mise en service fin 2020. Un parking permettra de positionner ainsi le domaine skiable de l’Alpe d’Huez à seulement 45 minutes de Grenoble.

Orelle : une piste de ski de fond à 2 350 mètres d’altitude

Information anecdotique mais amusante : ce sera une des pistes de ski de fond les plus hautes de France : elle ouvrira fin novembre et fermera début mai. La «Braiz», nouvelle piste de fond située à Plan Bouchet à 2 350 m d’altitude, ouvrira cet hiver à Orelle. Accessible avec un simple forfait piétons, elle ne mesurera toutefois qu’un seul kilomètre. Tignes possède également une piste de ski de fond en altitude sur le glacier de la Grande Motte. Ces dernières permettent aux fondeurs de s’entraîner en avant-saison quand la neige manque encore aux altitudes normales.

Recevoir la newsletter d'Alti-MAG

Les derniers articles d’Alti-MAG dans votre boite mail une fois par semaine !

Voir le formulaire d'abonnement

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et pour adapter votre expérience de navigation (préférences, publicités...). Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer