Accueil » Tous les articles » Alti-actus » Ski, COVID et mesures sanitaires en 2021 : les réponses à toutes vos questions

Ski, COVID et mesures sanitaires en 2021 : les réponses à toutes vos questions

Après une saison sans ski, le ski sera de retour cet hiver, mais pas sans mesures sanitaires ! Quelques mesures sont applicables aux stations de ski, comme partout ailleurs d’ailleurs. Si le cadre du début d’hiver devrait être connu mi-octobre, voici en mode questions-réponses, les éléments disponibles actuellement sur le cadre sanitaire applicable aux stations de ski cet hiver 2021 – 2022. Il sera remis à jour en fonction des évolutions.

En stations de ski, c’est comme partout ailleurs !

Pour l’heure, il n’existe pas de contraintes spécifiques aux stations de ski. C’est le droit commun qui s’y applique, contrairement à l’hiver dernier. Comme partout en France, des mesures dites sanitaires visant à limiter la propagation du COVID 19 et de ses variants sont applicables aux stations de ski : le port du masque est obligatoire en intérieur comme dans les transports (y compris sur les remontées mécaniques donc), la fréquence du ménage est souvent renforcée dans les logements et les parties communes et les distanciations et les gestes barrières sont favorisés en de nombreux points. Le passe sanitaire vous sera demandé si vous franchissez une frontière, si vous prenez un transport aérien ou terrestre de longues distances ainsi que pour accéder aux bars et restaurants et à différents lieux culturels. Pour le moment, et ça ne devrait pas être le cas, le passe sanitaire ne sera pas demandé pour accéder aux pistes, ni aux remontées mécaniques.

Voici en résumé les contraintes qui vous seront imposées en stations cet hiver :

LieuPasse sanitaireMasque
Dans les trains à réservation obligatoire et les cars inter-régionauxXSur les quais et dans les transports
Dans les transports locaux et navettes stations0Sur les quais et dans les transports
Dans les commerces, loueurs, écoles de ski…0X
Chez votre hébergeurLe passe peut être demandé chez les hébergeurs ayant un équipement de type piscine ou restaurant. Des solutions alternatives sont parfois proposées (déjeuner en chambre…)Dans les parties communes
Sur les pistes de ski alpin0Dans les files d’attentes et zones de rassemblement
Sur les domaines nordiques00
En pleine montagne, sur les sentiers00
Sur les remontées mécaniques0Dans les files d’attente et sur les remontées mécaniques (hors téléskis et tapis)
Dans les bars, restaurants et discothèquesX Lors des déplacements
Dans les cinémas, musées et lieux culturelsXX
A noter que ces contraintes concernent le cadre légal actuel. il est valable jusqu’au 15 novembre, date à laquelle des allègement doivent intervenir. Ce cadre pourrait donc être allégé pour cet hiver.

Le point sur les mesures sanitaires ski & COVID en 10 questions :

Mise à jour le 30 septembre


Faut-il attendre pour réserver son séjour ?         

Il y a actuellement des offres de premières minutes très intéressantes. Chez Alti-Mag, on en est convaincus, on pourra skier cet hiver ! Plusieurs ministres l’ont également affirmé. Les pays voisins vont en ce sens également. Alors, mieux vaut réserver tôt et bénéficier des meilleures disponibilités. Si vous avez un doute, prenez une option annulation. Beaucoup d’hébergeurs ont maintenu leurs garanties COVID pour cet hiver.

Aura-t-on besoin d’un passe sanitaire pour accéder aux pistes cet hiver ?

Les remontées mécaniques dépendent du cadre des transports. Ce sont des transports de courte distance. A ce jour, elles ne sont donc pas soumises au passe sanitaire. Ce cadre est valable jusqu’au 15 novembre et pourra évoluer par la suite. Un projet de loi est en préparation pour le 13 octobre pour prolonger le passe sanitaire cet hiver et alléger les contraintes. En toute vraisemblance, et le secrétaire d’État au tourisme l’a insinué fin septembre, il ne devrait pas y avoir de passe sanitaire sur les remontées mécaniques. En Autriche et en Italie, l’annonce du passe sanitaire a déjà été faite. Elle concerne les pistes et remontées mécaniques en Autriche et seulement les remontées mécaniques fermées (télécabine et télésièges à bulle) en Italie. Concernant la clientèle étrangère, elle devra sans doute présenter son passe sanitaire pour se rendre en France si elle emprunte le train ou l’avion.

Doit-on porter un masque sur les pistes ?

Le masque n’est obligatoire que sur les remontées mécaniques et dans les files d’attente. Des tours de cous adaptés au ski permettent de faciliter cet usage (voir notre article). Ils sont bien plus pratiques qu’un masque à mettre et remettre avec des gants de ski.

Y-aura-t-il des services fermés cet hiver ?

A cette date, aucun service n’est fermé du fait du COVID. Si le contexte international est mitigé, certains hébergeurs pourraient ne pas ouvrir mais nous n’y croyons pas. L’hiver dernier, les salles de sport et spas des hôtels étaient fermés. Ça ne devrait pas être le cas cet hiver. Cet hiver sera un hiver normal pour les stations de ski, à l’exception du masque et du passe pour accéder à certains services.

Existe-t-il des masques sanitaires adaptés au ski ?

De nombreux fabricants de matériel de sport ont créé des tours de cous filtrants homologués pour le ski. Ils peuvent être relevés sur le nez quand vous empruntez une remontée mécanique et baissés quand vous skiez. On en trouve à partir de 10 € en ligne ou en stations. Voir notre article

Faut-il un passe sanitaire pour accéder à son hébergement ?

Légalement, il n’y a pas besoin de passe sanitaire pour accéder à un appartement ou à un hôtel. Néanmoins, certains hébergeurs qui donnent accès à un restaurant ou à une piscine ont décidé de simplifier les opérations en demandant le passe sanitaire à leurs clients à l’arrivée. D’autres s’adaptent et proposent une alternative avec le petit déjeuner en chambre. Reportez-vous donc aux consignes de votre hébergeur.

Les stations ont-elles diversifié leurs offres après un hiver sans ski ?

L’offre des stations était déjà très diverse mais ce n’était pas nécessairement visible car certains établissements étaient fermés l’hiver dernier (salles des restaurants, piscines, patinoires intérieures…). En plus de ces équipements, vous pourrez profiter de nouveaux espaces outdoors pensés par les stations à la lumière de la saison sans ski si particulière vécue l’an passé. Les espaces ski de randonnée se développent notamment fortement depuis quelques années.

Doit-on s’attendre à un durcissement du protocole d’ici à l’ouverture des stations de ski ?

L’hiver dernier, les protocoles ont été durcis jusqu’à l’interdiction de l’ouverture des remontées mécaniques et la fermeture pour plus de 6 mois des bars et restaurants. Toutefois, plus de 85% de la population vaccinable est aujourd’hui engagée dans la vaccination (source : Covidtracker, le 29 septembre 2021). Le contexte semble donc plus favorable. A ce jour, aucune mesure spécifique n’est évoquée pour les stations de ski. Il faudra sans doute attendre le mois de novembre pour y voir plus clair.

Y-a-t-il un protocole sanitaire COVID propre aux stations ?

Le droit commun s’applique aux stations de ski. Un document d’une cinquantaine de pages avait été travaillé par la préfecture de Savoie l’an passé. Il retranscrit toutefois le cadre national aux stations de ski et donne des recommandations. Il n’est pas une contrainte légale.

Y-aura-t-il de la neige cet hiver ?

Il y a toujours eu de la neige en hiver, la question est de savoir à quelle altitude 🙂
Comme nous ne pouvons pas prévoir la météo, dites-vous qu’il y a souvent de la neige au-dessus de 1500 mètres dans les Alpes dès la mi-décembre et qu’en février, il est très rare que les stations alpines manquent de neige. Quand la neige manque, le ski est toujours possible sur certains secteurs et le dépaysement est toujours au rendez-vous. Relativisez le risque !

D’autres questions ? Commentez cet article !

Recevoir la newsletter d'Alti-MAG

Ce contenu vous plait ? Recevez gratuitement chaque semaine la newsletter d'Alti-Mag : les derniers articles publiés sur le site directement dans votre boite mail !

Voir le formulaire d'abonnement

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page