Accueil » Tous les articles » Alti-actus » Vacances de Noël en stations : 10 bonnes raisons de venir… quand même !

Vacances de Noël en stations : 10 bonnes raisons de venir… quand même !

Cette année, il n’y aura pas de ski alpin à Noël dans les stations de ski. C’est acté, ça a été souhaité par le Président et confirmé par deux fois par le Premier ministre. Pourtant, on en est convaincu, passer les fêtes de fin d’année en station, avec ou sans ski, est une expérience magique pour qui que ce soit. Et dans le contexte actuel, une pause en pleine nature sera bien méritée !

1/ Les grands espaces vous manquent

Avouez-le ! Après un mois de confinement plus ou moins coincés chez vous, un grand bol d’air vous ferait du bien. Et ça tombe bien parce qu’en montagne de l’air frais et pur, il y en a l’hiver en altitude ! En raquette, sur votre balcon, dans les villages ou les hameaux, vous prendrez un bon shoot d’air et de paysages à couper le souffle. Car avouons-le : en ski ce qu’on préfère, ce sont ces paysages immaculés, plâtrés de neige à perte de vue… Être ailleurs sans être loin. Et ça, ça reste inchangé ! Alors, certes, la glisse nous manquera… mais tout le reste est bien là !

2/ Vous prendrez bien une fondue (en Clic & Collect) ?

Si les restaurants ne peuvent pas ouvrir avant le 20 janvier, en station comme ailleurs, certains continueront à vous proposer leurs meilleurs plats. Et si la Bouitte, célèbre restaurant 3 étoiles proposera ses plats gastronomiques dans les chambres, les stations commencent à mettre en avant la réactivité de leurs professionnels. Ainsi, à Val d’Isère, déjà 13 restaurants se sont engagés dans le Click & Collect, dont la table gastronomique de l’Atelier d’Edmond. A Valloire, on trouve déjà une liste de 19 commerces et restaurants ouverts pour les vacances.

3/ Des vacances, ça reste des vacances

Bien sûr les vacances, c’est fait pour se reposer. A la mer, la montagne, sous les tropiques ou au Pole Nord, des vacances ça reste des vacances. On se repose, on change de rythme, on se retrouve en famille ou en couple. Pourquoi ne pas ouvrir le dernier bouquin qu’on n’a pas eu le temps de lire, se déconnecter, enfin, de l’actualité ? Bref, on recharge ses batteries ! Il y a juste que passer Noël les pieds dans la neige, à la montagne, c’est mieux.

4/ Les prix vont baisser

A Noël et à Nouvel An, les prix en stations sont chers, très chers. Ils le sont car la demande est forte d’habitude. Avec la fermeture des domaines Alpin, la pression a baissé. Vous trouverez par conséquent des promotions pour des beaux produits ! On trouve ainsi sur le site de Chalet Montagne une centaine d’offres de dernière minutes en location de particulier à particulier.

5/ Vous n’avez jamais testé la montagne sans le ski

Levé 8h. A 9h, vous êtes sur les pistes jusqu’à 17h. Le ski, c’est un peu la course non ? Cette année, vous pourriez tester la montagne en mode slow : grasse matinée puis balade dans la neige. De 14h à 15h, c’est bronzage/bouquinage sur le balcon. A 16h, recherche des bouquetins sur le versant sud, en face de l’appartement. Le soir, tartiflette toute préparée par le restaurateur du dessous… C’est différent mais avouez, c’est tentant ?

6/ En fait, on pourra skier… mais différemment

Dire que le ski sera interdit à Noël est un mensonge partiel. Tous les échos du gouvernement indiquent aujourd’hui qu’on pourra pratiquer diverses formes de ski : ski de randonnée et ski de fond notamment. Ce sont les rassemblements liés aux caisses et aux remontées mécaniques qui sont visés. Si le ski de randonnée (monter en ski sur des zones potentiellement non sécurisées) nécessite une connaissance et souvent un accompagnement, le ski de fond est une glisse qui peut s’apprendre plutôt rapidement. De nombreuses stations de ski alpin ont des beaux domaines de fond. C’est le cas des Saisies, de Megève, La Clusaz, Le Grand-Bornand, l’Alpe d’Huez, Autrans, Villard de Lans, Chamrousse, Montgenèvre… Plus physique et tonique, le ski de fond est un ski itinérant qui se pratique sur pistes damées avec un sens de circulation. Sauf dans certains sites fréquentés, on y croise peu de monde et les files d’attente aux caisses ne durent pas longtemps.

7/ Les jardins d’enfants devraient être ouverts

Si on va au ski, c’est aussi pour les enfants. Bonne nouvelle : le secrétaire d’État au tourisme a annoncé qu’il travaillait à l’ouverture des jardins d’enfants, ces espaces dédiés aux flocons et à la première étoile où les plus jeune apprennent à skier. Ils risquent bien de créer des beaux souvenirs pour vos vacances de Noël ! Et pour une fois, vous aurez le temps de regarder l’évolution de vos bambins !

8/ Vous aiderez des montagnards anéantis

En montagne, la grogne monte ! Interdire les vacances de Noël reviendrait à supprimer 20% du chiffre d’affaires de la saison. Pour certains indépendants, cela créera de réelles difficultés pas seulement pour le mois de fermeture mais pour les 12 mois qui suivent… Alors, si on ne part pas en vacances pour faire plaisir aux gens du pays, cette consommation “solidaire”, pourra leur mettre du baume au cœur ! Ils en ont bien besoin.

9/ C’est proche, c’est durable, c’est juste beau

Fait notable en faveur de la montagne : c’est tout de même plus green de partir en France que de prendre l’avion pour n’importe quelle destination. En plus, vous vous retrouverez en pleine nature, dans des paysages à couper le souffle, à deux pas de chez vous !

10/ Il y aurait 40 activités à pratiquer en montagne

Selon France Montagnes, il y a 40 activités à pratiquer en hiver. Si on enlève celles qui risquent d’être peu envisageable (car elles se font avec les remontées mécaniques), il en reste tout de même un certain nombre :

Ski – snowboard- monoski – skwal – snowblades – snowscoot – Ski de randonnée – Ski nordique – Télémark – Biathlon – Saut à ski – Fat bike / trottinettes tout terrain / VTT sur neige – Initiation détection victimes d’avalanches – Snowkite – Speed riding – Wingjump – Snooc – Raquettes – Sentiers piétons – Piste de luge (adulte, enfant) – Divers types de luge (yooner, snake gliss, paret, airboard, luge pelle….) – Cascade de glace – Trails blancs – Marche nordique – Parcours de santé / courses d’obstacles – Chiens de traineaux – Parapente / deltaplane / ULM / mongolfière – Alpinisme – Motoneige – Hélicoptère / avion – Plongée sous glace – Balade avec des lamas / des rennes – Airbag (avec différents engins) / chute libre / saut à l’élastique – Bun J ride – Yoga – Devalmoon – Bouées sur neige – Bowling / cinéma / piscines / bibliothèques / discothèques / squash / fitness / musées… – Conduite sur glace – Patinoire – Fermes pédagogiques – Trampolines – Tyroliennes – Mur d’escalade

Pour aller plus loin : voir les 40 bonnes raisons d’aller dans les Alpes si on ne skie pas de Alpaddict

Illustration : Valloire depuis le village de Poingt Ravier le 25 décembre 2019 (webcam)

Recevoir la newsletter d'Alti-MAG

Les derniers articles d’Alti-MAG dans votre boite mail !

Voir le formulaire d'abonnement

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.