Accueil » Tous les articles » Alti-actus » La meilleure station de ski quand on ne skie pas
Aravis

La meilleure station de ski quand on ne skie pas

Peut-on partir au ski quand on ne skie pas ? La réponse est oui… ou plutôt, on peut partir en altitude, sans skier. On l’oublie souvent, mais les stations de ski sont des destinations de vacances où l’on fait, entre autres, du ski. En station, on peut se balader, faire des randos en raquette à neige, prendre soin de soi dans les spas privés ou publics, faire du shopping, déguster un repas gastronomique ou une assiette healthy ou simplement se détendre avec vue. L’été comme l’hiver, on trouve plus d’une cinquantaine d’activités à faire en altitude. Voici 3 pistes pour trouver une station adaptée aux non-skieurs.

Les destinations bien-être

La balnéo, activité parfaite en station quand on ne skie pas
L’espace balnéo de Forme d’O, P Brault

Ces 15 dernières années, de nombreux spas et centres de balnéos ont vu le jour en altitude. La diversification hors ski s’est d’ailleurs beaucoup appuyée sur ce point. Dans ces 2 articles, nous vous présentons les plus beaux spas des Alpes et les spas d’hôtels de stations. Les deux ont leur avantage. Partir dans un hôtel avec spa, comme le Saint-Gervais hotel & Spa (Saint-Gervais-les-Bains), le Saint-Alban (la Clusaz) ou les Grandes Rousses (Alpe d’Huez), c’est l’assurance d’une expérience complète dans un seul et même lieu. Fréquenter les beaux espaces balnéos des stations, c’est profiter de centres complets à l’expérience éprouvée.

Parmi eux, les plus renommés sont :

  • QC Terme à Chamonix, un des plus grands d’altitude, géré par une marque milanaise reconnue.
  • Le spa thermal de Saint-Gervais : un espace XXL à l’eau thermale, entièrement rénové récemment.
  • Le Palais de Megève : un palais des sports XXL avec notamment une piscine olympique et un espace bien-être à la hauteur de la station.
  • Forme d’Ô à Châtel : un espace balnéo et spa avec vue sur ce beau village de Haute-Savoie.
  • Les Grands Bains du Monêtier : un des premiers centres banéo-ludiques créé dans les Alpes, à l’eau thermale naturellement chaude des Écrins.

On en trouve également à Brides-les-Bains, Courchevel, Saint-François-Longchamp, Val-Thorens et Montgenèvre.

Les villages « art de vivre » à la montagne

Existe-t-il un art de vivre à la montagne comme il existe un art de vivre urbain, italien ou provençal ? Si le sud a le soleil, l’Italie, la douceur de vivre, à notre sens, la montagne possède un rapport à la nature et aux paysages très particulier. Cet art de vivre, déjà pensé par Charlotte Perriand lors de la conception des Arcs, c’est la pénétration de la nature et des paysages dans les intérieurs. Une sorte de libre circulation qui nous relie à la grandeur des lieux tout en restant au chaud. Dans le salon ou dans les chambres, notre regard porte toujours vers le lointain, vers la nature. Les grands balcons des chalets deviennent des promontoires pour observer et admirer tel ou tel sommet.

On retrouve souvent également dans les intérieurs de montagne, un rappel à la simplicité des sociétés rurales qui nous ont précédés (peaux de bêtes, tissus simples ou mobiliers revisités). L’humilité et la simplicité seraient donc inhérentes à l’art de vivre en montagne.

Bien sûr, le luxe est très présent en altitude. On trouve donc aussi des décors ostentatoires, multipliant les jeux de matière et l’usage de matériaux lointain et prestigieux. Mais souvent, ça dénote. Restons-en à la simplicité, la nature et les lignes pures qui composent pour l’art de vivre en altitude.

Intérieur art de vivre des Arcs, parfait pour bouquiner face à la nature quand on ne skie pas
Charlotte Perriand avait inventé un banc dans ses appartements des Arcs pour faciliter la circulation du regard entre intérieurs et extérieurs. Photo ®Raj-Bundhoo

Revisité avec modernité, cet art de vivre s’invite dans les chalets et hôtels des Alpes. On le retrouve notamment à Megève, Chamonix, les Contamines, les Gets, le Grand-Bornand, Val-d’Isère et Serre Chevalier. Toutes ces stations villages sont très adaptées aux non-skieurs. Elles disposent de centres-villages commerçants, de restaurants qui sortent parfois du trio raclette/fondue/tartiflette. Elles disposent également de sentiers pour se promener et de télécabine pour vous emmener en altitude. Toutes ou presque disposent de spas, soit collectifs, soit dans un hôtel de la station. Ici, on peut se balader, découvrir les sorties en chien de traineau, le parapente ou profiter d’un massage à base d’Edelweiss. À Megève, Chamonix ou Val-d’Isère, on se délectera d’un repas gastronomique concocté par un chef étoilé, revisitant les mets locaux avec finesse et simplicité.

Les stations pour débutants

Ne pas être skieur un jour n’est pas une fatalité. Vous pourriez donc bien apprendre rapidement le ski ! Sachez qu’il existe de multiples façons de skier :

  • Le ski alpin est un ski de descente. Il consiste à descendre des pistes de difficultés variables, tout en remontant les pentes à l’aide de remontées mécaniques. C’est le ski que pratique la grande majorité des vacanciers.
  • Le ski de fond consiste à se déplacer en skis sur une piste tracée, souvent sur un site avec peu de dénivelés. La propulsion est soit en pas de patineur (aussi appelé skating), soit en pas alternatif, dans des rails tracés dans la neige. On parcourra généralement entre 10 et 30 km au cours de sorties plutôt cardio.
  • Le ski de randonnée ou ski alpinisme est un ski sportif qui consiste à monter des pentes à l’aide de peaux antidérapantes collées sous les skis. Le skieur redescend ensuite en poudreuse ou via les pistes de ski. C’est un ski technique qui demande de l’endurance à la montée, de la technique à la descente et une bonne connaissance de la neige.
  • D’autres pratiques dérivent de ces dernières : randonnée nordique, freeride, freerando, freestyle…

À tout âge, on peut apprendre à pratiquer le ski alpin ou le ski de fond. Pour le ski de randonnée ou le ski de fond, il convient toutefois d’avoir un bon foncier endurant pour se faire plaisir. Dans cet article, vous découvrirez les meilleures stations quand on débute en ski alpin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page