Accueil » Tous les articles » Alti-actus » À Grenoble, une télécabine urbaine devrait voir le jour en 2024

À Grenoble, une télécabine urbaine devrait voir le jour en 2024

D’ici à 2024, elle devrait relier Fontaine La Poya à Saint-Martin-le-Vinoux en passant par des zones en forte croissance qui devraient accueillir plus de 6 000 nouveaux habitants et plus de 5 000 emplois supplémentaires d’ici à 2030. La nouvelle télécabine urbaine de Grenoble sera accessible avec un ticket de transports en commun classique et reliée aux tramways A, B et E. Pour un coût de 65 millions d’euros, elle permettra de relier rapidement les zones du nord-ouest de Grenoble en traversant l’Isère et le Drac, l’A480 et la voie ferrée.

Les projets de transports urbains par câbles, on en parle beaucoup, mais on n’en voit pas beaucoup se réaliser… Pour autant, celui-ci semble bien parti ! Signé avec le groupe Poma le 14 mai dernier, il devrait être mis en service en 2024. Entre-temps, l’enquête publique aura lieu en 2021 et les travaux en 2022 et 2023. Elle sera directement reliée au réseau de transport, tout en en améliorant le maillage.

Au cœur des Alpes, dans une des seules grandes villes de France gérées depuis plus de cinq ans par les écologistes, le transport par câble présente de multiples qualités : moderne, peu soumis aux obstacles au sol, toujours ponctuel, car en dehors du trafic, peu décarboné, car électrique et économique à l’investissement, car beaucoup moins cher qu’un tramway dans ce contexte de nombreux franchissements.

Côté gares, ce projet devrait privilégier l’harmonie visuelle et sonore. Les stations seront ainsi dotées d’un bardage en bois. Les toitures-terrasses et les pieds des pylônes seront végétalisés.

Ouvert de 5h à 21h à la mise en service, il sera composé de 24 cabines pouvant transporter 1200 personnes par heure. À terme, ce sont 66 cabines qui transporteront 3000 personnes à l’heure. Voyageant à environ 19 km/h, les cabines seront ultras compétitives avec la route (bus, voiture, vélo y compris) puisqu’elles permettront de réaliser le trajet Fontaine La Poyat à Saint-Martin-de-Vinoux en 15 minutes, contre 20 à 30 minutes actuellement. Elles seront totalement accessibles aux vélos et aux personnes à mobilité réduite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page