17% de non-skieurs en stations en 2017

17% des vacanciers présents en station en 2016-2017 n’ont pas pratiqué le ski. 34% des Français n’ont jamais fait de ski. Ces chiffres, en hausse ces dernières années s’expliquent, selon l’enquête Conso Montagne de l’ANMSM, par le vieillissement de la population française. Les clients les plus âgés ne s’adonnent plus à ce type d’activité sportive principalement par peur de se blesser (19 %) ou suite à des problèmes de santé ou de fatigue (17 %). Les destinations neige restent toutefois attractives pour “l’ambiance montagne” ou “les retrouvailles en famille et entre amis”.

Le tout ski, c’est fini

L’étude se penche également sur la pratique d’activités sportives en montagne. Si le ski reste l’activité reine des vacances en montagne pour presque trois quarts des vacanciers (72 %), on observe l’émergence de nouvelles activités. Parmi celles-ci, sans surprise, la raquette et la marche sont majoritaires. 23% des personnes interrogées pratiquent les raquettes, et 22% la marche. Seul 5% des répondants pratiquent le ski de fond (une pratique qui se fait peu en séjour).

Les jeunes veulent du ski… les anciens, des beaux espaces

Si 38% des vacanciers viennent d’abord pour la glisse (premier critère pour les 18-24 ans et les 35-44 ans), 33 % des sondés viennent pour la neige. 22 % des vacanciers recherchent l’air pur et seulement 11 %recherchent le calme. A noter que selon les âges, la motivation change : si les 18-24 ans viennent pour la glisse, la neige et l’esprit de groupe, les 55-64 ans viennent plus pour les paysages, la promenade et le groupe.

1579 € en moyenne par famille

En 2017, les sondés ont déclaré consacrer en moyenne 1 579 € à leur séjour à la montagne, pour une famille de 3 à 4 personnes et un séjour de 5 à 6 nuits (toutes dépenses confondues, y compris le transport depuis le domicile). Cette somme est en diminution quasi constante ces dernières années de l’ordre de -0.5% par an au cours de ces 6 dernières années.

L’enquête Conso Montagne est menée depuis 6 ans par G2A et LHM (deux cabinets d’études spécialisés montagne) pour l’ANMSM (association de maires de stations de ski). Elle  est basée sur l’étude d’échantillons représentant les Français de 18 ans ou plus ayant effectué au moins un séjour aux sports d’hiver, en utilisant la méthode des quotas. Environ 1000 répondants répondent chaque année.

Recevoir la newsletter d'Alti-MAG

Les derniers articles d’Alti-MAG dans votre boite mail une fois par semaine !

Voir le formulaire d'abonnement

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *